Georges Soubrier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georges Soubrier
Biographie
Naissance (83 ans)
Thérondels
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Dernier titre ou fonction Évêque émérite de Nantes
Évêque de Nantes
Évêque auxiliaire de Paris

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Georges Soubrier, né le à Thérondels (Aveyron), est un évêque catholique français, évêque émérite de Nantes depuis 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Tout d'abord élève au petit séminaire de l'Immaculée Conception à Espalion, il entre ensuite au Grand séminaire de Rodez, il suit des études universitaires à Toulouse et à l'Institut catholique de Paris, obtenant des maîtrises en théologie et en philosophie.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre en 1960 pour le diocèse de Rodez et entré chez les sulpiciens en 1961, il exerce l'essentiel de son ministère sacerdotal au service de la formation des futurs prêtres. Il passe ainsi neuf ans au séminaire interdiocésain de la région Midi, comme professeur de philosophie de 1963 à 1966, puis comme supérieur du premier cycle de 1966 à 1972. Il rejoint ensuite la région parisienne comme supérieur du deuxième cycle du séminaire Saint-Sulpice à Issy-les-Moulineaux de 1972 à 1983, puis comme supérieur du séminaire des Carmes à Paris jusqu'en 1988.

Il est nommé évêque auxiliaire de Paris en le . Il reçoit alors le titre d'évêque titulaire (ou in partibus) d'Acholla. Le cardinal Jean-Marie Lustiger le consacre évêque le .

Le , il est nommé évêque de Nantes.

Au sein de la Conférence des évêques de France, il préside le comité Enfance-jeunesse. C'est l'un des membres de la commission éducation, vie et foi des jeunes. Il est actuellement membre de la commission pour les ministères ordonnés et les laïcs en mission ecclésiale. Il ouvre en 2008 le procès en béatification de Louis Leroy (1923-1961), missionnaire martyrisé au Laos et de quatorze autres martyrs de la période 1954-1970. Ils sont béatifiés le 11 décembre 2016 en la cathédrale de Vientiane devant six mille personnes.

Le , le pape accepte sa renonciation pour atteinte de la limite d'âge et nomme pour le remplacer Jean-Paul James, auparavant évêque de Beauvais[1].

Prises de positions[modifier | modifier le code]

Concernant les divorcés remariés[modifier | modifier le code]

Dans un document du 13 décembre 2003, Mgr Georges Soubrier publie un document sur l'accueil des divorcés souhaitant une cérémonie religieuse, qui selon le droit canonique de l'Église ne peut être un nouveau mariage religieux, à l'occasion de leur nouveau mariage civil[2].

Distinction[modifier | modifier le code]

Mgr Georges Soubrier est fait Chevalier de la Légion d'honneur le 15 juin 2007, au titre de son engagement dans la société civile[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de nombreuses publications, la dernière étant l'ouvrage publié en juin 2009, Il y a toujours un chemin de vie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]