Hugh Grant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hugh Grant (homonymie) et Grant.
Hugh Grant
Description de cette image, également commentée ci-après
Hugh Grant à Graz en novembre 2014.
Nom de naissance Hugh John Mungo Grant
Naissance (59 ans)
Hammersmith, Londres, Angleterre
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Acteur, Producteur
Films notables Voir « Filmographie »

Hugh Grant [hjuː ɡɹɑːnt][1], né le dans le quartier londonien d'Hammersmith, est un acteur et producteur anglais d'origine écossaise.

Il est principalement connu pour avoir tenu les premiers rôles masculins de plusieurs comédies romantiques britanniques à succès des années 1990 : Quatre mariages et un enterrement (1994), aux côtés d'Andie MacDowell, Raison et Sentiments (1995), avec Emma Thompson, Coup de foudre à Notting Hill (1999), face à Julia Roberts, Le journal de Bridget Jones (2001), mené par Renée Zellweger, la comédie chorale Love Actually (2003) et la suite Bridget Jones : L'Âge de raison (2004).

Au début des années 2000, il s'essaie à des personnages plus sombres sous la direction des réalisateurs américains Chris Weitz et Paul Weitz : un célibataire endurci dans la comédie dramatique Pour un garçon (2002) et un animateur de télé-crochet cynique pour la satire American Dreamz (2006). Mais finalement, il collabore surtout avec le scénariste et réalisateur américain Marc Lawrence pour de nouvelles comédies romantiques : L'Amour sans préavis (2002) l'oppose à Sandra Bullock, Le Come-Back (2007) à Drew Barrymore, Où sont passés les Morgan ? (2009) à Sarah Jessica Parker et Les Mots pour lui dire (2014) à Marisa Tomei.

Au début des années 2010, il se diversifie en participant à l'épopée de science-fiction Cloud Atlas (2012) des Wachowski et Tom Tykwer, au blockbuster américain Agents très spéciaux : Code UNCLE (2015) puis en tournant dans des séries télévisées.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hugh Grant est né à Hammersmith en Angleterre, dans une famille d'origine écossaise, du capitaine James Murray Grant, directeur d'une entreprise de tapisserie et de Fynvola Susan Maclean, professeur de français[2]. Il parle anglais et français couramment.

Hugh Grant a un frère aîné, James. Son arrière-grand-père, le Dr. James Stewart, était écossais et connu pour avoir été le second de l'explorateur David Livingstone. Sa famille est également liée à William Drummond, quatrième vicomte Strathallan. Hugh Grant a aussi un lien de parenté avec l'acteur Thomas Brodie-Sangster : l'arrière-grand-mère de Thomas Brodie-Sangster était la sœur de la grand-mère de Hugh Grant.

Enfant, Hugh Grant fréquente l'école Wetherby School, Latymer Upper School, puis l'université d'Oxford (New College), où il étudie la langue anglaise et devient un membre notoire du club Piers Gaveston Society (en). Il est diplômé d'histoire de l'art.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts et révélation (1982-1994)[modifier | modifier le code]

Hugh Grant fait ses débuts en 1982 dans un téléfilm intitulé Privileged. Il est alors connu sous le nom de « Hughie Grant ». Ce n'est que trois ans plus tard que les rôles à la télévision se multiplient.

En 1987, il reçoit la récompense du meilleur acteur au festival international de Venise pour son rôle d'homosexuel refoulé dans le film Maurice de James Ivory. En 1988, il fait une apparition remarquée dans le film de Ken Russell, Le Repaire du ver blanc et en 1991, il tient le rôle de Frédéric Chopin dans le film Impromptu. En 1992, il donne la réplique à Kristin Scott Thomas dans le film Lunes de fiel (Bitter Moon) de Roman Polanski. En 1993, il partage la vedette du film Les Vestiges du jour, avec Sir Anthony Hopkins et Emma Thompson.

En 1994, il connaît un véritable succès grâce à la comédie romantique Quatre mariages et un enterrement. Il remporte ainsi plusieurs prix dont le Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie ainsi qu'un BAFTA Award, en 1995. Le film l'impose auprès du grand public mondial comme l'anglais charmant, romantique et maladroit.

