Olivier de Germay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olivier de Germay
Image illustrative de l'article Olivier de Germay
Mgr Olivier de Germay, en 2013.
Biographie
Nom de naissance Olivier Jacques Marie de Germay
Naissance (57 ans)
à Tours (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par Mgr Georges Pontier
Dernier titre ou fonction Évêque d'Ajaccio
Évêque d'Ajaccio
Depuis le

Blason
« Christus dilexit ecclesiam » (Ep 5,25)
« Le Christ a aimé l'Église »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Olivier Jacques Marie de Germay, né le à Tours (Indre-et-Loire, France) est un prélat catholique français, évêque d'Ajaccio depuis 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Olivier est le 3e d'une fratrie de 5 enfants. Il est le fils de Christian de Germay, général de division, commandeur de la Légion d'honneur et de Claude Bullier.

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études en classes préparatoires au Prytanée national militaire de La Flèche, Olivier de Germay intègre l'École spéciale militaire de Saint-Cyr à Coëtquidan d'où il sort officier parachutiste en 1983[1]. Servant dans les forces parachutistes à partir de 1986, il est employé notamment au Tchad, en Centrafrique et en Irak.

Il est appelé à la prêtrise par sa vocation religieuse à la Toussaint 1990. Il entre au séminaire de Paray-le-Monial en 1991 et poursuit ensuite une formation théologique successivement au Séminaire universitaire Pie XI et à l'Institut catholique de Toulouse puis au Séminaire français de Rome et à l'Institut pontifical Jean-Paul II.

Il est ordonné prêtre pour le diocèse de Toulouse le 17 mai 1998 et obtient une licence de théologie morale à l'Institut pontifical Jean-Paul II de Rome en 1999.

Prêtre[modifier | modifier le code]

À partir de 1999, il exerce son ministère dans les banlieues de Toulouse, tout d’abord à Castanet-Tolosan puis à Beauzelle.

À partir de 2004, il est vicaire épiscopal chargé de l’accompagnement des banlieues. À partir de 2008 il est également professeur de théologie sacramentelle et de la famille à l'Institut catholique de Toulouse. En 2010, il reçoit en outre la mission d’accompagner la pastorale familiale sur le diocèse.

Évêque[modifier | modifier le code]

Le , lors de la fête de la chaire de Saint Pierre, il est nommé évêque d'Ajaccio par le pape Benoît XVI ; il succède ainsi à Mgr Jean-Luc Brunin transféré quelques mois plus tôt au Havre.

Il reçoit la consécration épiscopale le 14 avril 2012 des mains de Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, au cours d'une cérémonie[2] à Ajaccio qui réunit environ trois mille personnes[3]. C'est la deuxième ordination d'un évêque en titre sur le sol corse depuis 1802[4].


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]