Yves Le Saux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yves Le Saux
Image illustrative de l'article Yves Le Saux
Mgr Yves Le Saux, évêque du Mans
Biographie
Naissance (56 ans)
Hennebont (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Vingt-Trois
Dernier titre ou fonction Évêque du Mans
Évêque du Mans
Depuis le

Blason
« Jésus, doux et humble de cœur »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Yves Le Saux, né le à Hennebont, est un évêque catholique français, évêque du Mans depuis 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Yves Le Saux est né à Hennebont (Morbihan), le , de Joseph, charpentier, et Marie-Yvonne Le Gallot. Il fait ses études secondaires au lycée Sainte Jeanne d’Arc de Pontivy. Durant cette période il fait la connaissance de Pierre Goursat et découvre la communauté de l'Emmanuel encore naissante.

Formation[modifier | modifier le code]

Après ses études secondaires, Yves Le Saux poursuit son parcours au sein de l'Institut d’Études Théologiques de Bruxelles de 1980 à 1986, où il obtient un baccalauréat en théologie.

Ministères[modifier | modifier le code]

Membre de la communauté de l'Emmanuel, il est ordonné prêtre le pour le diocèse d'Autun. Son ministère sacerdotal sera dès lors partagé entre le diocèse d'Autun et la communauté de l'Emmanuel. De 1986 à 1992 il est l'un des chapelains de Paray-le-Monial, lieu d'importantes sessions organisées par la communauté. Il est également aumônier de l'école d'évangélisation de Paray. De 1992 à 1994 il est adjoint au supérieur des chapelains et recteur des sanctuaires (la basilique du Sacré-Cœur, le prieuré Notre-Dame, et la chapelle des Apparitions). En 1994 il devient supérieur des chapelains et délégué épiscopal pour la pastorale de la famille dans le diocèse d'Autun.

De 1997 à 2002 il est responsable de l'année propédeutique de la communauté de l'Emmanuel, à Namur, en Belgique.

En 2002 il succède à Jacques Benoit-Gonnin comme prêtre accompagnateur des séminaristes et des prêtres de l'Emmanuel.

Nommé évêque du Mans le , il est consacré évêque le par le cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris, assisté de Mgr d'Ornellas, archevêque de Rennes et de Mgr Rivière, évêque d'Autun[1]. La même année, il est chargé d'ouvrir le procès de béatification de l'impératrice Zita d'Autriche, très liée à l'abbaye Sainte-Cécile de Solesmes où trois de ses sœurs étaient moniales[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Diocèse du mans : Interviews de Mgr Le Saux. Consulté le 26 juin 2010.
  2. Diocèse du Mans : béatification de l'impératrice Zita. Consulté le 26 juin 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]