Olivier Leborgne (évêque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Olivier Leborgne.
Ne doit pas être confondu avec Olivier Leborgne (comédien).
Olivier Leborgne
Image illustrative de l'article Olivier Leborgne (évêque)
Mgr Leborgne lors de la célébration de Pâques, en 2014.
Biographie
Nom de naissance Olivier Claude Philippe Marie Leborgne
Naissance (53 ans)
à Nantes (France)
Ordination sacerdotale
par Mgr Thomas
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par Mgr Thierry Jordan
Dernier titre ou fonction Évêque d'Amiens
Évêque d'Amiens
Depuis le

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason à dessiner.svg
« Serviteur, à cause de Jésus » (2Co 4,5)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Olivier Claude Philippe Marie Leborgne[1], né le 13 novembre 1963, est un prélat catholique français. Il est originaire du département des Yvelines, prêtre puis vicaire général du diocèse de Versailles et titulaire d'une licence canonique de théologie morale. Il est évêque d'Amiens depuis février 2014, succédant ainsi à Mgr Jean-Luc Bouilleret. Il est aussi le conseiller ecclésiastique de la Confédération nationale des associations familiales catholiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Olivier Leborgne est né le à Nantes. Après avoir grandi dans les Yvelines, d’abord à Vaux-sur-Seine, Meulan et aux Mureaux[2], Il devient scout dans l'association des guides et scouts d'Europe notamment au groupe de la 1re Aubergenville puis routier et chef d'équipe au clan[Note 1] de Saint-Germain. Il s'engage comme chef de troupe à la 1re Aubergenville en 1984[3]. Ses études secondaires effectuées à Meulan, il entre à l'école supérieure de commerce de Rouen, qu'il quitte avant d'être diplômé pour entrer au séminaire[4]. C'est en 1984 que le séminaire Saint-Sulpice d'Issy-les-Moulineaux l'accueille et où il reçoit la formation sacerdotale. En 1996[5] après son ordination, Olivier Leborgne est envoyé faire une licence canonique de théologie morale à la faculté de théologie de l'Institut catholique de Paris[6], qu'il validera en 1998[5].

Prêtre du diocèse de Versailles[modifier | modifier le code]

Il est ordonné prêtre le 29 juin 1991, pour le diocèse de Versailles par Mgr Jean-Charles Thomas alors évêque de Versailles.

Incardiné au diocèse, il est successivement : vicaire à la paroisse d’Élancourt-Maurepas (1991-1996), responsable diocésain pour la pastorale des jeunes (1996-1998) où parallèlement à partir de 1995 il devient conseiller religieux du secteur Yvelines-Ouest de l'association des guides et scouts d'Europe[3]. Il est ensuite curé de la paroisse Sainte-Bernadette de Versailles de 1998 à 2003, puis vicaire épiscopal chargé de la formation jusqu'en 2004.

Mgr Leborgne le jour de son départ du diocèse de Versailles

Fin 2003, Mgr Aumonier lui demande d'être le vicaire général du diocèse, fonction qu'il accepte le 13 novembre 2003[7], il le reste jusqu'à sa nomination d'évêque : en tant que vicaire général du diocèse, il devient donc le bras droit de Mgr Éric Aumonier.

Il est également vicaire épiscopal pour les doyennés de Versailles (2005-2014) et du Vésinet (2010-2014)[8].

En septembre 2007, Mgr Éric Aumonier le nomme chanoine titulaire de la cathédrale Saint-Louis de Versailles[9].

En 2010 et 2011 lors du synode du diocèse de Versailles, l'évêque le nomme secrétaire général du synode[8] puis en 2012 conseiller ecclésiastique de la Confédération nationale des associations familiales catholiques[6],[10]. Olivier Leborgne est depuis novembre 2012, prélat d'honneur de sa sainteté le pape[9].