Progression et confirmation critique et commerciale (1995-2003)[modifier | modifier le code]

L'acteur au Festival de Cannes 1997.

L'acteur intéresse désormais Hollywood : en 1995, il est à l'affiche de cinq longs-métrages : il partage l'affiche de la romance historique An Awfully Big Adventure avec Alan Rickman ; puis porte la comédie dramatique L'Anglais qui gravit une colline mais descendit une montagne ; partage l'affiche de la comédie romantique Neuf mois aussi avec Julianne Moore ; mais surtout, il forme, avec Emma Thompson, Kate Winslet et de nouveau Alan Rickman, le quatuor central de la romance historique Raison et Sentiments. Il tient aussi un second rôle dans le drame historique Le Don du Roi, avec Robert Downey Jr. et Sam Neill.

L'année 1996 le voit tenter de changer de registre : le thriller criminel Mesure d'urgence, face à Gene Hackman. Mais le long-métrage passe inaperçu. L'acteur opère cependant un retour spectaculaire trois ans plus tard en partageant l'affiche de la comédie romantique Coup de foudre à Notting Hill avec l'actrice américaine Julia Roberts, le confirme définitivement en star du genre. Le film, écrit par Richard Curtis, est très bien reçu par la critique et constitue, encore aujourd'hui, le plus gros succès commercial de sa carrière. La même année, l'échec de la comédie romantique Mickey les yeux bleus, avec Jeanne Tripplehorn, est ainsi relatif.

L'acteur tourne sous la direction de Woody Allen dans la comédie décalée Escrocs mais pas trop, en 2000, il enchaîne l'année d'après avec une nouvelle comédie romantique anglaise, Le Journal de Bridget Jones (2001), aux côtés de Renée Zellweger et Colin Firth. Un nouveau succès critique et commercial.

En 2002, il joue de son image d'éternel célibataire dans la comédie dramatique Pour un garçon, de Chris et Paul Weitz, où il a pour principal partenaire de jeu un tout jeune Nicholas Hoult. Le film est acclamé par la critique. En revanche, la même année, sa nouvelle comédie romantique hollywodienne L'Amour sans préavis, de Marc Lawrence avec Sandra Bullock est très mal reçue, mais fonctionne très bien commercialement.

Il ne prend ainsi pas de risques en 2003 en faisant confiance au scénariste de Coup de foudre à Notting Hill dont il rejoint le premier film en tant que réalisateur : la comédie chorale romantique Love Actually, qui lui permet de partager l'affiche avec Alan Rickman, Emma Thompson, Liam Neeson, Laura Linney ou encore Bill Nighy. De même quand il poursuit l'aventure de Bridget Jones : L'Âge de raison. Les deux films sont des succès commerciaux, même si le second est mal accueilli par la critique.

Échecs commerciaux et diversification (2006-2016)[modifier | modifier le code]

À Sydney, en 2012, à la première des Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout.

En 2006, alors âgé de 46 ans, l'acteur renoue avec Paul Weitz pour un projet différent de son genre de prédilection : mais la satire American Dreamz déçoit la critique et constitue un échec commercial, ne parvenant pas à rembourser son budget. L'acteur enchaîne alors avec deux comédies romantiques réalisées par Marc Lawrence : en 2007 Le Come-Back, avec Drew Barrymore, puis Où sont passés les Morgan ? en 2010, face à Sarah Jessica Parker. Si le ton légèrement satirique du premier convainc la critique et le public, le second est cependant un échec sur les deux plans.

Il décide alors de s'aventurer dans des genres différents : en 2012, pour la co-production internationale Cloud Atlas, de Tom Tykwer et Andy et Lana Wachowski, il interprète ainsi une série de rôles différents, à l'instar de ses partenaires Halle Berry et Tom Hanks. Cette ambitieuse fresque fantastique et de science-fiction impressionne une grande partie de la critique, mais ne rencontre pas le grand public. Il n'a pas plus de chance en 2015 avec le blockbuster de Guy Ritchie, Agents très spéciaux : Code UNCLE (The Man from U.N.C.L.E.), qui convainc également la critique, mais déçoit au box-office.

