Jean-Marc Micas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Marc Micas
Image illustrative de l’article Jean-Marc Micas
Jean-Marc Micas en 2022.
Biographie
Naissance (59 ans)
à Montélimar (France)
Ordre religieux Compagnie des prêtres de Saint-Sulpice
Ordination sacerdotale
Évêque de l'Église catholique
Ordination épiscopale par Guy de Kerimel
Dernier titre ou fonction Évêque de Tarbes et Lourdes
Evêque de Tarbes et Lourdes
Depuis le

Blason
Sa miséricorde s'étend d'âge en âge
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean-Marc Micas, né le à Montélimar dans la Drôme, est un prélat catholique français, nommé évêque de Tarbes et Lourdes le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Jean-Marc Micas naît à Montélimar le , mais il grandit à Boussens, près de Saint-Gaudens, en Comminges. Lors de ses études de génie civil et de génie climatique, il fait un séjour d'une année à Glasgow, où il est confronté aux problématiques de la paupérisation et qui nourrit son désir de prêtrise d'un objectif d'annonce aux populations plus défavorisées[1],[2].

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Jean-Marc Micas est ordonné prêtre le pour l'archidiocèse de Toulouse et passe les huit années suivantes dans différentes paroisses du diocèse, notamment à Saint-Gaudens. En 1999, il devient formateur au séminaire Saint-Cyprien de Toulouse, avant d'en devenir responsable en 2007[1],[3].

Durant une vingtaine d'années, il est entre autres aumônier diocésain du Mouvement eucharistique des jeunes, responsable du Service diocésain des vocations, responsable du service régional des vocations et membre du conseil national des grands séminaires[2].

En parallèle, il intègre le la compagnie des prêtres de Saint-Sulpice, dont il devient supérieur provincial pour la France, le Vietnam et l'Afrique en 2013[1],[4].

Évêque de Tarbes et Lourdes[modifier | modifier le code]

Le , il est nommé évêque de Tarbes et Lourdes. La messe de son ordination épiscopale a lieu le à la basilique Saint-Pie-X de Lourdes afin d'accueillir le plus grand nombre possible de fidèles. Elle fut célébrée par Guy de Kerimel, archevêque métropolitain de Toulouse, assisté de Nicolas Brouwet, évêque de Nimes, précédemment évêque de Tarbes et Lourdes et de Francis Bestion, évêque de Tulle, en présence de Celestino Migliore, nonce apostolique en France. L'installation officielle a eu lieu le lendemain en la cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède à Tarbes[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Xavier Le Normand, « Le père Jean-Marc Micas, un formateur de prêtres pour le diocèse de Tarbes et Lourdes », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne).
  2. a et b « France : le Pape nomme un évêque à Tarbes et Lourdes », Vatican News,‎ (lire en ligne).
  3. « Mgr Jean-Marc Micas nommé évêque de Tarbes et Lourdes », KTO,‎ (lire en ligne).
  4. Gabriel Blaise, « Un nouvel évêque pour le diocèse de Tarbes et Lourdes », Sud Ouest,‎ (ISSN 1760-6454, lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]