Pierre Molères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Molères
Biographie
Nom de naissance Pierre Jean Marie Marcel Molères
Naissance (84 ans)
Dax (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Jean-Paul Vincent
Dernier titre ou fonction Évêque émérite
de Bayonne, Lescar et Oloron
Évêque de Bayonne, Lescar et Oloron
Évêque coadjuteur de Bayonne, Lescar et Oloron

Ornements extérieurs Evêques.svg
Ecu-Molères.svg
« Agnum diligendo, fratres confirmare »
« En aimant l'Agneau, confirmer les frères »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Pierre Molères, né le à Dax dans les Landes, est un évêque catholique français, évêque émérite de Bayonne, Lescar et Oloron depuis 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études de lettres à l'Université de Poitiers et à l'Université de la Sorbonne qui lui ont permis d'obtenir une licence en lettres classiques, Pierre Molères est allé au séminaire Pie-XI à Toulouse et à celui des Carmes à Paris, poursuivant son cursus universitaire dans les Instituts catholiques de Toulouse et Paris. Il est ainsi titulaire d'une licence en philosophie scolastique, d'une licence en théologie, d'un diplôme d'études supérieures de patrologie grecque et du diplôme de l'Institut supérieur de pastorale catéchétique.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre le pour le diocèse d'Aire et Dax, il assume immédiatement des responsabilités à l'échelle du diocèse, comme responsable du service diocésain de l'œcuménisme de 1962 à 1966, comme responsable de la catéchèse, du catéchuménat et du service de l'enfance et de la jeunesse inadaptée de 1968 à 1974, comme aumônier diocésain de l'Action catholique en milieux indépendants de 1971 à 1974. Il est ensuite pendant 12 ans curé et archiprêtre de Mont-de-Marsan cumulant pendant les deux dernières années ces fonctions avec celle de vicaire épiscopal chargé de la formation permanente.

Nommé évêque coadjuteur de Bayonne le par Jean-Paul II, il a été consacré le . Il devient évêque ordinaire de Bayonne le . Il ferme le séminaire de Bayonne en 2005[1].

Le , ayant atteint l'âge limite prévu par le droit canon, il remet sa démission. Celle-ci devient effective le à la nomination de son successeur, Mgr Marc Aillet. Il reste cependant administrateur apostolique du diocèse jusqu'à la prise de possession canonique de ce dernier le 30 novembre suivant[2].

Au sein de la Conférence des évêques de France, il a été président du Comité de la mission en monde maritime, membre de la Commission pour l'unité des chrétiens et membre de la Commission des mouvements apostoliques et des associations de fidèles.

Au niveau de la Curie romaine, il est membre du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement.

Prises de position[modifier | modifier le code]

Immigration et tests ADN[modifier | modifier le code]

À l'automne 2007, alors qu'un vif débat s'est engagé en France concernant un amendement à la loi sur l'immigration permettant le recours à des tests ADN dans le cadre d'une demande de regroupement familial, Mgr Molères prend position contre cette amendement qui suggère « que tout immigré est un criminel potentiel »[3].

1re guerre du Golfe[modifier | modifier le code]

En 1991, lors de la première guerre du Golfe, Mgr Molères dénonce les limites de la puissance des médias et rappelle que « la guerre engendre des morts... et que les morts n'ont pas d'avenir »[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]