Lycée Saint-Louis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lycée Saint-Louis
Image illustrative de l'article Lycée Saint-Louis
Entrée principale du lycée Saint-Louis
Généralités
Création 1820
Pays Drapeau de la France France
Académie Paris
Coordonnées 48° 50′ 57″ N 2° 20′ 30″ E / 48.84917, 2.3416748° 50′ 57″ Nord 2° 20′ 30″ Est / 48.84917, 2.34167  
Adresse 44 boulevard Saint-Michel Ce site est desservi par la station de métro Cluny - La Sorbonne.
75006 Paris
Site internet lyc-saint-louis.ac-paris.fr
Cadre éducatif
Type Établissement public local d'enseignement (EPLE)
Proviseur Chantal Collet
Proviseur-adjoint M. Garel
Matricule 0750658 H
Population scolaire 1 416 élèves
Formation CPGE scientifiques et économiques
Langues étudiées anglais, allemand, espagnol, italien, arabe
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : 6e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 6e arrondissement de Paris)
Point carte.svg

Le lycée Saint-Louis est un établissement public local d'enseignement situé au 44 boulevard Saint-Michel, dans le 6e arrondissement de Paris (Quartier latin). Il a comme particularité d'être le seul lycée français public exclusivement consacré aux classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE).

Il propose principalement des filières scientifiques, à savoir les filières MPSI (mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur), PCSI (physique, chimie et sciences de l'ingénieur) en première année, MP (mathématiques, physique), PC (physique, chimie), PSI (physique, sciences de l'ingénieur) en deuxième année ainsi que la filière BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre). Il existe de plus une classe de préparation aux grandes écoles de commerce (filière ECS) destinée aux élèves ayant fait une terminale scientifique (première et deuxième années).

Le lycée Saint-Louis, tout comme ses voisins les lycées Louis-le-Grand et Henri IV, communément appelés « les trois lycées de la Montagne Sainte-Geneviève », est réputé pour sa sélectivité, sa qualité d'enseignement et ses résultats aux différents concours des grandes écoles d'ingénieurs (Polytechnique, Mines ParisTech, Centrale Paris…), de commerce (ESSEC, HEC, ESCP Europe, etc.), et d'agronomie (AgroParisTech, etc.).

Selon le classement 2014 des prépas de L'Étudiant, le lycée Saint-Louis occupe la 8e place nationale des prépas commerciales ECS avec 60,9 % d'intégrés dans les six meilleures écoles de commerce ; la 13e place nationale en Maths spé MP, la 14e en Maths spé PC, 13e en Maths spé PSI ainsi que la 3e place nationale en BCPST[1].

Les élèves du lycée Saint-Louis sont appelés les « Sancto-Ludoviciens » ; plus de 98 % d'entre-eux ont obtenu une mention Bien ou Très Bien au baccalauréat et 43 % des élèves sont de sexe féminin, avec des différences selon les filières.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le collège d'Harcourt est fondé en 1280 par Raoul d’Harcourt, évêque de Coutances, pour héberger des « écoliers pauvres » venant à Paris poursuivre leurs études (dont 28 originaires des quatre diocèses de Normandie).

Devenu par la suite un lieu d’enseignement et non seulement d’hébergement, il connaît une très grande renommée dès le XVIe siècle, et particulièrement au XVIIe et au XVIIIe siècles.

En 1793, la Convention Nationale met fin à ses activités comme à celle des autres collèges. Il devient alors une prison.

En 1812, un décret de Napoléon Ier ordonne sa réouverture, pour l’accueil d’un lycée impérial ; ce n’est pourtant qu’en octobre 1820 que le « Collège Royal Saint-Louis » succède à l’ancien Collège d’Harcourt, accueillant à nouveau des internes dès 1823. Il se spécialise dans les enseignements scientifiques (l’internat n’accueille depuis 1885 que des élèves scientifiques) et dans les classes préparatoires aux grandes écoles (établies en 1866, seules présentes au lycée depuis la fermeture, en 1969, de la dernière classe de terminale).

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Le lycée possède un CDI de 350 m², un internat mixte de 356 lits (234 chambres individuelles, 61 doubles) réputé pour son confort et l'atmosphère de travail qu'il propose (CDI ouvert jusqu'à 22 h 30 pour les internes) et une chapelle.

Le lycée présente aussi des infrastructures sportives : une cour et un gymnase multisport (ultimate, basket-ball, volley-ball, badminton…) , une salle de musculation, une salle de billard et une salle d'escalade.

Classes préparatoires[modifier | modifier le code]

Le lycée Saint-Louis accueille 1 300 bacheliers scientifiques par an dans ses classes préparatoires. Le lycée abrite des CPGE économiques et commerciales (ECS), et scientifiques (MPSI, PCSI, MP, PC, PSI, BCPST). En 2014, l'Étudiant donnait le classement suivant pour les concours de 2013 :

Filière Élèves admis dans
une grande école1
Taux
d'admission1
Taux moyen
sur 5 ans
Classement
national
Évolution
sur un an
ECS 28 / 46 élèves 61 % 63 % 8e
sur 96
en diminution 3
MP / MP* 52 / 172 élèves 30 % 28 % 13e
sur 112
en diminution 1
PC / PC* 32 / 181 élèves 18 % 22 % 14e
sur 112
en augmentation 2
PSI / PSI* 75 / 222 élèves 34 % 34 % 13e
sur 117
=
BCPST 108 / 136 élèves 79 % 76 % 3e
sur 53
en diminution 1
Source : Classement 2014 des prépas - L'Étudiant (Concours de 2013).
Note 1: le taux d'admission dépend des grandes écoles retenues par l'étude. Par exemple, en filières
ECS et ECE, ce sont HEC, ESSEC, et l'ESCP qui ont été retenus; en filières scientifiques, c'est un
panier de 10 à 16 écoles d'ingénieurs qui a été retenu selon la filière (MP, PC, PSI, PT ou BCPST).


Origine géographique des élèves[modifier | modifier le code]

La répartition géographique des origines des élèves de première année est relativement classique pour une CPGE située au centre de Paris, avec une forte quantité de personnes originaires de la capitale.

Origines géographiques des élèves de première année en 2014[2]
Paris Île-de-France hors Paris Autres départements français Hors France
25 % 50 % 20 % 5 %

Langues vivantes étrangères des élèves[modifier | modifier le code]

La répartition des choix de langues vivantes 1 révèle une majorité écrasante de LV1 anglais, liée aux déséquilibres que l'on peut rencontrer dans les classes de terminale scientifique.

Répartition des LV1
Anglais Allemand Autre
81 % 14 % 5 %

La répartition des choix en langues vivantes 2 est, quant à elle, nettement plus équilibrée, avec tout de même une forte majorité de personnes ayant choisi de ne pas suivre cet enseignement.

Répartition des LV2
Anglais Allemand Espagnol Autres Aucune LV2
15 % 16 % 20 % 3 % 46 %

Anciens élèves célèbres[modifier | modifier le code]

Du collège d'Harcourt
Du lycée Saint-Louis

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :