École nationale d'ingénieurs de Saint-Étienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
École nationale d’ingénieurs de Saint-Etienne
Image illustrative de l'article École nationale d'ingénieurs de Saint-Étienne
Informations
Fondation 1961
Type École d’ingénieurs (EPSCP)
Localisation
Coordonnées 45° 25′ 48″ nord, 4° 25′ 18″ est
Ville Saint-Étienne
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Campus de la Métare
Chiffres clés
Étudiants 909
Premier cycle 222
Deuxième cycle 236
Troisième cycle 230
Niveau Bac+5
Divers
Mascotte Grenouille
Particularités École à cycle préparatoire intégré
Affiliation
Site web enise.fr

Géolocalisation sur la carte : Saint-Étienne

(Voir situation sur carte : Saint-Étienne)
École nationale d’ingénieurs de Saint-Etienne

Géolocalisation sur la carte : Loire

(Voir situation sur carte : Loire)
École nationale d’ingénieurs de Saint-Etienne

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Auvergne-Rhône-Alpes)
École nationale d’ingénieurs de Saint-Etienne

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École nationale d’ingénieurs de Saint-Etienne

L’école nationale d’ingénieurs de Saint-Étienne (ENISE) est l'une des 210 écoles d'ingénieurs françaises habilitées à délivrer un diplôme d'ingénieur.

C’est l'une des quatre écoles nationales d’ingénieurs (groupe ENI), des écoles d'ingénieurs publiques à cycle préparatoire intégré. Elle propose une formation en cinq ans après le baccalauréat dans les domaines du génie civil, du génie mécanique et du génie sensoriel.

Elle est située à Saint-Étienne, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Histoire[modifier | modifier le code]

La page du « Groupe ENI » détaille les origines de création des écoles nationales d'ingénieurs.

Quelques dates dans l'histoire de l'école :

  • 1961 - Création de l'ENISE et habilitation de la filière génie mécanique ;
  • 1971 - Habilitation de la filière génie civil ;
  • 1987 - Passage de la durée des études à 5 ans ;
  • 2000 - Création de l'ENISE Concept, junior entreprise de l'ENISE ;
  • 2002 - Ouverture du Mastère « Dual Design » ;
  • 2009 - L’école devient un Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel[1] ;
  • 2009 - Ouverture d'une filière Génie Civil en alternance ;
  • 2010 - Ouverture d'une filière Génie Mécanique en alternance ;
  • 2014 - Stratégie d'alliance avec l'école centrale de Lyon ;
  • 2015 - Habilitation de la filière Génie Physique ;

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

Le bâtiment principal dispose d'une structure avant-gardiste et la décoration intérieure est en adéquation avec l'extérieur. J. Fillacier et V.Grillo, respectivement professeur à l'école nationale supérieure des arts décoratifs de Paris et professeur à l'école nationale supérieure des beaux-arts de Cergy-Pontoise furent chargés de la décoration murale de l'ensemble des bâtiments, se basant sur les couleurs fondamentales.

Avec une altitude de 651m, le site de la rue Jean Parot fait de l'ENISE l'une des plus hautes écoles d'ingénieurs d'Europe.

Formation[modifier | modifier le code]

L'école prépare des ingénieurs de terrain dotés d'une formation généraliste. Leur domaine de compétences concerne à titre principal la conception ainsi que la fabrication et intègre également toutes les technologies connexes pour la réalisation et la conduite de projets industriels. Ces compétences sont acquises par un enseignement académique à forte valeur ajoutée et par des périodes de formation en entreprise réparties tout au long du cursus. Ces périodes conduisent l'élève à devenir ingénieur par une transition progressive. Les compétences acquises se trouvent ainsi heureusement forgées au contact de la réalité de l'entreprise tant au niveau national qu'international.

Diplôme d'ingénieur[modifier | modifier le code]

Les domaines concernés par la formation sont le génie mécanique (conception production, génie des systèmes industriels), le génie civil (bâtiment, ouvrage et travaux publics, éco-conception), ainsi que le génie physique et sensoriel [2].

Le cursus de formation initiale est organisé en dix semestres (cinq ans) après le bac ou six semestres (trois ans) après bac+2. Le diplôme d’ingénieur ENISE est habilité par la commission des titres d'ingénieur (CTI) : il est aux normes européennes et confère le grade de master (attribution de 300 crédits ECTS) [3].

La formation à ENISE allie une formation académique généraliste (sciences de base, sciences humaines) et des enseignements industriels (options) à des périodes en industrie. Elle se distingue par trois stages en entreprise de 5 mois chacun en 3è, 4è et 5è années, dont un projet de fin d'étude.

La formation à l'ENISE peut également se faire par alternance, sous statut d'apprenti à partir de bac+2, avec l'option génie mécanique - en partenariat avec l'ITII Loire - ou l'option génie civil [4].

Enfin, on peut aussi obtenir le diplôme d'ingénieur ENISE par valorisation des acquis de l'expérience (VAE). Il faut avoir un minimum niveau bac+2 et au moins trois ans d'expérience en milieu industriel ; un jury constitué de professeurs ENISE et de professionnels valident ou non l'expérience professionnelle de la personne [5].

L’admission se fait soit par un concours commun au groupe ENI après le baccalauréat soit en formation post bac directement en troisième année.

