Jérôme Beau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jérôme Beau
Image illustrative de l’article Jérôme Beau
Jérôme Beau lors de la messe pour les étudiants à Notre-Dame de Paris, le .
Biographie
Naissance (64 ans)
Paris (France)
Ordination sacerdotale par le
card. Jean-Marie Lustiger
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. André Vingt-Trois
Dernier titre ou fonction Archevêque de Bourges
Archevêque de Bourges
Depuis le
Évêque auxiliaire de Paris
Évêque titulaire de Privata

Blason
« Pour l'espérance du Monde. »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jérôme Beau, né le à Paris, est un évêque catholique français, évêque auxiliaire de Paris de 2006 à 2018, puis actuellement archevêque de Bourges.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi deux années en faculté de médecine, Jérôme Beau est entré au séminaire Saint-Sulpice à Issy-les-Moulineaux et a obtenu une maîtrise en théologie à l'Institut catholique de Paris.

Il a été ordonné prêtre le pour l'archidiocèse de Paris par le cardinal Jean-Marie Lustiger.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Il a tout d'abord été vicaire dans deux paroisses parisiennes, cumulant ces ministères paroissiaux tout d'abord avec une responsabilité en aumônerie de lycée, puis en étant directeur spirituel au séminaire diocésain de Paris. En 1990, il devient aumônier diocésain du Mouvement eucharistique des jeunes (MEJ) pour trois ans avant d'être nommé curé de la paroisse Saint-Séverin - Saint-Nicolas et responsable de la maison Saint-Séverin du séminaire diocésain de Paris. En 2001, il devient supérieur de ce séminaire et est nommé chanoine de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Nommé évêque titulaire (ou in partibus) de Privata et évêque auxiliaire de Paris le , il est consacré le suivant par l'archevêque de Paris, le cardinal André Vingt-Trois, assisté du cardinal Jean-Marie Lustiger, archevêque émérite de Paris et d'Olivier de Berranger, évêque de Saint-Denis.

À la Conférence des évêques de France, il est membre du Conseil pour l’Unité des Chrétiens et les relations avec le Judaïsme de septembre 2008 à 2013, puis membre du Comité Études et Projets du [1] à 2016 et président de la Commission épiscopale pour les ministres ordonnés et les laïcs en mission ecclésiale depuis le [2].

Le pape François le nomme archevêque de Bourges le en remplacement d'Armand Maillard[3]. Il sera installé le en la cathédrale de Bourges[4].

Textes en collaboration[modifier | modifier le code]

  • Quinze questions sur la foi : les jeudis théologie du Collège des Bernardins, Parole et silence, 2012
  • La prière du Notre Père : Un regard renouvelé, Bayard Éditions – Mame – Les Éditions du Cerf, 2017

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Conférence des évêques de France, « Nominations suite aux élections de l’Assemblée plénière d’avril 2013 », sur eglise.catholique.fr, (consulté le )
  2. La Croix, « La nouvelle composition des instances de la Conférence des évêques de France », sur la-croix.com, (consulté le )
  3. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va, (consulté le ).
  4. « Nomination de Mgr Jérôme Beau, archevêque de Bourges », sur paris.catholique.fr, (consulté le ).
  5. Décret du 15 novembre 2018 portant promotion et nomination

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]