Rue de Sèvres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Rue de Sèvres (maison d'édition)
6, 7, 15 arrt
Rue de Sèvres
Rue de Sèvres vue en direction de la place Michel-Debré.
Rue de Sèvres vue en direction de la place Michel-Debré.
Situation
Arrondissement 6e,7e, 15e
Quartier Notre-Dame-des-Champs
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Thomas d'Aquin
Necker et
École militaire
Début 2 Carrefour de la Croix-Rouge
Fin 1 Boulevard Pasteur et 85 Avenue de Breteuil
Morphologie
Longueur 1 500 m
Largeur 18 à 24 m
Géocodification
Ville de Paris 8585
DGI 8955

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de Sèvres
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

48° 50′ 55″ N 2° 19′ 15″ E / 48.848641, 2.320969

La rue de Sèvres est une rue traversant les 6e, 7e et 15e arrondissements de Paris.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

C'est une voie qui se dirige vers Sèvres.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Au XIIIe siècle, cette voie était appelée chemin de la Maladrerie car elle menait à une maladrerie située sur la commune de Boulogne[1], endroit occupé aujourd'hui par les studios de la SFP.
  • En 1355, elle est connue sous le nom de voie de Sèvres, de grand chemin de Sèvres, chemin de Meudon, chemin des Charbonniers, chemin du Boullouer de 1568 à 1658, avant de devenir rue des Petites-Maisons en 1624, puis rue de l'Hôpital-des-Petites-Maisons.
  • La partie avoisinant l'hôpital des Petites Maisons fut appelée rue du Boullouer, puis rue du Boullaier, rue du Boulloy, rue du Bouloir-Saint-Germain, rue des Petites-Maisons et enfin, en 1641, rue de l'Hôpital-des-Petites-Maisons.

Stations de métro[modifier | modifier le code]

Bâtiments remarquables[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
  • no 64 : Façade avec bas-reliefs
Bas-reliefs
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Faits marquants[modifier | modifier le code]

  • no 11 : Pierre Seghers y installe sa jeune maison d'édition à la Libération de Paris en 1944[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]