Masters[modifier | modifier le code]

L’école délivre aussi des diplômes de master en collaboration avec l’université de Saint-Étienne et l'école nationale supérieure des mines de Saint-Étienne ainsi que des mastères spécialisés [6] :

  • Master II de recherche en mécanique (Conception-Simulation - Production-Industrialisation - Génie Sensoriel) ;
  • Master II de recherche en génie civil (Sol et Infrastructure - Matériaux et structures pour une construction durable) ;
  • Master II de recherche en génie industriel ;
  • Mastère spécialisé Efficacité énergétique dans la rénovation des bâtiments ;

Admissions[modifier | modifier le code]

Le recrutement en première année se fait par un concours commun au groupe ENI. Il est ouvert aux bacheliers ou élèves de terminale S ou STI2D. La sélection se fait sur l’examen du dossier scolaire et un entretien oral.

Le recrutement en troisième année concerne les élèves ayant fini leurs années de classe préparatoire aux grandes écoles scientifique (MP, PC, PSI, PT, TSI ou ATS) ainsi que les titulaires d'un diplôme universitaire de technologie (DUT), d'un brevet de technicien supérieur (BTS) et d'une licence (L2, L3 ou professionnelle) correspondant à la spécialité de l'école.

Pour les élèves issus de CPGE, il s’agit d’une admission sur le concours e3a en banque de notes, sur le concours CCP en banque de notes et sur la banque Physique et Technologie (admission sur titres « AST ») pour l'ENI de Tarbes, ou sur le concours Groupe ENI pour les trois autres ENI. Les élèves issus de DUT, BTS ou Licence 2, 3 ou pro sont également admis sur titres quelle que soit l'école.

Les étudiants ayant le niveau bac+2 peuvent suivre la formation initiale et ainsi rejoindre les élèves présents depuis le bac, ou suivre la formation sous statut d'apprenti.

Recherche[modifier | modifier le code]

Les activités de recherche à l’ENISE se font en synergie avec différentes unités de recherche [7] :

L'ENISE est, par ailleurs, co-habilitée dans plusieurs formations doctorales. Une quarantaine d’étudiants préparent leur thèse de doctorat au sein du laboratoire LTDS sous la direction d'un professeur de l’ENISE. L'école délivre le grade de docteur de l’université de Lyon, conjointement avec l’école Centrale de Lyon au sein de l'école doctorale Sciences Ingénierie Santé [8].

Vie étudiante[modifier | modifier le code]

Associations[modifier | modifier le code]

L'ENISE bénéficie d'une vie étudiante organisée par diverses associations [9] :

  • Bureau des élèves (BDE) ;
  • Association ENISE Concept, la junior entreprise ;
  • Association humanitaire : « Keur Moussa » ;
  • Association Gala ;
  • Association Bridge Challenge ENISE : concours de conception de ponts miniatures ;
  • Association ENISE Event ;
  • Association 4L Trophy ;
  • Association ENISE Airsoft ;
  • Association Éco-marathon Shell ;
  • Association ENISE Evasion (ski, trail) ;

Il existe aussi différents clubs rattachés au Bureau des Élèves :

  • Club ENISE Cult’ : responsable de la culture de l'école ;
  • Club menuiserie ;
  • Club ENISE Flash : journal de l'école ;
  • Club ENI Smile ;
  • Club International ;
  • Club Journées entreprises ;
  • Club Kart Pistes ;
  • Club Modélisme ;
  • Club Sono ;
  • Club Musique ;
  • Club Sono ;
  • Club Moto ;

Principaux événements[modifier | modifier le code]

La vie à l'ENISE est ponctuée de divers événements : l'Intégration qui permet d'inclure les nouveaux élèves dans la vie Eniséenne, le gala de l'ENISE organisé par les cinquièmes années, Sainté accueille ses étudiantes (SASE) qui est un tournoi sportif inter-écoles ainsi qu'un événement permettant de faire découvrir la ville, les « Jeux Inter-ENI » qui sont une rencontre sportive organisée chaque année à tour de rôles par l'ENIT, l'ENIB et l'ENISE et opposant ces trois écoles ainsi que l'ENIM, l'UTBM (ancienne ENIBe) et l'INSA CVL (ancienne ENIVL).

Lors de l'Intégration et des Inter-ENI, les étudiants de l'ENISE portent des blouses bleues arborant leur nom, leur département et leur ville de provenance. Elles sont décorées de dessins par leurs soins, en souvenir de l'époque où les élèves des écoles d'ingénieurs passaient plus de la moitié de leur temps de cours dans les ateliers et se servaient de celle-ci pour se protéger des salissures.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret n°2009-1513 du 7 décembre 2009 relatif à l’école nationale d’ingénieurs de Saint-Étienne sur www.legifrance.gouv.fr
  2. « ENISE - Les formations sous statut étudiant », sur enise.fr, (consulté le 29 mai 2017)
  3. Arrêté du 16 janvier 2009 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé sur www.legifrance.gouv.fr
  4. « ENISE - Les formations sous statut apprenti », sur enise.fr, (consulté le 29 mai 2017)
  5. ENISE, VAE, , 2 p. (lire en ligne)
  6. « ENISE - Masters de recherche », sur enise.fr, (consulté le 29 mai 2017)
  7. « ENISE - Recherche et innovation », sur enise.fr, (consulté le 29 mai 2017)
  8. « ENISE - Ingénieur docteur », sur enise.fr, (consulté le 29 mai 2017)
  9. « BDE ENISE », (consulté le 29 mai 2017)