François Touvet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Touvet (homonymie).
François Touvet
Image illustrative de l'article François Touvet
Mgr François Touvet.
Biographie
Naissance (52 ans)
Paris (France)
Ordination sacerdotale par Mgr Michel Coloni
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par Thierry Jordan
Dernier titre ou fonction Évêque de Châlons-en-Champagne
Évêque de Châlons-en-Champagne
Depuis le

Blason
« Omnibus omnia » factus sum (1Co 9,22)
(je me suis fait « Tout à tous »)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

François Touvet, né le à Paris, est un évêque français, évêque de Châlons-en-Champagne depuis décembre 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1965 à Paris, François Touvet est issu d'une famille d'officiers de marine[1]. Il pratique le scoutisme au sein des Guides et scouts d'Europe, où il prononce sa promesse en 1977 puis prend son départ routier en 1987[2]. Il est le frère de Laurent Touvet, haut-fonctionnaire membre du Conseil d'Etat.

Il passe son baccalauréat scientifique en 1983, et entre aussitôt après au séminaire de Paray-le-Monial. Il passe en 1986 à celui de Besançon[1], puis effectue son service militaire à l'École des Fusiliers Marins comme officier de réserve dans la Marine Nationale[1],[3]. Il continue ensuite ses études au séminaire de Lyon ainsi qu'à l'Institut catholique de Lyon où il passe sa maîtrise en théologie[1].

Prêtre[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre le 28 juin 1992 pour le diocèse de Dijon, il est vicaire dans l'ensemble paroissial d'Is-sur-Tille jusqu'en 1996 où il sera conseiller religieux des Scouts et Guides d'Europe, puis curé in solidum de l’ensemble paroissial de Selongey. À partir de 1999 et jusqu'en 2004, il est curé de Châtillon-sur-Seine et de Coteaux-de-Haute-Seine, et de 1996 à 2002 aumônier diocésain du Mouvement Eucharistique des Jeunes (MEJ)[1].

Son expérience de marin l'amène à poursuivre l’œuvre « Joie et soleil » sur le bateau Gaudium et Sol en embarquant des jeunes pour des aventures sur les canaux de Bourgogne pendant 17 ans. il est titulaire du BAFD (Brevet d'aptitude aux fonctions de directeur en accueils collectifs de mineurs).

Il cumule à cela la responsabilité de doyen du Val-de-Seine à partir de 2001, et à partir de 2002 la charge de curé de l’ensemble paroissial de Montigny-sur-Aube et la fonction de vicaire épiscopal pour la zone pastorale Nord[1].

Vicaire général de l'archidiocèse de Dijon de 2004 à 2010, François Touvet passe en 2010 au diocèse de Langres où il est curé de la Cathédrale de Langres et doyen de Langres de 2010 à 2015. Il est également vicaire épiscopal de Langres pour la zone pastorale Sud de 2011 à 2014, puis vicaire général du diocèse de Langres en 2014-2015, enfin curé de Chaumont en 2015[1].

Depuis 2011, il est aussi en service dans le diocèse aux armées françaises comme aumônier militaire du 61e régiment d'artillerie de Chaumont-Semoutiers, et de la compagnie de gendarmerie départementale de Langres.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé évêque de Châlons-en-Champagne le 23 décembre 2015 par le pape François, il est ordonné à la cathédrale Saint-Étienne de Châlons-en-Champagne le 28 février 2016[1],[3] par Mgr Thierry Jordan, archevêque métropolitain de Reims, assisté de Mgr Gilbert Louis, évêque émérite de Châlons et de Mgr Joseph de Metz-Noblat, évêque de Langres, en présence de Mgr Luigi Ventura, nonce apostolique en France. Pendant la cérémonie, Mgr Touvet est alors entouré de vingt-six évêques et cent-vingt prêtres[4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h N.S., « Mgr François Touvet, nouvel évêque de Châlons », La Croix,‎ (lire en ligne).
  2. Livret d’ordination de Mgr François Touvet, 28 février 2016.
  3. a et b (it) « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va (consulté le 23 décembre 2015).
  4. « François Touvet, ancien curé de Châtillon, devient évêque aujourd’hui », sur bienpublic.vom, (consulté le 8 avril 2016)