Rue de Sèvres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
6, 7, 15 arrt
Rue de Sèvres
Rue de Sèvres vue en direction de la place Michel-Debré.
Rue de Sèvres vue en direction de la place Michel-Debré.
Situation
Arrondissement 6e,7e, 15e
Quartier Notre-Dame-des-Champs
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Thomas d'Aquin
Necker et
École militaire
Début 2 Carrefour de la Croix-Rouge
Fin 1 Boulevard Pasteur et 85 Avenue de Breteuil
Morphologie
Longueur 1 500 m
Largeur 18 à 24 m
Géocodification
Ville de Paris 8585
DGI 8955

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de Sèvres
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

48° 50′ 55″ N 2° 19′ 15″ E / 48.848641, 2.320969 ()

La rue de Sèvres est une rue traversant les 6e, 7e et 15e arrondissements de Paris.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

C'est une voie qui se dirige vers Sèvres.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Au XIIIe siècle, cette voie était appelée chemin de la Maladrerie car elle menait à une maladrerie située sur la commune de Boulogne[1], endroit occupé aujourd'hui par les studios de la SFP.
  • En 1355, elle est connue sous le nom de voie de Sèvres, de grand chemin de Sèvres, chemin de Meudon, chemin des Charbonniers, chemin du Boullouer de 1568 à 1658, avant de devenir rue des Petites-Maisons en 1624, puis rue de l'Hôpital-des-Petites-Maisons.
  • La partie avoisinant l'hôpital des Petites Maisons fut appelée rue du Boullouer, puis rue du Boullaier, rue du Boulloy, rue du Bouloir-Saint-Germain, rue des Petites-Maisons et enfin, en 1641, rue de l'Hôpital-des-Petites-Maisons.

Stations de métro[modifier | modifier le code]

Bâtiments remarquables[modifier | modifier le code]

Faits marquants[modifier | modifier le code]

  • no 11 : Pierre Seghers y installe sa jeune maison d'édition à la Libération de Paris en 1944[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]