Nicolas Souchu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nicolas Souchu
Image illustrative de l’article Nicolas Souchu
De gauche à droite : Mgrs Nicolas Souchu, Pierre d'Ornellas et Denis Moutel à Ecclesia Campus 2012 à Rennes.
Biographie
Nom de naissance Nicolas Jean-Marie Souchu
Naissance (62 ans)
Neuilly-sur-Seine (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
par Pierre d'Ornellas
Évêque d'Aire et Dax
Depuis le
Évêque titulaire de Cataquas
Évêque auxiliaire de Rennes, Dol et Saint-Malo

Blason
« Pax et spes »
« Paix et espérance »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Nicolas Souchu né le à Neuilly-sur-Seine est un ecclésiastique catholique français, évêque d'Aire et Dax dans les Landes depuis novembre 2017, après avoir été pendant neuf ans évêque auxiliaire de Rennes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Souchu est le fils de Jean Souchu (1926-2014), boulanger, et de Huguette Bourgeois son épouse, dont les ancêtres sont boulangers sur cinq générations ; ses quatre grands-parents exerçaient cette profession. Il est écolier, collégien et lycéen aux lycées Pothier et Benjamin-Franklin d'Orléans[1].

Après avoir obtenu une maîtrise en administration économique et sociale, Nicolas Souchu est membre des groupes de formation universitaire[2]. Il poursuit sa formation vers la prêtrise au séminaire interdiocésain d'Orléans de 1980 à 1986, puis à l'Institut catholique de Paris. Il obtient une maîtrise en théologie biblique et systématique en . Proche de Mgr Lustiger comme Pierre d'Ornellas, il le rencontra au séminaire. Mgr Souchu est également musicien ; pianiste, apprécie l'orgue et aime écouter Bach, Haendel, et Louis Vierne, ancien organiste de Notre-Dame-de-Paris.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Prêtre[modifier | modifier le code]

Il est ordonné diacre le à Pithiviers et ordonné prêtre le pour le diocèse d'Orléans, puis il est successivement vicaire à Gien de 1986 à 1992, curé in solidum du secteur ouest d'Orléans de 1992 à 1995.

Membre de l'équipe animatrice du Séminaire interdiocésain d'Orléans, il est directeur du premier cycle du séminaire d'Orléans de 1993 à 1999, vicaire épiscopal pour l'agglomération d'Orléans, responsable adjoint de la Formation permanente du diocèse d'Orléans de 1995 à 1999, aumônier régional des groupes de formation universitaire, responsable de la formation des jeunes prêtres de la région apostolique du Centre,

De 1999 à 2000, il est curé de Saint-Marceau et Saint-Jean-le-Blanc, vicaire épiscopal pour l'agglomération d'Orléans.

Il devient vicaire général du diocèse le .

Par ailleurs, de 2002 à 2005 il est secrétaire de la Commission épiscopale des ministères ordonnés (CEMIOR). De 2004 à 2006, il est modérateur de la paroisse Sainte-Jeanne-d'Arc d'Orléans, et de 2006 à 2007 administrateur de la paroisse Saint-Jean de Braye. Au , il devient membre de l'équipe d'aumônerie de la maison d'arrêt d'Orléans.

Évêque[modifier | modifier le code]

Le pape Benoît XVI le nomme évêque auxiliaire de Rennes[3], aux côtés de Mgr d'Ornellas, archevêque de Rennes, le avec le titre d'évêque titulaire (ou in partibus) de Cataquas. Une messe d'envoi a lieu à la cathédrale Sainte-Croix d'Orléans le .

Il reçoit la consécration épiscopale le à la cathédrale Saint-Pierre de Rennes de Mgr Pierre d'Ornellas, archevêque de Rennes, assisté de Mgr André Fort, évêque d'Orléans et de Mgr Gérard Daucourt, évêque de Nanterre et ancien évêque d'Orléans.

Le , il est cosignataire de l'appel des évêques de Bretagne demandant la reconnaissance de la mission des agriculteurs avec Mgr d'Ornellas, Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes, Mgr Lucien Fruchaud, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, Mgr Jean-Marie Le Vert, évêque de Quimper et Léon.

Le , il est nommé évêque d'Aire et Dax dans les Landes par le pape François[4].

Blason[modifier | modifier le code]

« Parti mi-coupé à senestre, au premier d'or à l'ancre de gueules surmonté d'une colombe d'argent tenant dans son bec un rameau d'olivier, au second d'azur à trois besants d'or, un en chef deux en pointe, au troisième d'un champ d'hermines, écu posé sur une croix de procession à une traverse, d'or à cinq clous de gueules, surmonté d'un chapeau de sinople, accompagnée d'une cordelière à six houppes de même ».

Devise épiscopale[modifier | modifier le code]

« Paix et espérance »[5].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Lecture théologique de l'œuvre d'Adolphe Gesché : “Dieu pour penser”, Imprimerie du Séminaire des Carmes, 1999, 118 p.
  • « Une belle catéchèse », in Ange Leport, Un nouveau regard sur la fresque de l'église Saint-Jean-l'évangéliste à Saint Malo, préface, Combourg, Bayard Service Edition, 2015, 20 p. (ISBN 9782915216981).

Conférences[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Interview de Nicolas Souchu publié dans Ouest-France du [réf. non conforme].
  2. Étudiants réfléchissant à leur vocation de prêtre.
  3. Éric Chopin, « Un évêque auxiliaire pour le diocèse », sur rennes.maville.com, Ouest-France, (consulté le 1er avril 2010).
  4. Mgr Nicolas Souchu, nommé évêque d’Aire et Dax, Conférence des évêques de France, .
  5. Interview sur le site des évêques de France, avril 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]