Jean-Pierre Vuillemin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean-Pierre Vuillemin
Biographie
Naissance (52 ans)
Rambervillers (Vosges)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par Mgr Jean-Christophe Lagleize
Évêque titulaire de Thérouanne
Évêque auxiliaire de Metz
Depuis le

Blason
« En lui la Joie d'être sauvé »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean-Pierre Vuillemin né le à Rambervillers dans les Vosges est un prélat catholique français, évêque auxiliaire de Metz depuis le [1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Vuillemin est le dernier d'une fratrie de six enfants. Par la suite son frère François deviendra prêtre ouvrier dans le diocèse de Saint-Dié.

Après avoir passé trois années à Paris pour étudier le droit canonique, période pendant laquelle il est également prêtre étudiant à la paroisse Saint-François-Xavier, Jean-Pierre Vuillemin revient sur ses terres natales.

Prêtre[modifier | modifier le code]

Il est ordonné prêtre le 11 juin 1994 par Mgr Paul-Marie Guillaume, pour le diocèse de Saint-Dié[3].

Jean-Pierre Vuillemin est vicaire de la paroisse de Bruyères (1994-1996) avant d’entamer une formation à la faculté de droit de l’Institut catholique de Paris (1996-1999). Il est ensuite nommé successivement curé in solidum de la paroisse Saint-Pierre-Fourier de Mirecourt (1999-2004), curé de la paroisse La-Croix-de-Virine de Dompaire (2004-2012), et curé modérateur de la paroisse Saint-Goëry d’Épinal et curé doyen de la Communauté de paroisses d’Épinal (2012-2019).

En parallèle de ses activités de curé, les compétences en droit canon de Jean-Pierre Vuillemin lui permette d'occuper la charge d'official de l’Officialité interdiocésaine de Dijon, Nancy, Saint-Dié et Verdun (1999-2011) puis vice-official de l’Officialité interdiocésaine de Besançon (2011-2012). Il est également membre du conseil épiscopal jusqu'à sa nomination en tant qu'évêque. En tout, il a passé dix-sept ans dans les tribunaux internes de l'Église. C'est pour lui un ministère d'accueil et d'écoute de personnes fragilisées par la vie. Pendant toutes ces années il traite de nombreux dossiers de demande d'annulation de mariage ainsi que quelques cas d'abus. Il déplore d'ailleurs que l'official soit souvent limité aux questions matrimoniales et si peu sollicité pour les questions pénales[3].

Voyageur, il participe à une coopération militaire à Séoul pendant deux ans, à la fin des années 1980. Il a ensuite l'occasion de visiter l'Inde, le Japon et le Tibet. Cela lui permet de découvrir d'autres religions comme le bouddhisme, l'hindouisme et le chamanisme[3].

Jean-Pierre Vuillemin est également passionné par l'apiculture qu'il commence à pratiquer à 23 ans. Il considère que c'est son lien à la terre et qu'il est nécessaire d'en avoir un d'une manière ou d'une autre[3].

Évêque[modifier | modifier le code]

Le , au cours de la messe chrismale, Mgr Jean-Christophe Lagleize, évêque de Metz, annonce qu'il a demandé au Vatican la possibilité d'être assisté par un évêque auxiliaire en raison de ses problèmes de santé. Il précise également que celui-ci pourrait prendre ses fonctions dans les mois suivants[4]. Le , le pape François nomme Jean-Pierre Vuillemin évêque auxiliaire de Metz avec le titre d'évêque titulaire de Thérouanne (pour un évêque auxiliaire, l'usage veut qu'on lui attribue un siège titulaire lors de sa nomination). Diocèse concordataire, le décret est signé par le Président de la République française Emmanuel Macron et a été diffusé au Journal officiel le même jour[5].

Il reçoit la consécration épiscopale le des mains de Mgr Jean-Christophe Lagleize, évêque de Metz, assisté de Mgr Didier Berthet, évêque de Saint-Dié et de Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va, (consulté le 8 janvier 2018)
  2. (en) Catholic-hierarchy.org, « Jean-Pierre Vuillemin » (consulté le 9 janvier 2019)
  3. a b c et d La-Croix.com, « Mgr Jean-Pierre Vuillemin, nouvel évêque auxiliaire de Metz », sur la-croix.com, (consulté le 9 janvier 2019)
  4. La-Croix.com, « Pour raison de santé, l’évêque de Metz demande un auxiliaire », sur La Croix, (consulté le 8 janvier 2019)
  5. Journal officiel, « Décret du 7 janvier 2019 portant réception d'une bulle nommant un évêque titulaire et le chargeant des fonctions d'évêque auxiliaire », sur www.legifrance.gouv.fr, (consulté le 9 janvier 2019)