Vincent Dollmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vincent Dollmann
Image illustrative de l'article Vincent Dollmann
Mgr Vincent Dollmann en mai 2013.
Biographie
Naissance (53 ans)
Mulhouse (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par Mgr Grallet
Évêque titulaire de Curzola
Évêque auxiliaire de Strasbourg
Depuis le

Blason
« Caritas Christi urget nos » (2Co 5,14)
« La charité du Christ nous presse»
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Vincent Dollmann, né le à Mulhouse, est un évêque catholique français, évêque auxiliaire de Strasbourg depuis juillet 2012.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Mgr Vincent Dollmann

Vincent Dollmann passe son enfance à Kœtzingue. Il a suivi l'ensemble de sa formation en vue de la prêtrise au Grand Séminaire de Strasbourg et à la faculté de théologie catholique de Strasbourg. À l'issue de son premier cycle de formation il passe deux ans à l'ile Maurice avec les pères spiritains. De retour en France, il poursuit ses études avec le cycle de théologie et il obtient un DEA en théologie.

Il est ordonné prêtre le pour le diocèse de Strasbourg.

En 1995 - 1996 il reprend des études à l'Institut de formation des éducateurs du clergé (IFEC) de Paris.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Après son ordination, il est aumônier du « Séminaire des jeunes » de Walbourg jusqu'en 1996, puis il rejoint Strasbourg où il est directeur spirituel du grand séminaire, prédicateur et confesseur à la cathédrale et membres des bureaux diocésains pour l'éducation catholique et pour les vocations. En 2006, il est nommé curé de la paroisse sainte Madeleine de Strasbourg et vice-recteur du Séminaire.

En 2009, il quitte Strasbourg pour Rome où il assure des fonctions à la congrégation pour l'éducation catholique et au séminaire français comme directeur spirituel.

Benoît XVI le nommé évêque titulaire de Curzola et évêque auxiliaire de Strasbourg le .

Sa consécration épiscopale a lieu le 2 septembre suivant à Strasbourg[1]. L'évêque consécrateur principal est Monseigneur Jean-Pierre Grallet et les deux évêques coconsécrateurs sont Monseigneur Christian Kratz et Monseigneur Jean-Louis Bruguès, mais on note aussi la présence d'autres évêques français, d'évêques allemands et suisse ainsi que de Monseigneur Nestor-Désiré Nongo-Aziagbia, de Monseigneur Doré et de Monseigneur Hégelé[2].

Il choisit comme devise épiscopale une citation de la deuxième lettre de Saint Paul aux Corinthiens: « L'amour du Christ nous saisit » (2Co 5,14a).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. annonce de sa nominationsur le site de la conférence des évêques de France
  2. « L'amour du Christ nous presse », L'Ami Hebdo, no 37,‎ , p. 3

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]