Monseigneur Leborgne est appelé par le nonce apostolique en France : Mgr Luigi Ventura le 21 janvier 2014 pour lui demander au nom du pape François de devenir le nouvel évêque d'Amiens[11], ce qu'il accepte. Il célèbre une messe d'action de grâce le 30 mars 2014 pour remercier le diocèse de Versailles et en prendre congé[Note 2] en la Cathédrale Saint-Louis de Versailles[12].

Évêque d'Amiens[modifier | modifier le code]

Olivier Leborgne est ainsi nommé évêque d'Amiens le 20 février 2014 par le pape François[13],[14]. Sa consécration épiscopale est présidée par son métropolitain Mgr Thierry Jordan[15], archevêque de Reims, assisté de Mgr Jean-Luc Bouilleret son prédécesseur, et de Mgr Éric Aumonier son ancien évêque. Elle se déroule le 6 avril 2014 à 15h30 en la cathédrale d'Amiens en présence de 4 500 personnes[15], où il prend ainsi possession de son siège. Il choisit comme devise épiscopale « Serviteur, à cause de Jésus » tiré du deuxième épître aux Corinthiens, dans l'optique d'affermir l'union au Christ[16]. Le jeudi 15 mai suivant, il pose la première pierre de la nouvelle maison diocésaine Saint-Firmin qui est la fusion de l'évêché et du centre diocésain et du centre spirituel Saint-François-de-Sales dans l'ancien monastère de la visitation d'Amiens, projet lancé par son prédécesseur Mgr Jean-Luc Bouilleret[17]. Mgr Leborgne avait choisi à son arrivée de maintenir le Père Jean-Paul Gusching comme vicaire général du diocèse, mais à la suite de la nomination de celui-ci par le pape François comme nouvel évêque de Verdun[18], il nomme donc pour la rentrée 2014 le Père Jean-Louis Brunel alors vicaire épiscopal[19] comme son nouveau vicaire général[20]. Il participe comme co-consécrateur auprès de Mgr Jean-Luc Bouilleret à l'ordination de Mgr Jean-Paul Gusching le 21 septembre 2014.

En la fête de la Saint-Firmin en 2015, il promulgue sa première lettre pastorale « Laissez jaillir l'esprit », où il annonce pour 2017 un synode diocésain afin d'envisager l'avenir, notamment sur une réorganisation du diocèse[21].

Dans un entretien en janvier 2016, il explique ses objectifs et sa méthode pour le diocèse. Partant du constat de pauvreté du département, il explique chercher dans chacune de ses visites pastorales ce que peut faire chaque personne pour les encourager dans le lancement de nouveaux projets ; il image cet exemple du feu qu'on allume et qui irradie[22].

Au cours de la réunion plénière de la Conférence des évêques de France de mars 2017, il est élu président de la commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat pour un mandat de trois ans[23].

Anecdote[modifier | modifier le code]

Le jour de sa consécration épiscopale, le peuple d'Amiens pour l'accueillir lui offre plusieurs cadeaux dont un obus déterré par un agriculteur de la région voulant symboliser ainsi la « terre de souffrance », l'obus laissé par la suite dans la sacristie a déclenché un plan déminage à la suite de la découverte de celui-ci par un guide n'étant pas au courant[24]

Distinctions et rang ecclésiastique[modifier | modifier le code]

Croix des chanoines du chapitre de Versailles

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. c'est le groupe de routiers
  2. dimanche du lætare, Quatrième dimanche de Carême
  3. donc au moins la dignité de doyen

