François Bustillo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

François-Xavier Bustillo
Image illustrative de l’article François Bustillo
Biographie
Nom de naissance Francisco Javier Bustillo
Naissance (53 ans)
à Pampelune (Espagne)
Ordre religieux Frères mineurs conventuels
Ordination sacerdotale
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale par Jean-Marc Aveline
Dernier titre ou fonction Évêque d'Ajaccio
Évêque d'Ajaccio
Depuis le

Blason
"En lui était la Vie" (Jn 1,4)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

François-Xavier Bustillo, né le à Pampelune, est un religieux franciscain espagnol.

Le , il est nommé évêque d’Ajaccio par le pape François.

Biographie[modifier | modifier le code]

François-Xavier Bustillo[1] est né en 1968 à Pampelune[2]. Il est le fils d’un militaire et d’une mère de quatre enfants[3].

À dix ans, il entre au petit séminaire de la vallée de Baztan près d’Espelette, de l’autre côté de la frontière espagnole[3].

À dix sept ans, ayant obtenu son baccalauréat, il rejoint les franciscains à Padoue, en Italie[3].

Membre de l’Ordre des Frères mineurs conventuels, Il fait sa profession solennelle le 20 septembre 1992, puis est ordonné prêtre le 10 septembre 1994[4], puis vient en France[5]. Il obtient sa licence en théologie à l'Institut catholique de Toulouse en 1997[1]. Il confonde le couvent de Saint-Bonaventure à Narbonne[1].

Après avoir été supérieur provincial des franciscains conventuels[1], l’une des trois grandes familles franciscaines il était, jusqu'à sa nomination comme évêque, gardien (supérieur) du couvent Saint-Maximilien-Kolbe de Lourdes, délégué épiscopal à la protection des mineurs et des personnes vulnérables du diocèse de Tarbes et Lourdes[6], cérémoniaire diocésain et membre du conseil épiscopal du diocèse de Tarbes et Lourdes[4].

Évêque d’Ajaccio[modifier | modifier le code]

Le , François-Xavier Bustillo est nommé évêque d’Ajaccio par le pape François[1].

L’ordination épiscopale et son installation ont eu lieu le dimanche 13 juin 2021 en la cathédrale Notre-Dame-de-l‘Assomption d’Ajaccio[4], en présence du nonce apostolique Celestino Migliore. La cérémonie s'est déroulé sous la présidence de Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille assisté d'Olivier de Germay, archevêque de Lyon et de Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes.

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Mgr François-Xavier Bustillo, nouvel évêque d’Ajaccio - Vatican News », sur www.vaticannews.va, (consulté le )
  2. Jean-Marie Guénois, « François Bustillo: «Il faut réveiller la passion pour Dieu et pour les autres» », sur Le Figaro, (consulté le )
  3. a b et c Christiane Vincent, « L’enfant de Navarre est devenu prêtre médiatique », sur Midi Libre,
  4. a b et c « Mgr François Bustillo, nommé évêque d’Ajaccio », sur Église catholique en France, (consulté le )
  5. Christophe Henning, « Le frère franciscain François Bustillo nommé évêque d’Ajaccio », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  6. « Le diocèse lance une charte pour protéger les mineurs », sur La Nouvelle République des Pyrénées, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]