Vincent Jordy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jordy (homonymie).
Vincent Jordy
Image illustrative de l'article Vincent Jordy
Mgr Vincent Jordy en décembre 2016.
Biographie
Nom de naissance Vincent Alexandre Édouard Élie Jordy
Naissance (56 ans)
Perpignan (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Jean-Pierre Grallet
Dernier titre ou fonction Évêque de Saint Claude
Évêque de Saint-Claude
Depuis le 22 juillet 2011
Évêque titulaire d'Idassa
Évêque auxiliaire de Strasbourg
19 septembre 2008 – 22 juillet 2011

Blason
« Faites tout ce qu'Il vous dira » (Jn 2,5)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Vincent Jordy, né le à Perpignan (Pyrénées-Orientales), est un évêque catholique français, évêque de Saint-Claude (Jura) depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Baptisé le 26 mars 1961 en l’église saint Vincent de Collioure (diocèse de Perpignan), il a fait ses études secondaires au collège de Riedisheim (1971-1975), puis au lycée Michel de Montaigne à Mulhouse (1976-1979). Ayant réussi son Baccalauréat série B en 1979, il a entrepris des études de droit et de sciences politiques à la faculté de Strasbourg et obtenu la licence en droit en 1983.Il a poursuivi alors son cursus à l’Institut d’Études Judiciaires. Après le service national effectué en 1985 au 1er régiment du génie à Illkirch-Graffenstaden, il a effectué un stage en établissement bancaire et travaillé dans l’éducation nationale[1].

Par la suite, il étudie la théologie au séminaire français à Rome puis à l'Université pontificale grégorienne (1987-1992)[2]. Licencié en droit canonique, en théologie et en spiritualité, il est ordonné prêtre le pour l'archidiocèse de Strasbourg. Il est membre de la Communauté de l'Emmanuel de 1988 à 1995.

Prêtre[modifier | modifier le code]

Après son ordination en 1992, il occupe successivement les fonctions d'aumônier au collège épiscopal de Zillisheim et de vicaire à la paroisse d'Altkirch.

Après un séjour au monastère des Carmes déchaux de Montpellier, entre septembre et décembre 1996[3], il est nommé directeur spirituel du Grand Séminaire de Strasbourg, puis supérieur de ce même séminaire de 2000 à 2008[4], et responsable des services de communication de l'archidiocèse.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé évêque titulaire (ou in partibus) d'Idassa et évêque auxiliaire de Strasbourg par le pape Benoît XVI le [5], il reçoit l'ordination épiscopale des mains de Mgr Jean-Pierre Grallet archevêque de Strasbourg, assisté de Mgr Christian Kratz, évêque auxiliaire de Strasbourg, et de Mgr Pierre Raffin, évêque de Metz le .

Le , il est nommé évêque de Saint-Claude (Jura) par le pape Benoît XVI[6]. Il est installé dans sa cathédrale à Saint-Claude le [7] après avoir pris canoniquement possession du diocèse le en présence des prêtres du collège des consulteurs[8].

Au sein de la Conférence des évêques de France, il est élu en 2011 président du Conseil pour l'unité des chrétiens et les relations avec le judaïsme[9]. Le 30 décembre 2011 il est nommé chevalier de la Légion d'honneur[10] sur le contingent du Premier ministre François Fillon.

Devise épiscopale[modifier | modifier le code]

« Faites tout ce qu'Il vous dira ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • avec Christine Rebourg-Roesler, La Traversée, éditeur "Parole et Silence", 2012
  • Les rencontres de Jésus - un parcours de sainteté en saint Jean, édition du Cerf, Collection « Épiphanie », 2011
  • L'Art de la prière, édition du Cerf, Collection « Épiphanie », 2002

Notes et références[modifier | modifier le code]