Michel Pansard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catholicisme
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Michel Pansard
Image illustrative de l'article Michel Pansard
Biographie
Naissance (61 ans)
Rennes (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Bernard-Nicolas Aubertin
Évêque de Chartres
Depuis le
Précédent Bernard-Nicolas Aubertin

Ornements extérieurs Evêques.svg
Ecu-Pansard.svg
« Propter Evangelium » (1Co 9,23)
« À cause de l'Évangile »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Michel Pansard, né le à Rennes, est un évêque catholique français, évêque de Chartres depuis 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Ayant fait ses études en vue du sacerdoce au séminaire Saint-Sulpice à Issy-les-Moulineaux, Michel Pansard est titulaire d'une maîtrise de théologie obtenue à l'Institut catholique de Paris.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre le pour le diocèse de Nanterre, il passe le début de son ministère à Sceaux où il est vicaire et aumônier des lycées et collèges.

En 1985, il est envoyé en mission d'étude à l'Institut catholique de Paris. En 1998, il devient enseignant en théologie dogmatique et directeur au séminaire Saint-Sulpice à Issy-les-Moulineaux jusqu'en 2000 où il est nommé vicaire général du diocèse de Nanterre.

Nommé évêque de Chartres le , il a été consacré le .

Au sein de la conférence des évêques de France, il est membre du Conseil pour les questions familiales et sociales depuis 2007. Il a été élu en 2011 président du Conseil pour les mouvements et associations de fidèles[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]