Kevin Costner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Costner.
Kevin Costner
Description de cette image, également commentée ci-après
Kevin Costner en 2016.
Nom de naissance Kevin Michael Costner
Surnom Kev
Naissance (64 ans)
Lynwood, Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Chanteur
Réalisateur
Producteur
Films notables Les Incorruptibles
Danse avec les loups
Robin des Bois, prince des voleurs
JFK
Bodyguard
Séries notables Yellowstone

Kevin Costner [ˈkɛvɪn ˈkɒstnə][1] est un acteur, réalisateur, chanteur et producteur de cinéma américain né le à Lynwood, en Californie (États-Unis).

Il devient célèbre grâce au film policier Les Incorruptibles (1987). Il connait la consécration en 1990 avec le western Danse avec les loups, qui lui vaut l'Oscar du meilleur réalisateur et l'Oscar du meilleur film. Son succès continue avec le film Bodyguard (1992), qui devient l'un des films les plus marquants de sa carrière.

Il mène depuis quelques années une carrière musicale avec son groupe Kevin Costner and Modern West, qui l'affilie directement avec le courant americana, quelque part entre Tom Petty et John Mellencamp.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Kevin Costner est issu d'une famille aux ancêtres allemands, irlandais et cherokees (son grand-père paternel, natif de l'Oklahoma, était moitié Cherokee).

Après des études de marketing, il trouve un emploi dans la protection rapprochée. Mais une rencontre inattendue avec Richard Burton dans un aéroport le pousse à changer de métier[réf. nécessaire].

Carrière d'acteur[modifier | modifier le code]

La carrière de Kevin Costner connaît des débuts difficiles, mais sa patience sera peu à peu récompensée car il arrive à intégrer le casting de Silverado, son premier western (son genre de prédilection). Il connaît enfin le succès en incarnant Eliot Ness dans Les Incorruptibles de Brian De Palma, en 1987. Dès lors, il obtiendra des premiers rôles d'envergure, caractérisé par un jeu toujours très retenu, épuré et sans fioriture, souligné par une voix posée.

En 1990, il entreprend de se lancer dans la réalisation, en adaptant le roman de son ami Michael Blake, Danse avec les loups. Il retrace l'histoire d'un officier de la guerre de Sécession muté dans un fort abandonné proche d'un village sioux ; un peuple dont il découvrira les valeurs et les vertus. Cette épopée humaniste remporte un succès impressionnant, couronné par sept oscars (dont celui du meilleur film).

Kevin Costner au festival de Cannes en 2003.

Il incarne ensuite Robin des Bois dans Robin des Bois, prince des voleurs réalisé par son ami Kevin Reynolds. Il tourne également sous la direction d'Oliver Stone dans JFK, où il interprète Jim Garrison, le procureur qui a tenu un rôle important dans l’enquête autour de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Il enchaine avec le rôle d'un garde du corps d'une star de la chanson face à Whitney Houston, qui joue presque son propre rôle, dans le thriller romantique Bodyguard, puis Clint Eastwood lui offre le premier rôle de Un monde parfait, drame bouleversant où il interprète un truand prenant un enfant en otage. En 1994, il incarne Wyatt Earp dans le western du même nom de Lawrence Kasdan.

Il retrouve Kevin Reynolds pour la douloureuse expérience de Waterworld qui est un échec commercial et critique, pourtant avec un des budgets les plus importants de l'époque, soit 175 millions $. Son retour à la réalisation en 1997 avec la fable futuriste Postman ne rencontre pas le même succès que son premier long-métrage, de même que les autres films auxquels il participe.

En 2002, il sort son troisième film comme réalisateur, Open Range[2], western dans la veine de Danse avec les loups, qui connut un succès modeste.

En 2007, il joue le rôle principal de Mr. Brooks où il incarne un homme d'affaires qui essaie d'être le meilleur homme en aimant sa famille, mais qui est addict au meurtre et est guidé par une Seconde topique, responsable de ses virées. Kevin Costner a révélé que le scénario de Mr. Brooks faisait partie des quatre parfaits scénarios qu'il avait lus.

Depuis sa carrière s'est quelque peu essoufflée. En 2010, il se lance dans une tournée avec son groupe de musique country.

Dans les années 2010, sa carrière d'acteur se relance quelque peu : il est choisi pour incarner le père adoptif de Superman, Jonathan Kent, dans Man of Steel de Zack Snyder, sorti en 2013.

Il renoue cependant avec le succès à la télévision avec la mini-série Hatfields and McCoys, qui a réalisé un record d'audience sur le territoire américain[3], qui sera suivi par le succès au box-office de Man of Steel, qui totalise 648 millions de dollars de recettes[4], devenant le plus grand succès commercial de sa carrière[5]. Sa prestation dans Hatfields and McCoys lui vaut de nombreuses récompenses dont un Emmy Award et un Golden Globe[6].