En 2014, lorsqu'il revient à 54 ans vers la comédie romantique, c'est pour une quatrième fois sous la direction de Marc Lawrence, mais pour un film indépendant et plus intimiste, où il a pour partenaire Marisa Tomei. Les Mots pour lui dire passe cependant inaperçu. Il choisit parallèlement de décliner le troisième et dernier chapitre de Le journal de Bridget Jones, dont le scénario ne l'aurait pas satisfait[3]. Il est donc remplacé par une autre figure de la fiction romantique, l'américain Patrick Dempsey.

En 2016, il revient dans le biopic Florence Foster Jenkins, de Stephen Frears, avec les acteurs américains Simon Helberg dans le rôle du pianiste et Meryl Streep dans le rôle-titre. Il y joue le rôle de St. Clair Bayfield, un mari aimant et dévoué.

Fin septembre 2016, il est récompensé par le Festival du film de Zurich qui lui remet un œil d'or pour l'ensemble de sa carrière[4].

Séries (depuis 2017)[modifier | modifier le code]

Il revient à la télévision en 2018 en partageant l'affiche de la mini-série historique d'Amazon Prime, A Very English Scandal, avec le jeune Ben Whishaw.

Fort de cette expérience, il accepte ensuite de partager l'affiche d'une nouvelle série de la chaîne HBO, The Undoing avec Nicole Kidman [5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

L'acteur photographié par la police de Los Angeles en juin 1995, suite à son arrestation.

Il partage la vie de Liz Hurley de 1987 à 2000. Il est à l'origine du succès de l'actrice lorsque celle-ci, vêtue d'une longue robe noire Versace, l'accompagne en 1994 à la première du film Quatre mariages et un enterrement, [6]. En 2002, après sa rupture avec celle-ci, il devient le parrain de Damian Charles Hurley, le fils de Liz Hurley.

Le , il fait scandale en se faisant arrêter par la police pour « exhibition sexuelle » (« misdemeanour lewd conduct in a public place ») alors qu'une prostituée, Divine Brown, lui pratique une fellation dans sa voiture[7].

En 2001, il a une brève liaison avec l'actrice Sandra Bullock.

Il est le père d'une fille qui s'appelle Tabitha, née en novembre 2011, et d'un garçon, Félix, né le [8], issus de sa relation avec la Chinoise Tinglan Hong.

Selon The Sun, Hugh Grant a reconnu en 2013 son troisième enfant, un garçon nommé John Mungo, né en septembre 2012 ; la mère est une productrice de télévision suédoise prénommée Anna Elisabet Eberstein. Avec cette dernière, il accueille son quatrième enfant, une fille née le 16 décembre 2015[9] et, le 9 mars 2018, son cinquième enfant naît.

Il épouse Anna Elisabet Eberstein en mai 2018 à l'âge de 57 ans[10].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Note : sauf mention contraire, les informations ci-dessous sont issues de la filmographie de Hugh Grant sur l'Internet Movie Database[11].

Films[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Années 2020[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Films

