Leslie Howard (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leslie Howard et Howard.
Leslie Howard
Description de cette image, également commentée ci-après
Leslie Howard en 1937.
Nom de naissance Leslie Howard Steiner
Naissance
Forest Hill, Londres (Angleterre)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès (à 50 ans)
Golfe de Gascogne
Profession Acteur, réalisateur, producteur de cinéma

Leslie Howard est un acteur, réalisateur et producteur de cinéma britannique, né le à Forest Hill (Londres) et mort le dans le golfe de Gascogne, à bord du vol BOAC 777 (Lisbonne-Bristol) abattu par la chasse allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Leslie Howard nait à Upper Norwood (à Londres) sous le nom de « Leslie Howard Steiner ». Sa mère, Mme Lilian Steiner née Blumberg, est britannique et son père Ferdinand Steiner est un Juif d’origine hongroise. Lilian Blumberg avait été éduquée dans la religion chrétienne mais elle était partiellement Juive par son grand-père paternel Ludwig Blumberg, un marchand juif originaire de Prusse-Orientale qui s'était mariée à une Anglaise de la haute bourgeoisie (en)[1],[2],[3].

Il fréquente l’Alleyn's School (en) de Londres. Comme beaucoup de personnes ayant un nom à consonance allemande à l’époque de la Première Guerre mondiale, la famille Steiner anglicise son nom en « Stainer » ; néanmoins les documents militaires de Leslie Howard montrent que son nom est officiellement resté « Steiner » lorsqu'il était incorporé.

Il débute comme acteur dans le cinéma muet, apparaissant dans un film en 1914. Mais la Première Guerre mondiale interrompt ce début de carrière. Servant dans la British Army, l'armée de terre britannique, il est démobilisé en 1917 en état de choc (stress post-traumatique). Il lui est conseillé de reprendre le travail d'acteur en guise de thérapie.

En 1917, il obtient un premier rôle et tourne ensuite dans plusieurs films muets britanniques et en produit quelques-uns.

En , il publie un avis dans The London Gazette indiquant qu'il a officiellement changé de nom en abandonnant l’utilisation du nom « Steiner » et qu’il s'appelle désormais simplement « Leslie Howard[4] ».

En 1930, il joue aux États-Unis dans un premier film parlant, Outward Bound de Robert Milton. Sélectionné plusieurs fois pour les Oscars (Berkeley Square, Pygmalion), il apparaît souvent dans des rôles de dandy romantique. En 1936, il joue dans La Forêt pétrifiée. C'est lui qui insiste pour que Humphrey Bogart soit présent dans le film.

En 1939, il tient le rôle d'Ashley Wilkes dans Autant en emporte le vent à la condition que David O. Selznick le laisse jouer dans Intermezzo et coproduire le film. Mal à l'aise à Hollywood au début de la Seconde Guerre mondiale, il retourne au Royaume-Uni et participe à l'effort de guerre au travers de films, d'articles et d'émissions radiophoniques.

Le , de retour de Lisbonne en direction de Bristol, l'avion dans lequel il se trouve (le Douglas DC-3 du vol BOAC 777) est abattu par des chasseurs bombardiers allemands au-dessus du golfe de Gascogne[5]. Il fait partie des dix-sept victimes de l'attaque[6],[a].

Il est le père de deux enfants, dont l'acteur Ronald Howard (1918-1996) qui lui a consacré une biographie.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films muets[modifier | modifier le code]

Films parlants[modifier | modifier le code]

Bette Davis et Leslie Howard dans L'Emprise (1934).
Leslie Howard dans le film La Forêt pétrifiée (The Petrified Forest, 1936).
Leslie Howard dans le rôle d'Ashley Wilkes dans Autant en emporte le vent (1939).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Plusieurs thèses ont été émises pour la justification de cette attaque d’un avion civil : certains ont avancé que les Allemands pensaient avoir abattu l'avion qui transportait Winston Churchill de retour du Maroc après avoir rencontré Eisenhower[7] ; d’autres ont pensé que Leslie Howard lui-même était visé, soit parce qu'il aurait pu être un agent britannique, soit parce qu'il participait à des campagnes anti-nazies et que Goebbels souhaitait personnellement le faire éliminer. Il est également possible que Churchill n'ait pas empêché l'attaque pour ne pas éveiller les soupçons sur le fait que les Britanniques avaient déjà cassé le code des machines de cryptage Enigma.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Leslie Howard » (voir la liste des auteurs).
  1. Eforgan 2010, p. 1-10.
  2. (en) « Leslie Howard: The Lost Actor, The life and death of a non-spy. », John Nathan, The Jewish Chronicle, 20 décembre 2010.
  3. (en) « Quintessential British Actor's Jewishness Not 'Gone With the Wind' », Ivry, Benjamin, The Jewish Daily Forward.com, 17 novembre 2010.
  4. (en) [PDF] « Notice of Change of Name by Deed Poll » p. 2821, The London Gazette no 31809, 5 mars 1920.
  5. Colvin 1980, p. à préciser.
  6. (en) « Casualty details: Leslie Howard », Commonwealth War Graves Commission (CWGC), cwgc.org (consulté le 4 août 2010).
  7. Laslo Havas, Assassinat au sommet, J'ai lu leur aventure, A 213, p. 101-102.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ian Colvin (trad. Renée Tesnière), Le Tragique Destin de Leslie Howard, éditions France-Empire, , 251 p. (ASIN B000XCAM1W).
  • (en) Estel Eforgan, Leslie Howard: The Lost Actor [« Leslie Howard : l’Acteur perdu »], Londres, Vallentine Mitchell Publishers, (ISBN 978-0-85303-941-9).[1]
  • (en) Ronald Howard, In Search of My Father: A Portrait of Leslie Howard [« À la recherche de mon père : un portrait de Leslie Howard »], Londres, William Kimber & Co., , 255 p..

Liens externes[modifier | modifier le code]