Pascal Wintzer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pascal Wintzer
Biographie
Nom de naissance Pascal Jean Marcel Wintzer
Naissance (57 ans)
à Rouen (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Albert Rouet
Dernier titre ou fonction Archevêque de Poitiers
Archevêque de Poitiers
Depuis le
Évêque titulaire de Rusadus
Admin. apostolique de l'archidiocèse de Poitiers
Évêque auxiliaire de l'archevêque de Poitiers

Blason
« N'éteignez pas l'Esprit »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Pascal Jean Marcel Wintzer, né le à Rouen (Seine-Maritime), est un évêque français, archevêque de Poitiers depuis janvier 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après une scolarité au pensionnat Jean-Baptiste-de-La-Salle de Rouen suivie d'une première année de droit à l'Université de RouenMont-Saint-Aignan, il est entré au séminaire de Paray-le-Monial où il a suivi son premier cycle avant de rejoindre le Séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux. Après son ordination, il a complété sa formation par un cycle d’études théologiques à l'Institut catholique de Paris où il a obtenu une maîtrise en théologie dogmatique.

Prêtre[modifier | modifier le code]

Après avoir été ordonné prêtre le pour le diocèse de Rouen, il a exercé des ministères paroissiaux, comme vicaire au Mesnil-Esnard, puis comme curé à Mont-Saint-Aignan, tout en étant aumônier des lycées publics de Rouen de 1989 à 1996.

Il se consacre alors à l'enseignement, comme formateur et directeur spirituel au séminaire Saint-Sulpice d'Issy-les-Moulineaux de 1996 à 1999 et comme intervenant à l'Institut d'études religieuses de l'Institut catholique de Paris de 1998 à 1999.

Sur le plan diocésain, il est responsable de l’aumônerie de l’enseignement public de 1991 à 1996, puis responsable du service des vocations de 1996 à 2005. Il est également vicaire général de 1999 à 2004 puis de 2006 à 2007.

Évêque puis administrateur[modifier | modifier le code]

Nommé évêque auxiliaire de l'archevêque de Poitiers, avec le titre d'évêque in partibus de Rusadus, le , il est ordonné évêque le 19 mai suivant par Mgr Albert Rouet, archevêque du lieu, assisté de Mgr Jean-Charles Descubes, archevêque de Rouen et du prédécesseur de ce dernier, Mgr Joseph Duval, archevêque émérite de Rouen, qui l'avait ordonné prêtre en 1987. Au jour de sa nomination, il devient le plus jeune évêque de France, succédant à Thierry Brac de La Perrière, évêque auxiliaire de l'archevêque de Lyon. Depuis mars 2010, il préside l'Observatoire Foi et Culture de la Conférence des évêques de France.

Le 12 février 2011, à la suite du retrait de Mgr Rouet, il est nommé administrateur apostolique du diocèse en attente de la nomination d'un nouvel archevêque. Pendant la vacance du siège qui a duré une année, il a dû faire face aux nombreux pronostics sur le successeur du siège de Saint-Hilaire[1], en effet son prédécesseur Mgr Albert Rouet jugé comme progressiste dans de nombreux milieux, des bruits couraient que le Saint-Siège cherchait un évêque plus fidèle à la ligne de Rome[2]. Mgr Pascal Wintzer a donc du publier une mise au point pour appeler les fidèles au calme[3],[4].

Depuis novembre 2009, il est membre du groupe de travail « écologie et environnement » animé par Mgr Marc Stenger.

Archevêque métropolitain de Poitiers[modifier | modifier le code]

Le 13 janvier 2012, en la solennité de Saint Hilaire de Poitiers, Mgr Pascal Wintzer est nommé archevêque de Poitiers[4]. Ainsi, à 52 ans, il devient le plus jeune archevêque de l'Hexagone. Il est installé en la cathédrale de Poitiers le 18 mars 2012 et il reçoit le 29 juin suivant, le pallium des mains du pape Benoît XVI[5].

En mars 2012, il décide de commencer une série de visites pastorales dans son archidiocèse en commençant par le territoire du Bocage Bressuirais[6]. Cette série a pour but de rendre visite à chaque territoire de sa juridiction au fur et à mesure afin de rencontrer chaque communauté locale pour la connaître et se faire connaître. Du 20 octobre 2013 au 18 février 2014, c'est le territoire de Poitiers, qui s'est fini en une messe de clôture en présence de la communauté locale, où Mgr Wintzer a exhorté ses fidèles à « poursuivre leur mission de témoignage dans la vie quotidienne »[7].

En mai 2012 il signe un nouveau décret sur le fonctionnement du diocèse par les structures diocésaines et sur le rôle des prêtres dans celles-ci. En effet ce décret était déjà dans les projets de son prédécesseur, mais celui-ci avait supprimé les termes de paroisse et de curé au profit des communautés locales. Ce document avait fait l'objet de vives critiques et une demande d'intervention du Saint-Siège, après son installation Mgr Wintzer a pris en compte les remarques du Saint-Siège notamment en réintroduisant les termes de curé et paroisse[8].