Séries télévisées

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Année Film Récompense Prix
1987 Maurice Mostra de Venise : Volpi Cup du meilleur acteur Lauréat
1995 Quatre mariages et un enterrement British Academy Film Award du meilleur acteur Lauréat
Golden Globe Award : Meilleur acteur dans un film musical ou une comédie Lauréat
Evening Standard British Film Awards : Peter Sellers Award for Comedy Lauréat
London Critics Circle Film Awards 1994 : Special Achievement Award Lauréat
MTV Movie Awards : Meilleure révélation masculine Nomination
David di Donatello for Best Foreign Actor Nomination
Quatre mariages et un enterrement et Sirènes Chicago Film Critics Awards 1994: Acteur le plus prometteur Lauréat
Raison et sentiments Screen Actors Guild Award de la meilleure distribution Nomination
1999 Coup de Foudre à Notting Hill Kids' Choice Awards : Blimp award du couple préféré (partagé avec Julia Roberts) Nomination
2000 Golden Globe Award : Meilleur acteur dans un film musical ou une comédie Nomination
Blockbuster Entertainment Award : Acteur préféré dans une comédie romantique Nomination
5th Empire Awards: Meilleur acteur britannique Lauréat
Csapnivalo Awards : Meilleur acteur (avec Keanu Reeves) Lauréat
2001 Le Journal de Bridget Jones European Film Awards : Jameson People's Choice Award du meilleur acteur européen Nomination
Teen Choice Awards : Choice Movie : Liplock (partagé avec Renée Zellweger) Nomination
2002 Evening Standard British Film Awards : Peter Sellers Award for Comedy Lauréat
7th Empire Awards : Meilleur acteur britannique Nomination
Satellite Awards : Meilleur acteur de rôle secondaire dans un film musical ou une comédie Nomination
2003 Pour un garçon London Critics Circle Film Awards 2002 : ALFS Award pour l'acteur britannique de l'année Lauréat
8th Empire Awards : Meilleur acteur britannique Lauréat
Golden Camera (Goldene Kamera) Awards : Meilleur acteur international Lauréat
Golden Globe Award : Meilleur acteur dans un film musical ou une comédie Nomination
Satellite Awards : Meilleur acteur dans un film musical ou une comédie Nomination
Chicago Film Critics Awards 2002 : Meilleur acteur Nomination
GQ Men of the Year Awards : Meilleur acteur dans une comédie Lauréat
2004 Love Actually European Film Awards : Jameson People's Choice Award du meilleur acteur européen Nomination
Phoenix Film Critics Society Awards de la meilleure distribution de l'année Nomination
2007 Le Come-Back (2007) Teen Choice Awards : Choice Movie : Liplock (partagé avec Drew Barrymore) Nomination
2016 Ensemble de sa carrière cinématographique Festival du Film de Zurich : Œil d'or pour l'ensemble de sa carrière Lauréat
2016 Florence Foster Jenkins Hollywood Film Award : Prix du Meilleur Second Rôle Lauréat
2016 Broadcast Film Critics Association Awards : Meilleur acteur dans une comédie Nomination
2016 Prix du cinéma européen : Meilleur acteur européen Nomination
2016 Phoenix Film Critics Society Awards : Prix du Meilleur acteur dans un second rôle Nomination
2016 Satellite Awards : Meilleur acteur dans un second rôle Nomination
2017 Golden Globes : Meilleur acteur dans un second rôle Nomination
2017 BAFTA Awards : Meilleur acteur dans un second rôle Nomination
2017 London Critics Circle Film Awards : Meilleur acteur Britannique de l'année Nomination

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Thibault de Montalembert est la voix française régulière de Hugh Grant depuis 1999. Vincent Cassel, Guillaume Orsat et Emmanuel Curtil l'ont également doublé à deux reprises chacun.

Au Québec, Hugh Grant est principalement doublé par Daniel Picard.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prononciation en anglais britannique retranscrite selon la norme API.
  2. La biographie de Hugh Grant, confidentielles.com
  3. https://www.youtube.com/watch?v=oia3lufC8WA&t=107
  4. Récompensé, Hugh Grant amuse la galerie, Tribune de Genève, 27 septembre 2016.
  5. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18677000.html
  6. (en) Stephen Gundle, Glamour : A History, Oxford, Oxford University Press, , 472 p. (ISBN 978-0199210985), « Introduction » « When Elizabeth Hurley, then an unknown minor actres, wore a daring Versace creation to accompany her boyfriend Hugh Grant to the London premier of 'Four Weddings and a Funeral' in 1994, […] she attracted front-page coverage in several leading newspaper. »
  7. (en) Biographie de Divine Brown sur rotten.com.
  8. AFP, Hugh Grant annonce sur Twitter la naissance de son deuxième enfant sur lepoint.fr, 17 février 2013.
  9. http://www.voici.fr/news-people/actu-people/a-55-ans-hugh-grant-devient-papa-pour-la-quatrieme-fois-578572
  10. « "Eternel célibataire", l'acteur Hugh Grant se marie », lexpress.fr,‎ (lire en ligne).
  11. Filmographie de Hugh Grant sur Internet Movie Database
  12. a et b « Comédiens ayant doublé Hugh Grant au Québec» sur Doublage.qc.ca, consulté le 27 octobre 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :