Jean-Louis Papin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Papin.
Jean-Louis Papin
Image illustrative de l'article Jean-Louis Papin
Biographie
Naissance (70 ans)
Chemillé (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Jean Orchampt
Évêque de Nancy-Toul
Depuis le

Blason
« Duc in altum » (Lc 5,4)
« Avance au large »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean-Louis Papin, né le à Chemillé en Maine-et-Loire, est un évêque catholique français, évêque de Nancy et de Toul (19e évêque de Nancy et 119e évêque de Toul) et primat de Lorraine depuis 1999.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Il a suivi sa formation en vue de la prêtrise au grand séminaire d'Angers, puis à l'Institut catholique de Paris. Il est titulaire d'une maîtrise de théologie dogmatique.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre le pour le diocèse d'Angers, il a été vicaire à la paroisse des Ponts-de-Cé de 1974 à 1978 avant de se consacrer à la formation des futurs prêtres comme professeur de théologie dogmatique du séminaire interdiocésain de Nantes de 1980 à 1993, codirecteur de l'Institut de formation des éducateurs du clergé à Paris de 1987 à 1994, puis supérieur du séminaire interdiocésain de Nantes de 1993 à 1999.


* Évêque de Nancy et de Toul, primat de Lorraine

Nommé évêque du diocèse de Nancy-Toul le 3 septembre 1999, il est consacré évêque le 24 octobre de la même année à la cathédrale de Nancy. Mgr Papin a lancé plusieurs opérations d'évangélisation dans son diocèse : Passe sur l'autre rive[1] en 2008, ou, en 2016-2017, une année consacrée à l'Église diocésaine pour redécouvrir l'importance d'un engagement catholique local au quotidien.


* Fonctions au sein de la Conférence des Évêques de France

Il a été vice-président de la Conférence des évêques de France de 2004 à 2007. Il a aussi été président de la commission des mouvements apostoliques et associations de fidèles, et président du comité de la mission en monde ouvrier.

Le 8 novembre 2008, il a été élu président de la Commission pour la vie consacrée, dont il était déjà membre, pour un mandat de trois ans[2], renouvelé en 2011[3].

Depuis novembre 2009, il est membre du groupe de travail « écologie et environnement » animé par Mgr Marc Stenger. Fin 2014, il est désigné évêque accompagnateur de la D.C.C (Délégation Catholique à la Coopération ; il a d'ailleurs été volontaire en Centrafrique).


* L'« affaire de Nantes »

En juin 2009, L'Est Républicain, principal quotidien local annonce en une que « Monseigneur Papin pourrait devenir évêque de Nantes »[4]. L'affaire prend de l'ampleur, au point que l'évêché doit émettre officiellement un démenti face à cette rumeur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :