Jacques Benoit-Gonnin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Benoit-Gonnin
Biographie
Naissance (62 ans)
Thoiry (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Vingt-Trois
Dernier titre ou fonction Évêque de Beauvais, Noyon et Senlis
Évêque de Beauvais, Noyon et Senlis
Depuis le
Précédent Jean-Paul James

Blason
« In fide filii dei »(Ga 2,20)
« Dans la foi au Fils de Dieu »[1]
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jacques Benoit-Gonnin, né le à Thoiry, est un évêque catholique français, évêque de Beauvais, Noyon et Senlis depuis 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Jacques Benoit-Gonnin est né le à Thoiry.

Formation[modifier | modifier le code]

Après ses études secondaires, Jacques Benoit-Gonnin obtient une licence de droit public ainsi qu'un diplôme de l’administration publique de l’Institut régional d’administration, à Lyon. Il est également titulaire de deux licences, l’une en Théologie[2] et l’autre en Droit Canonique et d’une habilitation au doctorat en droit canonique.

Ministères[modifier | modifier le code]

Membre de la Communauté de l'Emmanuel, il est ordonné le pour l'archidiocèse de Paris. Tout d'abord aumônier au lycée Fénelon Sainte-Marie tout en poursuivant une mission d'étude, il est nommé en 1989 vicaire à la paroisse de la Sainte-Trinité et est chargé de l'accompagnement des séminaristes de l'Emmanuel.

En 1991, Mgr Lustiger le nomme directeur à la maison Saint-Augustin (Père spirituel et présent dans l'équipe d'animation). En parallèle il devient adjoint du responsable des séminaristes de l'Emmanuel, puis responsable lui-même en 1994.

En 1995, Jacques Benoit-Gonnin devient responsable des clercs (Prêtres et diacres) et des séminaristes de la communauté de l’Emmanuel, poste qu'il occupera jusqu'à sa nomination en 2002 comme curé de la paroisse de la Sainte-Trinité, première paroisse confiée à la Communauté de l'Emmanuel. Dans cette paroisse Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, a été curé de 1995 à 2000.

Le , le pape Benoît XVI le nomme évêque de Beauvais, Noyon et Senlis. Sa consécration épiscopale a lieu le , le cardinal André Vingt-Trois étant le consécrateur principal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview par KTO à la suite de sa nomination : [1]
  2. Site de la Communauté de l'Emmanuel : [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]