Éric Aumonier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éric Aumonier
Image illustrative de l'article Éric Aumonier
Mgr Aumonier en 2014
Biographie
Nom de naissance Éric Marie Pierre Henri Aumonier
Naissance (71 ans)
à Paris (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le card. Jean-Marie Lustiger
Dernier titre ou fonction Évêque de Versailles
Évêque de Versailles
Depuis le
Évêque titulaire de Malliana
Évêque auxiliaire de Paris

Signature de Éric Aumonier

Blason
« Duc in altum »
« Avance en eau profonde » Lc 5,4
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Éric Aumonier, né le est un prélat catholique français. Originaire de Paris, prêtre puis supérieur du séminaire diocésain de Paris, il est devenu en 1996 évêque auxiliaire de cet archidiocèse, il est aussi titulaire d'un doctorat de théologie. Il est l'évêque de Versailles depuis 2001 succédant ainsi à Mgr Jean-Charles Thomas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Éric Aumonier est né le à Paris, ses parents sont Michel Aumonier ingénieur et sa mère née Miette Villenave. Il a deux frères dont l'un est prêtre[1]. Il a fait sa scolarité dans l'enseignement public, et ses études secondaires au collège Saint-Jean-de-Passy.

Éric Aumonier a suivi l'ensemble de sa formation en vue de la prêtrise au séminaire français à Rome de 1964 à 1974. Il a obtenu une licence de philosophie et un doctorat de théologie.

Prêtre du diocèse de Paris[modifier | modifier le code]

Il a été ordonné prêtre le pour le diocèse de Paris. Après avoir été vicaire à la paroisse Saint-Ferdinand-des-Ternes et aumônier de lycée de 1973 à 1977[2], il a été nommé directeur spirituel et enseignant en théologie au séminaire Saint-Sulpice à Issy-les-Moulineaux de 1977 à 1984.

Il est ensuite le premier supérieur de la Maison Saint-Augustin à Paris[3] de 1984 à 1990, puis supérieur du séminaire diocésain de Paris jusqu'en 1996. En 1992 il est nommé membre du conseil épiscopal et en 1993 il est nommé chanoine titulaire de la cathédrale Notre-Dame de Paris[4].

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé évêque auxiliaire de Paris le 12 juillet 1996 avec le siège titulaire de Malliana par le pape Jean-Paul II, il est consacré le 11 octobre suivant par le cardinal Jean-Marie Lustiger assisté de l'archevêque Jean-Louis Tauran et de l'évêque André Vingt-Trois[5]. Il est nommé évêque de Versailles le 11 janvier 2001[6], et installé le 25 février 2001 en la cathédrale Saint-Louis-de-Versailles[2], poste qu'il occupe encore actuellement.

À son arrivée dans le diocèse, il fonde rapidement la maison Saint-Jean-Baptiste, ou est proposé aux jeunes une année dite propédeutique, ou pendant un an ils pourront discerner sur leur vocation. En 2006[7], il fonde la maison Pierre de Porcaro[8] à Chatou ou est dispensé le premier cycle de séminaire.

Au sein de la Conférence des évêques de France, il est membre du Conseil pour la pastorale des enfants et des jeunes. Il a auparavant été membre de la Commission éducation, vie et foi des jeunes, du Comité du monde scolaire et universitaire et de la Commission de la famille.

Il commence la préparation en 2009 d'un synode pour le diocèse de Versailles sur le thème : « Un baptême à vivre » qu'il convoque officiellement le 30 mars 2010 en la cathédrale Saint-Louis de Versailles[9], celui-ci se déroule l'année suivante d'abord au sein de plus de 3600 équipes synodales suivi d'une assemblée synodales avec 400 personnes dont 70 jeunes, et fini par la publication le 8 octobre 2011 d'une lettre pastorale composée de 16 décrets synodaux et d'un suivi pour les 10 ans à venir. Selon lui, ce synode n'étant pas un synode organisationnel mais était destiné aux rencontres entre les différentes sensibilités du diocèse notamment sur la liturgie, ou encore entre les communes aisées et les quartiers difficiles[10].

Logo de l'année jubilaire dédiée à Saint Louis.

Le , Mgr Éric Aumonier, annonce l'ouverture de l'année jubilaire Saint Louis à l'occasion du 800e anniversaire de sa naissance et de son baptême à Poissy. Le Diocèse de Versailles, dont le saint patron n'est autre que le roi de France Louis IX, organise plusieurs évènements dont des colloques historiques et religieux, la vénération de la sainte Couronne le 23 et 24 mars avec une arrivée de celle-ci par la voie fluviale pour être transportée en cortège dans la ville, et une messe présidée par lui-même[11]. Mais aussi le rassemblement des « Mille et un Louis » du diocèse autour de Mgr Aumonier le 25 août, jour de la saint-Louis[12]. L'année jubilaire sera clôturée le 23 novembre[13].

Le 27 février 2014, il nomme le père Patrick Bonafé[14], vicaire général[15] du diocèse[16] en remplacement de Mgr Olivier Leborgne devenu évêque d'Amiens, il préside la messe d'action de grâce de celui-ci le 30 mars 2014[17] en la Cathédrale Saint-Louis de Versailles[18].

À l'occasion de l'année Saint-Louis il fait intervenir le cardinal Jean-Louis Tauran sur « La vision chrétienne des relations entre chrétiens et musulmans »[19]

À la suite de l'appel du pape François de venir en aide aux réfugiés en faveur de l'accueil des migrants de la crise migratoire touchant l'Europe, Mgr Aumonier relaie l'appel en rappelant que c'est même une obligation que ce soit pour les croyants ou les non-croyants[20], et le il annonce la célébration mensuelle d'une messe en langue arabe dans le diocèse[21].

Nominations au diocèse de Versailles[modifier | modifier le code]

Pendant son épiscopat au diocèse de Versailles, il obtient la promotion d'Olivier Leborgne comme prélat de sa Sainteté, en outre il nomme chanoines de la cathédrale de Versailles :

  • Louis-Marie Buffet (2002),
  • Olivier Leborgne (2007)
  • Albert Guimbert (2011, doyen)
  • Jean-Pierre Allouchery (2011)
  • Pierre Delort-Laval (2011)
  • Yves Le Berre (2011)
  • Alain Fleury (2012)
  • Loïc Bélan (2012)
  • Patrick Bonafé (2012)
  • Jean-Marc Bot (2017)
  • Marc Boulle (2017)
  • Benoît Chevalier (2017)
  • Matthieu Dupont (2017)

Prises de position[modifier | modifier le code]

Mgr Aumonier lors des 7 ordinations presbytérales de 2014

Sur l'immigration[modifier | modifier le code]

En 2006, alors qu'un projet de loi sur l'immigration et l'intégration était soumis au parlement français, Mgr Éric Aumonier rappelait l'exigence évangélique d'accueil de l'étranger sans toutefois minimiser la complexité des difficultés que cela entraîne[22].

Sur l'avortement[modifier | modifier le code]

En 2007, il signe un éditorial très critique vis-à-vis de la loi Veil, considérant qu'elle n'a pas permis de diminuer le nombre d'avortements et qu'elle cherche à banaliser un acte dont la gravité est pourtant bien présente au fond de la conscience humaine[23].

Sur le mariage pour les personnes de même sexe[modifier | modifier le code]

Dans une déclaration écrite publiée le 25 septembre 2012, il exprime le devoir de l'Église d'intervenir et de prendre position sur le sujet car « L’Église joue son rôle de veilleur. Elle alerte les consciences, surtout quand les fondements de notre société sont remis en cause, quand le bien de la personne est en jeu. » Il rappelle la nécessité de mettre le bien de l'enfant en avant en précisant le droit de l'enfant est à défendre et que le droit à l'enfant n'existe pas. Il explique que ce projet de loi « une injustice profonde pour les enfants qui devront le subir ». Il invite donc les personnes de son diocèse à intervenir pour demander un débat et l'ouverture d'états-généraux de la famille et du mariage[24].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Éric Aumonier, Semez l’Évangile, Parole et Silence, , 141 p. (ISBN 9782845737631)
  • Éric Aumonier, Apprends nous à prier, Parole et Silence,

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie par le Père Stanislas Lalane », sur ensembleparoissial.free.fr (consulté le 1er septembre 2013)
  2. a et b « Biographie d'Éric Aumonier », sur catholique78.fr
  3. Année de formation spirituelle
  4. « Deux nouveaux évêques auxiliaires pour Paris », Paris Notre-Dame, no 638,‎ (lire en ligne)
  5. il est depuis devenu cardinal-archevêque de Paris
  6. (it) Vatican, « Renoncements et nominations du 11 janvier 2001 », sur press.vatican.va, (consulté le 10 décembre 2013)
  7. Service communication du diocèse de Versailles, « Biographie - Père Patrick Bonafé », sur catholique78.fr (consulté le 24 avril 2014)
  8. prêtre catholique mort en déportation pendant la seconde guerre mondiale
  9. François-Xavier Maigre, « Le diocèse de Versailles donne la parole aux catholiques », sur la-croix.com, (consulté le 6 juillet 2014)
  10. Propos reccueilli par Isabelle de Gaulmyn, « Mgr Éric Aumonier : « Le synode a permis aux diverses sensibilités du diocèse de s’écouter » », sur la-croix.com, (consulté le 18 janvier 2014)
  11. Hervé Rachynski, « Plusieurs milliers de fidèles pour vénérer la Sainte Couronne », sur leparisien.fr, (consulté le 19 mai 2014)
  12. Magali Michel, « 25 août : le jour de tous les Louis, de 0 à 800 ans », sur famillechretienne.fr, (consulté le 22 août 2014)
  13. Diocèse de Versailles, « Les grandes dates de l'année Saint Louis » (consulté le 15 août 2014)
  14. qui était le supérieur du séminaire Pierre de Porcaro
  15. son bras droit
  16. Éric Aumonier, « Un nouveau vicaire général pour le diocèse de Versailles », sur catholique78.fr, (consulté le 27 février 2014)
  17. dimanche du laetare, Quatrième dimanche de Carême
  18. Diocèse de Versailles, « Messe d’action de grâces de Mgr Leborgne », sur catholique78.fr (consulté le 30 mars 2014)
  19. Clémence Houdaille, « Pour le cardinal Tauran, les religions sont « la solution incontournable des conflits en cours » », sur la-croix.com, (consulté le 2 octobre 2014)
  20. F.-X.C. et L. MT., « Versailles va aussi accueillir des migrants », sur leparisien.fr, (consulté le 5 novembre 2015)
  21. AFP, « Réfugiés: une messe en arabe dans le diocèse de Versailles chaque mois », sur bfmtv.com, (consulté le 5 novembre 2015)
  22. « Article de Mgr Aumonier sur l'immigration repris de son mensuel diocésain »
  23. « Reprise par Liberté politique.com de l'éditorial de la revue diocésaine "sources" », sur lebertepolitique.com
  24. Éric Aumonier, « Au sujet du projet de loi visant à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples de même sexe » [PDF], sur catholique78.fr, (consulté le 26 février 2014)
  25. Journal officiel de la République française, « Décret du 31 décembre 2005 portant promotion et nomination », sur legifrance.gouv.fr, (consulté le 15 août 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Mgr Aumonier en 2015

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]