Quai Saint-Bernard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
5e arrt
Quai Saint-Bernard
Vue du quai
Vue du quai
Situation
Arrondissement 5e
Quartier Jardin-des-Plantes, Saint-Victor
Début Pont d'Austerlitz - 21 place Valhubert
Fin Pont de Sully - rue des Fossés-Saint-Bernard
Morphologie
Longueur 767 m
Largeur 24 m
Géocodification
Ville de Paris 8778
DGI 8499

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Quai Saint-Bernard
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

48° 50′ 50″ N 2° 21′ 38″ E / 48.8471186, 2.360481

Le quai Saint-Bernard est une voie située le long de la Seine, à Paris, dans le 5e arrondissement.

Historique[modifier | modifier le code]

Porte Saint-Bernard et château de la Tournelle sur une gravure d'Adam Pérelle, vers 1680.

Le quai Saint-Bernard, autrefois appelé Vieux chemin d'Ivry, doit son nom à la proximité de l'ancien couvent des Bernardins et de la porte Saint-Bernard autrefois située à l'extrémité du pont Sully.

Du XVIe siècle au XVIIIe siècle, ces berges de la Seine étaient un lieu de baignade très fréquenté. Le roi Henri IV vint même y baigner son fils, le futur Louis XIII. Les gens se baignant nus à cette époque et la gêne grandissant pour les passants, les premiers établissements de bains clos flottants y virent le jour vers 1680[1].

Au XVIIIe siècle, on trouvait également à cet endroit un port fluvial spécialisé dans le transit du vin qui était stocké dans les entrepôts de Jussieu, aujourd'hui remplacés par l'Université de Jussieu. Ces entrepôts, créés en 1644 et agrandis en 1811, pouvaient contenir 200 000 hectolitres de vin[1].

La première phrase du roman de Flaubert, L'Éducation sentimentale, témoigne de l'existence de cette activité portuaire : « Le 15 septembre 1840, vers six heures du matin, la Ville-de-Montereau, près de partir, fumait à gros tourbillons devant le quai Saint-Bernard. »

Sites particuliers[modifier | modifier le code]

Soleil levant sur le quai Saint-Bernard

Aujourd'hui, après l'abandon, à la fin des années 1970, du projet d'une voie rapide sur berge, l'espace situé en contrebas du quai Saint-Bernard et plus précisément une partie du port Saint-Bernard a été transformé en espace vert, le jardin Tino-Rossi, qui accueille une trentaine de sculptures d'artistes de la deuxième moitié du XXe siècle constituant le Musée de la sculpture en plein air, géré par la Ville de Paris. S'y trouve également l'escale Jardin des Plantes du réseau Batobus[2].

Le quai longe la partie nord du Jardin des plantes de Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice historique de la Direction des parcs, jardins et espaces verts de Paris.
  2. Description de l'escale « Jardin des Plantes » du réseau Batobus, sur le site « batobus.com » consulté le 28 juin 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]