Susanne Bier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bier.
Susanne Bier
Description de cette image, également commentée ci-après
Susanne Bier en mars 2011
Naissance (59 ans)
Drapeau du Danemark Copenhague, Danemark
Nationalité Drapeau du Danemark Danoise
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables Open Hearts
Brothers
After the Wedding
Nos souvenirs brûlés
Revenge

Susanne Bier [susanə ˈbiɐ̯ˀ][1] est une réalisatrice danoise, née à Copenhague, Danemark le 15 avril 1960.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Susanne Bier, née de parents juifs, étudie les arts appliqués à l'École Bezalel de Jérusalem, puis l'architecture à Londres, avant d'entrer à l'École Nationale du Film du Danemark (en). En 1987, son film de fin d'études De saliges remporte le Premier Prix au Filmschoolfest Munich (en) en Allemagne et Channel 4 en acquiert les droits de diffusion.[réf. nécessaire]

Tout en réalisant des vidéo clips et des spots publicitaires, elle poursuit sa carrière cinématographique. Elle dirige son premier long-métrage en 1991, Freud quitte la maison, dans lequel apparaît Peter Stormare. Elle alterne les genres passant de la comédie familiale (Affaires de famille en 1994) au thriller (Sekten en 1997).

Reconnaissance internationale (années 2000)[modifier | modifier le code]

En 2004, avec Brothers, qu’elle scénarise et réalise, elle acquiert une reconnaissance internationale. En effet, ce film s’exporte très bien en Europe et reçoit de nombreuses récompenses dans des festivals, et un remake américain, toujours intitulé Brothers, est réalisé en 2009, mis en scène par Jim Sheridan avec Tobey Maguire, Jake Gyllenhaal et Natalie Portman.

En 2006, la réalisatrice accroît sa notoriété avec After the Wedding, qui sort en 2007 aux États-Unis et est nommé à l’Oscar du meilleur film étranger.

Gardant un rythme soutenu, elle tourne en 2008 Nos souvenirs brûlés, avec une distribution hollywoodienne : Halle Berry et Benicio del Toro. Le long-métrage est produit par Sam Mendes. Les critiques accueillent favorablement ce long-métrage[2] mais le box-office est décevant[3].

Toujours en 2008, lors du 61e Festival de Cannes, elle est membre du jury de la Cinéfondation et des courts métrages, présidé par le réalisateur Hou Hsiao-hsien.

Elle retourne au Danemark pour son prochain film : en 2011 sort le mélodrame Revenge, qui lui vaut le Golden Globe du meilleur film étranger et l'Oscar du meilleur film étranger. La même année, elle fait partie du jury du 6e Festival international du film de Rome, sous la présidence du compositeur italien Ennio Morricone.

La réalisatrice se consacre désormais à des projets hollywoodiens.

Carrière hollywoodienne (années 2010)[modifier | modifier le code]

La réalisatrice en 2013, l'année de tournage de Serena.

L'année 2012 la voit dévoiler la comédie dramatique Love is all you need, pour lequel elle entoure Pierce Brosnan d'un casting entièrement danois.

En février 2013, elle fait partie du jury du 63e Festival de Berlin, dont le réalisateur Wong Kar-wai est président, tout en s'essayant au thriller avec la production danoise A Second Chance, portée par un acteur devenu une star internationale, Nikolaj Coster-Waldau. Les critiques sont cette fois mitigées[4].

Son projet suivant est le mélodrame américain Serena, dont la sortie est prévue pour 2014. La réalisatrice remplace Darren Aronofsky, qui a décliné le projet. C'est Jennifer Lawrence qui remplace Angelina Jolie, face à Bradley Cooper. Mais le film est éreinté par la critique nord-américaine[5], et peine à se distribuer à l'international[6]. Entre septembre et octobre 2014 elle est présidente du jury du 10e Festival du film de Zurich. Un mois plus tard elle est annoncée comme membre du jury des longs-métrages du 14e Festival international du film de Marrakech, présidé par Isabelle Huppert. Finalement elle ne sera pas présente.

En octobre 2015, elle fait partie du jury international du 28e Festival international du film de Tokyo, sous la présidence du réalisateur américain Bryan Singer.

Suite à ces deux échecs, la réalisatrice met en scène la mini-série The Night Manager, portée par deux acteurs britanniques : Hugh Laurie et Tom Hiddleston. Les critiques sont excellentes lors de la diffusion des six épisodes en 2016 et la relancent.

L'année 2018 est marquée par la sortie de son troisième film américain, le thriller fantastique Bird Box, porté par Sandra Bullock, et mis en ligne exclusivement sur Netflix. John Malkovich et le rappeur Machine Gun Kelly complètent le casting. Les critiques sont satisfaisantes[7] et le long-métrage est le plus gros succès de l'histoire de la plateforme de vidéo à la demande[8].

En septembre 2018, elle préside le jury de la section Venice Virtaul Reality lors du 75e Festival de Venise.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :