Université des Antilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université des Antilles
Informations
Fondation 2015
Type Université publique
Régime linguistique Français
Localisation
Ville Pointe-à-Pitre, Saint-Claude, Schœlcher
Pays Drapeau de la France France
Région Guadeloupe, Martinique
Campus 7
Direction
Président Jacky Narayaninsamy (administrateur provisoire)
Chiffres clés
Enseignants 530
Étudiants 12 000

L’université des Antilles est une université pluridisciplinaire implantée sur deux régions, Guadeloupe et Martinique née de la scission de l’université des Antilles et de la Guyane (UAG) en 2014, en université de Guyane, d’une part et en université des Antilles, d’autre part[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

À la suite de la décision de création de l’université de Guyane, l’université des Antilles et de la Guyane (UAG) devient en juillet 2014, l’université des Antilles (UA) portée par des pôles autonomes (Guadeloupe et Martinique)[2].

Elle comprend deux pôles, un en Guadeloupe et un en Martinique. Chaque pôle possède, à travers son conseil académique, un pouvoir décisionnel et gère de façon autonome l’administratif, les finances et l'organisation de ses formations[3].

Présidents[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Composantes[modifier | modifier le code]

Les composantes de l'université des Antilles sont :

Unités de formation et de recherche[modifier | modifier le code]

En Guadeloupe[modifier | modifier le code]

  • La Faculté de droit et d'économie de la Guadeloupe à Pointe-à-Pitre
  • UFR des sciences exactes et naturelles à Pointe-à-Pitre
  • UFR des sciences médicales à Pointe-à-Pitre : il s'agit d'une UFR transversale basée notamment sur les CHU de Martinique et de Guadeloupe
  • UFR de sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) à Pointe-à-Pitre[4]
  • Département pluridisciplinaire de lettres, langues et sciences humaines (DPLSH) à Saint-Claude

En Martinique[modifier | modifier le code]

  • La Faculté de droit et d'économie de la Martinique à Schœlcher
  • Département scientifique inter-facultaire (DSI) à Schœlcher
  • UFR des lettres et sciences humaines à Schœlcher
  • UFR des sciences médicales à Fort-de-France (site du CHU de La Meynard) : il s'agit d'une UFR transversale

Instituts[modifier | modifier le code]

En Guadeloupe[modifier | modifier le code]

  • Institut de recherche en mathématiques (IREM)
  • Institut supérieur d'études francophones (ISEF)
  • Institut Universitaire de Technologie (IUT) de Guadeloupe

En Martinique[modifier | modifier le code]

  • Institut d'études judiciaires à Schœlcher
  • Institut de préparation de l'administration générale (IPAG)
  • Institut de recherche en mathématiques (IREM)
  • Institut supérieur d’études francophones (ISEF)
  • Institut Universitaire de Technologie (IUT) de Martinique

Écoles supérieures du professorat et de l'éducation[modifier | modifier le code]

En Guadeloupe[modifier | modifier le code]

  • École supérieure du professorat et de l'éducation de Guadeloupe

En Martinique[modifier | modifier le code]

  • École supérieure du professorat et de l'éducation de Martinique

Documentation[modifier | modifier le code]

L'Université des Antilles dispose de sept bibliothèques, quatre en Guadeloupe et sept en Martinique réunies autour du Service commun de la documentation qui coordonne la politique documentaire. Deux constructions ont vu le jour au XXIe siècle, l'extension de la bibliothèque du campus de Schoelcher et la bibliothèque du campus de Saint-Claude.

Les bibliothèques servent la communauté universitaire mais sont également fréquentées par des publics extérieurs qui peuvent s'y inscrire.

Services et collections[modifier | modifier le code]

Créés dès les débuts du Centre universitaire Antilles-Guyane, dans les années 1970, les services documentaires de l'Université ont connu de nombreuses évolutions au cours du temps. Ils sont aujourd'hui composés, sur chaque territoire de bibliothèques spécialisés (éducation, santé) et de bibliothèques pluridisciplinaires qui proposent, au-delà des services traditionnels et des confortables espaces de travail, des services innovants à leurs usagers, tel que le prêt autonome ou le dispositif elearning de formation à la méthodologie documentaire. Ils donnent accès à environ 100 000 ouvrages imprimés ainsi qu'à des périodiques, des DVD, bandes dessinées... Les collections caribéennes comportent environ 30 000 volumes. Une grande partie de ce fonds documentaire est conservé à l'espace Caraïbe de la bibliothèque du campus de Schoelcher. D'importantes collections numériques complètent l'offre documentaire. Aux abonnements aux revues universitaires internationales et collections de ebook de grands éditeurs, s'ajoutent des produits plus originaux tel que l'atlas 3D. Le Service commun de la documentation administre également les plateformes de diffusion en libre accès des thèses et publications scientifiques de l'Université des Antilles.

La bibliothèque numérique Manioc[modifier | modifier le code]

Le Service commun de la documentation de l'Université des Antilles pilote également la bibliothèque numérique Manioc ouverte en 2009. Bibliothèque numérique collaborative qui associe plus d'une dizaine d'établissements, Manioc propose des documents sur la Caraïbe, l'Amazonie, le Plateau des Guyanes et les thématiques liées à ces territoires. Plusieurs milliers de documents (livres anciens, conférences contemporaines...) sont consultables et téléchargeables librement depuis l'adresse http://www.manioc.org. La bibliothèque numérique propose également une recherche fédérée interrogeant de nombreuses ressources et l'accès à des projets dont elle soutient l'édition numérique telle que la base trilingue TRAMIL, spécialisée sur les plantes médicinales de la Caraïbe. Les opérations de numérisation sont financées par l'Université des Antilles, par les partenaires, et, en grande partie par la Bibliothèque nationale de France dans le cadre du dispositif des pôles associés. Manioc est partenaire de Gallica.

Le Service commun de la documentation de l'Université des Antilles est membre de l'association des bibliothèques de la Caraïbe ACURIL.

Campus[modifier | modifier le code]

L'université des Antilles dispose de 7 campus[5] :

  • Quatre en Guadeloupe : Campus de Fouillole et Légitimus (Pointe-à-Pitre), campus des Abymes (site de l'ESPE de Guadeloupe) et campus de Camp Jacob à Saint-Claude
  • Trois en Martinique : campus de Schœlcher , campus de Fort-de-France (site de l'ESPE) et CHU de La Meynard.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]