En 2014, il apparaît dans le film d'espionnage The Ryan Initiative, dans le rôle de Thomas Harper, un mentor pour le personnage titre de la série. La même année, il est à l'affiche du thriller 3 Days to Kill et du drame Draft Day, tout en produisant et en jouant dans Black or White[7], présenté au festival de Toronto.

En 2015, il incarne Jim White dans le film dramatique McFarland sur le cross-country. En 2016, il incarne le personnage de Al Harrison, le superviseur du groupe de travail spatial de la NASA dans Les Figures de l'ombre

En 2017, il joue aux côtés de Jessica Chastain dans le premier film du scénariste Aaron Sorkin, Le Grand Jeu. En 2018, il apparaît dans la série télévisée Yellowstone, marquant le premier rôle dans une série télévisée régulière de sa carrière[8].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Kevin Costner sur scène en juillet 2010.

Sous l'influence de sa femme Christine, épousée en 2004, Kevin Costner lance un groupe de country-rock : « Kevin Costner & Modern West ». Il le constitué avec quelque anciens amis, John Coinman et Blair Forward, puis vient s'ajouter Teddy Morgan, Park Chisolm, Larry Cobbs et Bobby Chang (ou Luke Bella dans certains concerts). Il sort son premier album, Untold Truths, le et celui-ci atteint la 61e place au Billboard Top Country Albums charts et la 35e au Top Heatseekers chart. Trois des douze chansons (Long Hot Night, Superman 14 et Backyard) deviennent des singles.

En février 2010, sort l'album Turn It On et le chanteur parcourt l'Europe pour en faire la promotion. Turn It On atteint l'Album Charts en Allemagne, en Autriche, en Suisse et en Grèce. La chanson Let Me Be The One, en duo avec Sara Beck devient un autre single.

Un troisième album, From Where I Stand, sort en septembre 2011. La chanson Let's Go Tonight en duo avec la chanteuse allemande Nena devient également un single.

Le , à titre d'album-compagnon à la mini-série Hatfields & McCoys où il joua le rôle de Devil Anse Hatfield, le groupe lance l'album Famous For Killing Each Other et atteint la 16e place au US Country Charts.

En mars 2013, le groupe enregistre de nouvelles chansons à Sunset Studio. Durant le tournage du film Draft Day en Ohio, Costner donne quelques spectacles et chante quelques-unes de ses nouvelles chansons, dont Love Is Everywhere et Stand Strong.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Kevin Costner en 2013 avec Christine Baumgartner.

Kevin Costner a été marié de 1978 à 1994 avec Cindy Silva avec qui il a eu trois enfants : Annie, Lily et Joe. De sa brève relation avec Bridget Rooney est né Liam.

Depuis 2004, il est marié avec l'allemande Christine Baumgartner avec qui il a trois enfants : Cayden, Hayes et Grace Avery.

Convictions[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Depuis 1992, Kevin Costner a soutenu différents candidats démocrates comme Al Gore ou Tom Daschle même s'il soutient aussi le républicain Phil Gramm depuis 1995. Il dit ne pas être intéressé par un poste politique : « Ma vie est suffisamment animée comme ça ».

En 2008, il soutient Barack Obama et l'accompagne dans plusieurs meetings au Colorado, où il possède une résidence. Il y encourage les jeunes à aller voter : « Ma génération n'a pas su améliorer le monde, c'est à vous de le faire maintenant ».

Environnement[modifier | modifier le code]

À la suite de l'accident de la plateforme Deepwater Horizon, l'acteur a défendu le au Congrès des États-Unis l'efficacité d'une machine capable de séparer l'eau de mer du pétrole brut et dans laquelle il a investi plus de 20 millions de dollars après avoir été choqué par la catastrophe de l'Exxon Valdez en 1989.

Il a expliqué avoir alors « décidé d'engager des ressources personnelles pour concevoir et confectionner un système pour nettoyer un milieu touché par une marée noire ». « Les choses commencent à changer et BP est sur le point de passer les premières commandes », a précisé l'acteur en réponse à une question d'un représentant. « Ils [les responsables de BP] ont reconnu qu'elle était efficace », a-t-il ajouté.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Compositeur et interprète avec Modern West[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

L'étoile de Kevin Costner sur le Walk of Fame d'Hollywood.
Kevin Costner à la 38e cérémonie des César en 2013.

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Bernard Lanneau est la voix française régulière de Kevin Costner depuis 1991[9].

Au Québec, Marc Bellier qui le double régulièrement[10]. Cependant, il a été aussi doublé par Mario Desmarais dans Le Prix de l'exploit et par Alain Zouvi dans Robin des Bois, prince des voleurs.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Explorers Guild: Volume One: A Passage to Shambhala, co-écrit avec Jon Baird, Atria Books, 2015[11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]