Archidiocèse de Nouméa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Archidiocèse de Nouméa
(la) Archidioecesis Numeanus
La cathédrale Saint-Joseph de Nouméa.
La cathédrale Saint-Joseph de Nouméa.
Informations générales
Pays France
Affiliation Église catholique
Archevêque Mgr Michel-Marie Calvet
Langue(s) liturgique(s) français
Superficie 18 575 km2
Création du diocèse 1847
Élévation au rang d'archidiocèse 1966
Province ecclésiastique Nouméa
Diocèses suffragants Wallis-et-Futuna
Port-Vila
Adresse Archevêché de Nouméa
4, rue Mgr Fraysse
Fbg Blanchot
98 800 Nouméa
Site web http://www.ddec.nc/
Statistiques
Population 210 000 hab.
Population catholique 110 000 fidèles
Pourcentage de catholiques 52,4 %
Nombre de paroisses 32
Nombre de prêtres 39
Nombre de religieux 55
Nombre de religieuses 111
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

L'archidiocèse de Nouméa (en latin : Archidioecesis Numeanus) est une Église particulière de l’Église catholique couvrant la collectivité sui generis française de Nouvelle-Calédonie, dans le Pacifique, soit 18 575 km2 et 230 789 habitants (2004). Le siège épiscopal du diocèse, créé le par Paul VI à partir d'un vicariat apostolique érigé le par Pie IX, est localisé à Nouméa. Il s'agit de la métropole ecclésiastique de la province de Nouméa, qui comprend également deux autres diocèses suffragants.

Selon l'Annuario pontificio de 2004, l'archidiocèse comptait 110 000 baptisés sur 210 000 habitants estimés, soit une part de 52,4 % de la population totale[1].

L'archidiocèse comprend 11 prêtres diocésains, 8 autres prêtres, 20 pères maristes, 11 frères maristes, 11 diacres, 44 moines et 111 religieuses.

Les vicaires apostoliques et archevêques de Nouméa[modifier | modifier le code]

  1. Mgr Guillaume Douarre (1847-1853), vicaire apostolique
  2. Mgr Pierre Rougeyron (1855-1873), vicaire apostolique
  3. Mgr Pierre-Ferdinand Vitte (1873-1880), vicaire apostolique
  4. Mgr Alphonse-Hilarion Fraysse (1880-1905), vicaire apostolique
  5. Mgr Claude-Marie Chanrion (1905-1937), vicaire apostolique
  6. Mgr Édoardo Bresson (1937-1956), vicaire apostolique
  7. Mgr Pierre Martin (1956-1972), vicaire apostolique, puis archevêque
  8. Mgr Eugène Klein (1972-1981), archevêque
  9. Mgr Michel-Marie Calvet (1981-), archevêque

Évêque originaire de l’archidiocèse de Nouméa[modifier | modifier le code]

Paroisses[modifier | modifier le code]

Nouméa[modifier | modifier le code]

Le clocher de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, dans le quartier de la Vallée des Colons de Nouméa
L'église du Vœu
L'église du Bon-Pasteur de la Vallée-du-Tir

Les dates de fondation sont indiquées entre parenthèses.

Grand Nouméa[modifier | modifier le code]

L'église de la Conception
L'église de Saint-Louis
L'église du Sacré-Cœur de Païta

Province Sud (hors Grand Nouméa)[modifier | modifier le code]

L'église du Sacré-Cœur de Bourail
L'église de Boulouparis
L'église de Vao à l'île des Pins

Province Nord[modifier | modifier le code]

L'église de Koné

Îles Loyauté[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Michel de Fayaoué

Aumôneries[modifier | modifier le code]

Prêtres indigènes[modifier | modifier le code]

  • 1946 : Luc Amoura (Borendi), Michel Matouda (Nakéty)
  • 1965 : Jean-Marie Tjibaou est le sixième prêtre autochtone ordonné.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Pisier, Le témoignage de Ta'unga (la Nouvelle-Calédonie vue par un teacher polynésien, avant l'implantation européenne), EH-NC n°25, Nouméa, 1980,
  • Charles Girard (dir.), Lettres des missionnaires maristes en Océanie (1836-1854), Paris, Karthala, 2008, (NC 539-682),
  • France Girard, La mission catholique de Nakéty, Paris, L'Harmattan, 2014,
  • Léopold Verguet, Histoire de la première mission catholique au vicariat de Mélanésie, Carcassonne, 1854, rréd. (ISBN 979-10-90704-03-9),
  • Jean Gilibert (1818-1891), Un voyage sans retour (De l'Aubrac à la Nouvelle-Calédonie), Journal, CEPAC, 2007,
  • Georges Pisier, Le témoignage de Ta'Unga (La Nouvelle-Calédonie vue par un teacher polynésien, avant l'implantation européenne), SEH-NC n°25, Nouméa, 1980,
  • Jacques Izoulet, Mékétépoum (Histoire de la mission catholique dans l'île de Lifou, au 19e siècle), Paris, L'Harmattan, 1996,
  • Jean-François Zorn, Le grand siècle d'une mission protestante, la Mission de Paris, de 1822 à 1914, Paris, Karthala, 1993,

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]