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aumônerie de l'enseignement public de Versailles, « STATUTS - Association des Aumôneries de l'Enseignement Public du Diocèse de Versailles » [doc], sur aumonet.perso.sfr.fr, (consulté le 12 mars 2014)
  2. Nicolas Senèze, « Mgr Olivier Leborgne, nouvel évêque d’Amiens », sur la-croix.com, (consulté le 20 février 2014)
  3. a et b « Un ancien Scout d’Europe est nommé évêque d’Amiens », sur scouts-europe.org, (consulté le 24 février 2014)
  4. KTO TV, « La Vie des Diocèse - Amiens avec Mgr Olivier Leborgne », sur ktotv.com, (consulté le 18 octobre 2014)
  5. a et b Diocèse d'Amiens, « Biographie de Monseigneur Olivier LEBORGNE » [PDF], sur catholique-amiens.cef.fr (consulté le 26 avril 2014)
  6. a et b « Religion. Un Nantais nommé évêque d'Amiens », sur ouest-france.fr, (consulté le 21 février 2014)
  7. Bruno Bouvet, « Le vicaire général, «premier ministre» de l'évêque sur tous les fronts », sur la-croix.com, (consulté le 5 avril 2014) : « Le P. Leborgne a accepté sa fonction le 13 novembre 2003, le jour de ses 40 ans »
  8. a et b Radio Vatican, « Mgr Leborgne nouvel évêque d'Amiens », sur radiovaticana.va, (consulté le 21 février 2014)
  9. a, b et c François Desserre, « Le père Olivier Leborgne nommé évêque d’Amiens », sur lesnouvelles.fr, (consulté le 21 février 2014)
  10. Courrier picard, « AMIENS Mgr Olivier Leborgne nommé évêque d’Amiens », sur courrier-picard.fr, (consulté le 21 février 2014)
  11. Tony Poulain, Le Courrier picard, « J’attends une fraternité dynamique et ouverte », sur courrier-picard.fr, (consulté le 7 avril 2014)
  12. Diocèse de Versailles, « Messe d’action de grâces de Mgr Leborgne », sur catholique78.fr (consulté le 30 mars 2014)
  13. a, b et c (it) Vatican, « Renoncements et nominations du 20 février 2014 », sur press.vatican.va, (consulté le 20 février 2014)
  14. LeFigaro.fr, AFP, « Le Pape nomme un nouvel évêque à Amiens », sur lefigaro.fr, (consulté le 21 février 2014)
  15. a et b Tony Poulain, Le Courrier picard, « Les chrétiens à la noce », sur courrier-picard.fr, (consulté le 7 avril 2014)
  16. Claire Le Guen, « La source vive est dans le lien au Christ », sur catholique-amiens.cef.fr/ (consulté le 21 avril 2014)
  17. Benoît Delespierre, « C'est parti pour la maison diocésaine » [PDF], sur catholique-amiens.cef.fr, Courrier picard, (consulté le 18 mai 2014)
  18. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va, (consulté le 6 juillet 2014)
  19. « Les prêtres Jean-Louis Brunel et Pierre Kim s’installent », sur linformateur-leclaireur.fr, (consulté le 21 août 2014)
  20. Diocèse d'Amiens, « NOMINATIONS Par décision de Monseigneur Olivier LEBORGNE, à compter du 1er septembre 2014 », sur catholique-amiens.cef.fr (consulté le 21 août 2014)
  21. « Monseigneur Olivier LEBORGNE, évêque d’Amiens, a remis sa première lettre pastorale lors de la fête diocésaine de la Saint-Firmin 2015 », sur amiens.catholique.fr, (consulté le 10 avril 2016)
  22. Benoît Delespierre, « AMIENS Un évêque pour «allumer des feux» », sur courrier-picard.fr, (consulté le 10 avril 2016)
  23. « Lourdes : les évêques de France attentifs à l'unité de l'Église », sur fr.radiocaticana.va, Radio Vatican, (consulté le 14 octobre 2017)
  24. Isabelle Raynaud 2, « L'évêque d'Amiens reçoit un obus pour son arrivée », sur lefigaro.fr, (consulté le 10 avril 2014)
  25. (it) Saint-Siège, « Diarum romaniae curiae », Acta Apostolicae Sedis, vol. 105, no 6,‎ , p. 541 (lire en ligne)