Le 23 février 2014, il consacre évêque Mgr Francis Bestion, nouvel évêque du diocèse de Tulle[9]. Le , Mgr Wintzer est élu par l'assemblée générale de la Conférence des évêques de France pour un premier mandat de trois ans comme membre de son conseil permanent en tant qu'évêque d'un diocèse de 500 000 à un million d'habitants[10].

Le dimanche il annonce la convocation d'un synode diocésain pour l'année 2017 sur le thème de « Avec les générations nouvelles, vivre l’Évangile », des équipes synodales seront constituées mais aussi des moyens électroniques seront mis en place afin de proposer un « esynode ». Il souhaite notamment axer le synode sur l'accueil des nouveaux arrivants au sein des paroisses. La cérémonie d'ouverture est prévue pour le dimanche 15 janvier[11].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Sur l'affaire Jérôme Kerviel[modifier | modifier le code]

À la suite du soutien actif d'un des prêtres de son diocèse, le père Patrice Gourrier, en faveur de l'ancien trader Jérôme Kerviel, Pascal Wintzer rappelle dans une admonestation que ni lui-même ni l'archidiocèse n'ont pris position sur cette affaire, et que la démarche du prêtre reste une initiative personnelle. L'archevêque accorde néanmoins un congé au père Gourrier pour poursuivre, à la suite de l'arrestation de Jérôme Kerviel le , sa marche de Rome à Paris, sans en faire pour autant un envoi en mission[12],[13]. Il affirme également que « les questions qu'[il a] pour Patrice Gourrier sont les mêmes pour Mgr di Falco », ajoutant toutefois que ce dernier « a une connaissance du dossier qu'[il] n'a pas »[14].

Actes de Mgr Wintzer[modifier | modifier le code]

Lettres pastorales[modifier | modifier le code]

  • Des paroisses pour rassembler l’Eglise et l'envoyer annoncer l'Evangile, (lire en ligne)
  • Les prêtres, serviteurs de la mission pour la cause de l’Évangile, (lire en ligne)
  • Vivre et annoncer l'Evangile en Poitou, (lire en ligne)

Décrets[modifier | modifier le code]

Devise épiscopale[modifier | modifier le code]

« N'éteignez pas l'Esprit ».

Distinction[modifier | modifier le code]

Il est membre titulaire de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Fiche sur le site de l'épiscopat français
  • (en) Fiche sur catholic-hierarchy.org

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. C'est le terme communément utilisé pour désigner la charge d'archevêque de Poitiers
  2. Le Courrier de l'Ouest, « Poitou-Charentes. Succession délicate à l'archevêché de Poitiers », sur courrierdelouest.fr, (consulté le 7 janvier 2014)
  3. Céline Hoyeau, « À Poitiers, Mgr Pascal Wintzer demande plus de sérénité », sur la-croix.com, (consulté le 7 janvier 2014)
  4. a et b Baptiste Bize, « Mgr Pascal Wintzer nommé archevêque de Poitiers », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 7 janvier 2014)
  5. Archidiocèse de Poitiers, « Pèlerinage diocésain à Rome pour la remise du pallium à Mgr Wintzer », sur poitiers-catholique.fr, (consulté le 7 janvier 2014)
  6. Archidiocèse de Poitiers, « Visite pastorale de Mgr Pascal Wintzer, archevêque de Poitiers, au Territoire du Bocage », sur diocese-poitiers.fr (consulté le 7 janvier 2014)
  7. « Célébration de clôture de la visite pastorale à Poitiers », sur diocese-poitiers.com, (consulté le 24 février 2014)
  8. Loup Besmond de Senneville, « A Poitiers, Mgr Wintzer précise le rôle des curés », sur la-croix.com, (consulté le 20 mai 2014)
  9. « Francis Bestion est devenu évêque de Tulle ce dimanche après-midi », sur midilibre.fr, (consulté le 26 mai 2014)
  10. La croix, « Mgr Pontier réélu à la présidence de la Conférence des évêques de France », sur la-croix.com, (consulté le 5 avril 2016)
  11. Loup Besmond de Senneville, « Le diocèse de Poitiers lance son synode », sur la-croix.com, (consulté le 27 juin 2016)
  12. « Patrice Gourrier : une croix sur le fric », sur www.liberation.fr
  13. Loup Besmond de Senneville, « Dans l’affaire Kerviel, l’archevêque de Poitiers prend ses distances avec le P. Gourrier », Religion> Actalités, sur la-croix.com, (consulté le 6 juin 2014)
  14. Christine Hinckel, « L'archevêque de Poitiers ne cautionne pas l'action du père Gourrier en faveur de Jérôme Kerviel », sur regions.francetvinfo.fr, (consulté le 27 octobre 2014)