Diocèse de Troyes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Diocèse de Troyes
(la) Dioecesis Trecensis
Image illustrative de l’article Diocèse de Troyes
La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Troyes.
Pays France
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse
Création IVe siècle
Affiliation Église catholique en France
Province ecclésiastique Reims
Siège Évêché de Troyes
3, rue du Cloître-Saint-Étienne
10000 Troyes
Diocèses suffragants aucun
Conférence des évêques Conférence des évêques de France
Titulaire actuel Mgr Marc Stenger
Langue(s) liturgique(s) français
Calendrier grégorien
Territoire Aube
Superficie 6 004,2 km2
Population totale 309 056 (2012)
Site web www.cathotroyes.fr
Image illustrative de l’article Diocèse de Troyes
Localisation du diocèse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Troyes (en latin : Dioecesis Trecensis) est un diocèse de l'Église catholique en France. Érigé au IVe siècle, il est un des diocèses historiques de l'ancienne province de Champagne. De 1801 à 1822, il couvre les départements de l'Aube et de l'Yonne. Depuis 1822, il ne couvre plus que celui de l'Aube.

Jusqu'en 1801, il est suffragant de l'archidiocèse métropolitain de Sens et relève de la province ecclésiastique de Sens. De 1801 à 1822, il est suffragant de l'archidiocèse métropolitain de Paris et relève de la province ecclésiastique de Paris.De 1822 à 2002 il redevient suffragant de l'archidiocèse métropolitain de Sens. Depuis 2002, il est suffragant de l'archidiocèse métropolitain de Reims et relève de la province ecclésiastique de Reims qui couvre les régions Picardie et Champagne-Ardenne.

Évêques de Troyes[modifier | modifier le code]

Personnalités du diocèse[modifier | modifier le code]

Évêque originaire du diocèse de Troyes[modifier | modifier le code]

Subdivisions[modifier | modifier le code]

À la fin du XVIIIe siècle, le diocèse était découpé comme suit :

  • le doyenné d'Arcies,
  • l’archidiaconné et doyenné de Brienne comprenant les paroisses de Amance, Anglus, Auzon, Avant-les-Ramerupt, Blaincourt, Blignicourt, Bossancourt, Bouy-Luxembourg, Brevonne, Brienne-la-Vieille, Brienne-le-Château, la Chaise, Chausmenil, Crespy, Dienville, Dolencourt, Eclance, Epothémont, Fresnay, Fuligny, Juvanzé, Juzanvigny, Lassicourt, Lesmont, Lévigny, Longsols, Maizières-les-Brienne, Mathaux, Mesnil-Lettré, Molins, Monagnon...
  • du Grand-doyenné ou doyenné de Troyes (ville)
  • l’archiprêtré qui est du domaine de l'évêché et qui comprend les paroisses de : Aixotte, la Chapelle-saint-Luc, Creney, Laubressel, Les Noës, Moucey, Paillot ou Thennelières, Pont-sainte-Marie, Pouan, Premier-Fait, St-André-lés-Troyes, Saint-Gilles, st-Germain-de-Linçon, st-Lyé, Le Pavillon, Payens, st-Martin-es-Vignes, la chapelle-ste-Julie, st-Parre-au-Tertre, Bouranton, Sainte-Savine, Somme-Fontaine, Villy-le-Maréchal ; les abbayes ou couvents de Montier-la-Celle, Notre-Dame-des-Prés, Maladrerie-des-Deux-Eaux, Sainte-Scolastique, les Chartreux, la Mission, les Antonnins et les prieurés de Foicy, Bouranton
  • le doyenné de Margerie,
  • le doyenné de Marigny,
  • le doyenné de Pont comprenant les paroisses de: Barbuise, le Plessis-Barbuise, Bonsac, Bouchy-le-Repos, Chalautre-la-Grande, Chantemerle[1], Châtillon-sur-Morin, Conflans, Crancey, St-Hilaire, Esclavolles, Fontaine-Bethon, Fontaine-sous-Montaguillon, la Celle-sous-Chantemerle, Chapelle-st-Nicolas, la Forestière, la Saulsotte, les Essarts-le-Vicomte, Louan, Marnay, Montgenod, Mont-le-Potier, Fontaine de Nesle, Nogent-sur-Seine, Périgny-la-Rose, Pont-sur-Seine, Pottangy, st-Martin-de-Chesnetrone, Villegruie, Dival, Villeneuve-au-Chastelot, Villiers-aux-Corneilles ; les abbayes de Chantemerle et Nesle-la-Reposte.
  • le doyenné de Sézanne,
  • le doyenné de Villemaur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]