Diocèse d'Ajaccio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Diocèse d'Ajaccio
Image illustrative de l’article Diocèse d'Ajaccio
La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption d'Ajaccio.
Pays France
Création IIIe siècle
Titulaire actuel Mgr Olivier de Germay
Paroisses 434
Prêtres 71
Religieux 27
Religieuses 41
Superficie 8 722 km2
Population totale 307 000
Population catholique 281 500
Pourcentage de catholiques 91,7 %
Site web www.corse.catholique.frVoir et modifier les données sur Wikidata
Image illustrative de l’article Diocèse d'Ajaccio
Localisation du diocèse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse d'Ajaccio est une circonscription de l'Église catholique en Corse. Son siège épiscopal est à la cathédrale d'Ajaccio.

Territoire et statistiques[modifier | modifier le code]

Son territoire actuel, d'une superficie de 8 722 km2, est le résultat d'une fusion des cinq diocèses corses (Ajaccio, Mariana-et-Accia, Nebbio, Aléria et Sagone) le 29 novembre 1801. Sa population catholique est de 281 500 habitants. Il y a 71 prêtres, 17 diacres et 434 paroisses en 2015. Le nombre de prêtres diocésains a baissé de quatre fois depuis 1950.

Histoire[modifier | modifier le code]

le diocèse d'Ajaccio a été érigé canoniquement au IIIe siècle. Son existence est documentée à partir du VIe siècle, dans une lettre du pape Grégoire Ier. Le siège épiscopal du diocèse est la cathédrale d'Ajaccio, construite à la fin du XVIe siècle à l'initiative du futur pape Grégoire XIII.

Historiquement, son premier évêque se prénommait Evandre, qui assista au concile de Rome de 313. L'évêque Benoît est cependant le premier à avoir été correctement documenté, au VIe siècle. Le dernier évêque d'avant la Révolution, Benoît André Doria, dut émigrer. Pendant la Révolution, on élit Ignace-François Guasco à l'évêché. Joseph Fesch est archidiacre et prévôt à Ajaccio. Louis-Auguste Boileau et Louis-Jules André ont conçu la chapelle du séminaire d'Ajaccio, un séminaire où ont étudié Mgr Casanova et le préfet Jean-Charles Marchiani. Plus de 1400 élèves étudient dans les écoles affiliées au diocèse. En 2002, Ajaccio a changé de métropolitain : autrefois suffragant d'Aix, il fait maintenant partie de l'archidiocèse de Marseille.

Saints de Corse[modifier | modifier le code]

Sept saints catholiques sont originaires de ce diocèse corse: saint Euphrase, sainte Dévote, sainte Restitude, saint Appien, saint Alexandre Sauli, saint Théophile de Corte.

Rite grec[modifier | modifier le code]

La paroisse de Cargèse a la particularité de donner la célébration liturgique en rite grec car ses habitants sont des descendants de Stéphane Comnène, expulsé du Péloponnèse par les Turcs.

Communautés religieuses[modifier | modifier le code]

Plus d'une cinquantaine de religieux et religieuses vivent dans ce diocèse, où l'on peut trouver le monastère de Corbara.

Les évêques d'Ajaccio[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des évêques d'Ajaccio.

Évêques originaires du diocèse d'Ajaccio[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François J. Casta, Histoire du diocèse d'Ajaccio, Éditions Beauchesne, Paris, 1974.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (fr) Site officiel du diocèse
  2. (en) Fiche sur catholic-hierarchy.org