Pascal Delannoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pascal Delannoy
Image illustrative de l’article Pascal Delannoy
Pascal Delanoy lors de la session 2009 des Semaines sociales de France à Villepinte
Biographie
Naissance (66 ans)
Comines (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l'Église catholique
Ordination épiscopale par
Gérard Defois
Dernier titre ou fonction Archevêque de Strasbourg
Archevêque de Strasbourg
Depuis le
Évêque de Saint-Denis
Évêque auxiliaire de Lille
Évêque titulaire d'Usinaza

Blason
« Avec humilité et confiance »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Pascal Delannoy, né le à Comines dans le département du Nord, est un évêque catholique français, archevêque de Strasbourg depuis le . Il a été évêque de Saint-Denis de 2009 à 2024. Il est élu vice-président de la Conférence des évêques de France le et termine cette mission en 2019[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Pascal Delannoy suit des études en économie à la Fédération universitaire et polytechnique de Lille, obtenant une maitrise en sciences économiques et un diplôme d'études supérieures d'expertise comptable. Il travaille pendant quatre ans dans un cabinet d'expertise-comptable avant d'entrer au séminaire de Lille.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Pascal Delannoy à la veillée pour la vie en 2015.

Ordonné le pour le diocèse de Lille, il exerce un premier ministère paroissial à Roubaix pendant deux ans avant de devenir responsable diocésain de la pastorale en milieux indépendants de 1991 à 1999. À partir de 1997, il cumule cette responsabilité avec celle de doyen de Roubaix-centre et de Bailleul.

En 1999, il est nommé vicaire épiscopal de la zone de la Flandre et en 2003 doyen de l'Houtland.

Jean-Paul II le nomme évêque auxiliaire de Lille le avec le titre d'évêque titulaire (ou in partibus) d'Usinaza. Il est consacré le suivant par l'archevêque de Lille, Gérard Defois.

Le , il est nommé évêque de Saint-Denis[2] en remplacement d'Olivier de Berranger, démissionnaire en janvier de la même année.

Au sein de la Conférence des évêques de France, il préside la commission financière et le Conseil pour les affaires économiques, sociales et juridiques jusqu'au .

En 2019, il préside le Conseil pour la Solidarité[3].

Le 28 février 2024, il est nommé archevêque de Strasbourg par le pape François et le président de la République Emmanuel Macron[4]. Il sera installé le 21 avril 2024 en la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg.

Traitement d'abus sexuels[modifier | modifier le code]

Alors que trois signalements de la part de femmes, accusant le prêtre Jacques Gagey d'agressions sexuelles entre 1993 et 2002, sont transmis aux autorités religieuses, en 2019, 2020 et 2022, il est nommé curé de la paroisse de Pantin en septembre 2022. Le diocèse reconnait un « dysfonctionnement » dans cette nomination[5]. Jacques Gagey fait l'objet, depuis novembre 2022, d'une enquête pour agressions sexuelles sur des femmes majeures. Sa charge de curé de l'église Saint-Germain de Pantin lui est alors retirée[6],[7].

Le 16 avril 2023, Pascal Delannoy annonce aux diocésains qu'à la suite d’un signalement effectué par le diocèse de Paris en application du protocole conclu avec le parquet de Paris, et avec son accord, le diocèse de Paris a pris la décision de rendre publiques les mesures conservatoires canoniques prises à l’égard de Jacques Gagey, jusqu’alors curé de la paroisse Saint-Germain-l’Auxerrois de Pantin[8],[9].

Ces mesures font suite à l’ouverture d’une enquête canonique portant sur des faits pouvant concerner des jeunes femmes majeures au moment des faits entre 1993 et 2002.

Devise épiscopale[modifier | modifier le code]

  • « Avec humilité et confiance »

Décorations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mgr Pascal Delannoy », sur Église catholique en France (consulté le )
  2. Annonce de sa nomination sur le site des évêques de France
  3. « Conseil pour la solidarité », sur Église catholique en France (consulté le )
  4. Christophe Henning, « Mgr Pascal Delannoy, un archevêque discret et à l’écoute pour apaiser le diocèse de Strasbourg », La Croix,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Un curé francilien visé par une enquête pour « agressions sexuelles » », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. Héloïse de Neuville et Céline Hoyeau, « Agressions sexuelles sur majeures : suspension du curé de Pantin, sous le coup de deux enquêtes », La Croix,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. Sarah Belouezzane, « Un curé de Pantin soupçonné d’agressions sexuelles visé par une enquête pénale », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. I.N avec AFP, « Île-de-France : accusé d'agressions sexuelles, le curé de Pantin suspendu », TF1 Info,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Agressions sexuelles dans l'Eglise : le père Jacques Gagey, curé en Seine-Saint-Denis, suspendu après plusieurs accusations », La Dépêche,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Décret du 13 juillet 2019 portant promotion et nomination