Quartier latin (quartier parisien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quartier latin et Latin (homonymie).

Le Quartier latin se situe sur la rive gauche de la Seine à Paris dans le 5e arrondissement et dans le nord et l'est du 6e arrondissement, avec pour cœur historique la Sorbonne. Il tire son nom de l'usage exclusif du latin dans les cours donnés par les écoles et universités médiévales installées dans le quartier.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Quartier latin est l'un des quartiers de Paris les plus connus au monde[réf. nécessaire]. Il s'étend sur les 5e et 6e arrondissements, avec pour cœur le quartier de la Sorbonne et la montagne Sainte-Geneviève. Il est traversé par le « cardo de Paris », l'axe nord-sud correspondant aux actuels rue Saint-Jacques et boulevard Saint-Michel[1].

Quartier étudiant[modifier | modifier le code]

C’est un quartier encore très fréquenté par les étudiants et professeurs, du fait de la présence de nombreux établissements universitaires : l’université de la Sorbonne, l’université Paris II Panthéon Assas, le campus de Jussieu (qui rassemble les universités Paris VI, et l'institut de physique du globe de Paris), l’université Paris III Sorbonne Nouvelle, le Collège de France et la bibliothèque Sainte-Geneviève.

Plusieurs grandes écoles se sont également installées dans le quartier : l’École normale supérieure, les Beaux-Arts, l'ESPCI ParisTech, l'Institut Supérieur des Arts Appliqués (LISAA), les Mines ParisTech, Chimie ParisTech, AgroParisTech, l’Institut supérieur d'électronique de Paris et l'IAE de Paris (qui forme aux masters de commerce en alternance sous le contrôle de l'Université Paris-I Panthéon-Sorbonne). L'École polytechnique y avait ses locaux jusqu'en 1976, l'ESSEC jusqu'en 1974 et l’École des chartes jusqu'en 2014.

Le quartier compte également de nombreux collèges et lycées, souvent prestigieux et historiques : Louis-le-Grand, Fénelon, Henri-IV, Saint-Louis, Notre-Dame de Sion, Stanislas, École alsacienne, Montaigne, Lycée Lavoisier. Par voie de conséquence, de nombreuses librairies spécialisées en littérature, sciences, histoire, médecine, politique, philosophie, droit se trouvent dans le quartier, même si elles tendent à disparaître[2].

Dans les années 1960 et particulièrement lors des événements de mai 1968, ce quartier a été l'un des centres névralgiques des divers mouvements de contestation estudiantine.

Lieux[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Vestiges romains[modifier | modifier le code]

Écoles, lycées et universités[modifier | modifier le code]

Églises et couvents[modifier | modifier le code]

Spectacle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

À voir également[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]