Jean-Paul Mathieu (évêque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean-Paul Mathieu et Mathieu.
Jean-Paul Mathieu
Image illustrative de l'article Jean-Paul Mathieu (évêque)
Mgr Jean-Paul Mathieu, évêque émérite de Saint-Dié
Biographie
Naissance (77 ans)
Hadol (France)
Ordination sacerdotale [1]
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr André Lacrampe
Dernier titre ou fonction Évêque émérite de Saint-Dié
Évêque de Saint-Dié

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean-Paul Mathieu, né le à Hadol (Vosges), est un évêque catholique français, évêque émérite de Saint-Dié depuis juin 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Entré au Grand séminaire de Saint-Dié, Jean-Paul Mathieu poursuit sa formation à Paris à l'Institut catholique de Paris et à l'Université de la Sorbonne où il obtient une maîtrise de philosophie. Il est ordonné prêtre le pour le diocèse de Saint-Dié.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Après avoir été vicaire à Épinal et responsable diocésain du catéchuménat des adultes, il devient curé de la cathédrale de Saint-Dié en 1982. En 1990, il prend la charge de vicaire général jusqu'à sa nomination comme évêque de Saint-Dié en 2005.

Nommé évêque de Saint-Dié[1],[2] le par le pape Benoît XVI, il a été consacré le en l'église Notre-Dame-au-Cierge d'Épinal par l'archevêque de Besançon André Lacrampe, assisté de l'évêque émérite de Saint-Dié Paul-Marie Guillaume et de l'évêque de Laval Armand Maillard.

Au sein de la Conférence des évêques de France, il est membre depuis 2007 de la Commission financière et du Conseil pour les affaires économiques, sociales et juridiques.

Atteint par la limite d’âge, il présente sa démission au pape François, qui l’accepte le et nomme Didier Berthet pour lui succéder[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Biographie sur le site du diocèse » (consulté le 2 novembre 2013)
  2. En France, il est très rare qu'un prêtre devienne évêque titulaire dans son propre diocèse.
  3. (it) « Rinunce e Nomine [B0441] : Rinuncia del Vescovo di Saint-Dié (Francia) e nomina del successore », Bulletin quotidien, Bureau de presse du Saint-Siège,