Chaire de saint Pierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La chaire de saint Pierre (en bas et au centre de l'image), dans son reliquaire construit par le Bernin dans la basilique Saint-Pierre de Rome
Reconstitution de la forme originale de la chaire

La chaire de saint Pierre (en latin : Cathedra Petri) est le nom d'une relique conservée dans la basilique Saint-Pierre de Rome.

Depuis 1653, elle est placée dans un reliquaire en bronze doré exécuté par Gian Lorenzo Bernini. Selon la tradition constante de l'Église, il s'agit d'un siège de bois, datant du Ier siècle, que le sénateur romain Pudens, converti par l'apôtre Pierre, lui a offert, et où saint Pierre s'asseyait habituellement pour enseigner, durant son séjour à Rome jusqu'à son martyre. Une tradition moderne assure, toutefois, que ce siège fut offert par Charles le Chauve en 875 et utilisé ensuite par plusieurs papes[1]. En tout cas, cet objet très ancien est symboliquement associé à l'exercice de l'autorité pontificale.

C'est le pape Alexandre VII qui fit enfermer la chaire de S. Pierre, supposée authentique, dans le bronze même qui constitue le chef-d’œuvre du Bernin, appelé « Gloire du Bernin », situé dans l'abside de la basilique Saint-Pierre-de-Rome.

Fête de la chaire de saint Pierre[modifier | modifier le code]

La fête de la chaire de saint Pierre était célébrée jadis le 18 janvier à Rome et le 22 février à Antioche. La liturgie de Vatican II a regroupé ces deux dates en une fête célébrée le [2]. Sa célébration au IVe siècle est attestée par la Depositio martyrium[3] dans laquelle elle figure, sous le nom de natale Petri de cathedra, à la date du VIII. kal. Martias (huitième jour avant les calendes de mars). La date coïncidait avec les Caristia, fête consacrée aux parents disparus.

La chaire de saint Pierre chez Cyprien de Carthage[modifier | modifier le code]

Cyprien de Carthage emploie l'expression cathedra Petri pour désigner l'Église de Rome.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Intérieur de la basilique Saint-Pierre, description sur le site du Vatican.
  2. (fr) Chaire de Saint Pierre sur Nominis (consulté le 31 octobre 2013)
  3. (en) (la) [1] (consulté le 31 octobre 2013)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Pierre Batiffol, « Natale Petri de cathedra », Journal of theological studies, XXVI (1925), pp. 399-404
  • Dante Balboni, « Natale Petri de cathedra », Ephemerides liturgicae, LXVIII (1954), pp. 97-129
  • (fr) Paul-Albert Février, « Natale Petri de cathedra », Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, CXXI (1977), n° 3 (juillet-août-septembre-octobre 1977), pp. 514-531