École supérieure d'ingénieurs Léonard-de-Vinci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
École supérieure d'ingénieurs Léonard-de-Vinci
École supérieure d'ingénieurs Léonard-de-Vinci
Informations
Fondation 1995
Fondateur Charles Pasqua
Type Grande école d'ingénieurs privée
Localisation
Coordonnées 48° 53′ 46″ nord, 2° 14′ 09″ est
Ville Courbevoie - La Défense
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Région Île-de-France
Campus Pôle universitaire Léonard-de-Vinci
12, avenue Léonard-de-Vinci
Courbevoie
Direction
Directeur Pascal Brouaye [1]
Chiffres clés
Étudiants 1300 (en 2015)[2]
Doctorants 4 en 2010[2]
Niveau Bac +5
Diplômés/an 220 en 2015[2]
Divers
Particularités École à classes préparatoires intégrées
Site web www.esilv.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École supérieure d'ingénieurs Léonard-de-Vinci

L'École supérieure d'ingénieurs Léonard-de-Vinci (ESILV)[3] est l'une des 210 écoles d'ingénieurs françaises habilitées à délivrer un diplôme d'ingénieur.

Fondée en 1995, elle propose plusieurs enseignements en formation continue ou par apprentissage qui débouchent sur le diplôme d’ingénieur avec une spécialisation dans les domaines de l’informatique, la finance ou la mécanique. L'école est localisée au sein du pôle universitaire Léonard-de-Vinci[4] qui se situe au cœur du quartier d'affaires de La Défense, dans le département des Hauts-de-Seine, en région parisienne.

L'école est membre de l'Association Léonard de Vinci qui regroupe deux autres écoles : l'École de management Léonard de Vinci (EMLV) et l'Institut de l'Internet et du Multimédia (IIM), avec lesquels elle développe des programmes et enseignements transversaux [5].

Elle est notamment connue pour sa formation de qualité des ingénieurs dans le domaine de la finance,oû près de 40 % des étudiants choisissent cette majeure.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation et la vision[modifier | modifier le code]

Créée en 1995 à l'initiative du Conseil général des Hauts-de-Seine et de son président Charles Pasqua, l'École Supérieure d'Ingénieurs Léonard-de-Vinci (ESILV) est une école d'ingénierie généraliste post-bac à classes préparatoires intégrées. Mais de nombreux élèves intègrent directement l'école en cycle ingénieur grâce aux concours e3a (post prépa).

Évolution[modifier | modifier le code]

En 2003, le diplôme de l'ESILV est reconnu par la Commission des titres d'ingénieur (CTI)[6]. Cette habilitation a été renouvelée, en 2006, pour une durée maximale possible de 6 ans (jusqu’en 2013, cf. arrêté du ), puis renouvelée en 2013, valide jusqu'en 2019[7].

L'ESILV fait partie du Réseau CEFI-Écoles CEFI (Comité d'Études sur les Formations d'Ingénieurs) [6].

En 2009, un mastère scientifique Finance de Marché est créé ainsi qu'un mastère scientifique en Finance Quantitative.

Le 22 juin 2010, le Pôle Universitaire Léonard de Vinci a signé un partenariat avec l'Université Paris-Ouest Nanterre La Défense qui a pour objectif de créer un Mastère Scientifique "Ingénierie Aéronautique & Économie Durable" avec l'ESILV[8],[9].

Monsieur Tanguy Cathelain, ingénieur diplômé de l'École centrale et de l'Institut d'Études Politiques de Paris, a été nommé directeur de l'ESILV le 1er juillet 2010[10].

Depuis 2012, l’ESILV propose une formation au titre d’ingénieur par la voie de l’apprentissage qui commence en première ou deuxième année du cycle d'ingénieur[11].

En 2012, Pascal Brouaye prend la direction de l'école. [2]

En 2015, L'ESILV passe de la 50e place du classement usine nouvelle à la 24e place (classement général)

En termes de salaire à la sortie, elle se positionne dans le top 10 [12],[13].

En 2016,l'école passe de la 24e à la 13e place , avec le 4e meilleur salaire à la sortie, juste derrière l'École Polytechnique, Mines Paris, et L'École des Ponts[14].

L'histoire récente[modifier | modifier le code]

Pascal Brouaye et Nelly Rouyrès (anciens directeurs de l'ECE Paris), arrivés à la tête de la direction du Pôle universitaire Léonard-de-Vinci [15] , ont l'intention de créer des partenariats entre les 3 écoles du Pôle universitaire Léonard-de-Vinci (notamment l'ESILV), ainsi que des cursus croisés. Comme par exemple la mise en place pour les élèves de l'ESILV d'un Master en partenariat avec l'EMLV, validant ainsi une double compétence. Depuis la rentrée 2015, l'ESILV propose un double-diplôme ingénieur-manager unique avec l'EMLV dès la première année.

Recherche[modifier | modifier le code]

La recherche à l'ESILV est intégrée au De Vinci Research Center [16], un laboratoire commun aux trois écoles de l'association Léonard de Vinci, et dirigé par Patrice Fontaine, Président du Conseil scientifique du pôle Léonard de Vinci et Directeur de recherches au CNRS[17].

L'ESILV est engagée dans différents projets de recherche partenariale via le laboratoire De Vinci Research Center.

Enseignement[modifier | modifier le code]

L’ESILV propose plusieurs parcours qui débouchent sur le diplôme d’ingénieur avec une spécialisation dans les domaines de l’informatique, la finance, la mécanique et l'énergie.

Recrutement[modifier | modifier le code]

L'effectif a doublé en 5 ans.

Évolution du nombre d'étudiants inscrits à l'ESILV [18].
2006/2007
2007/2008
2008/2009
2009/2010
2010/2011
Nombre d'étudiants
303
345
399
544
631

Sur concours[modifier | modifier le code]

L'admission en première année du cycle préparatoire de l'ESILV est possible aux candidats titulaires d'un baccalauréat S et aux candidats munis d'un baccalauréat STI2D[19].

L'entrée en première année s'effectue par le biais du Concours Avenir[20],[21]. L'inscription au concours se fait sur le portail www.admission-postbac.fr et coûte 150 pour les étudiants en Terminale S et 50 pour les étudiants en Terminale STI. L'inscription est gratuite pour les élèves boursiers[22]. À l'issue de ce concours, 120 places sont disponibles pour les titulaires d'un Baccalauréat Scientifique et 15 places sont disponibles pour les titulaires d'un baccalauréat STI2D.

L'entrée en cycle ingénieur se fait par le biais du Concours e3a[3] pour les CPGE MP, PC et PSI, année de Maths Spé. Les étudiants de CPGE Maths Spé PT passent par la banque d'épreuves PT[4].

Sur dossier[modifier | modifier le code]

Pour l'entrée en prépa intégrée pour les étudiants ayant déjà fait une année universitaire il est possible d'intégrer l'ESILV par la procédure Avenir+[5] ou de faire une rentrée décalée en février.

Pour le cycle ingénieur , les candidats ne venant pas de CPGE peuvent postuler via la procédure Avenir+[6].

Il est aussi possible aux étudiants d'accéder à l'école sur dossier s'ils sont étudiants étrangers ou souhaitent intégrer l'école en cycle ingénieur par apprentissage.

Les sélections se feront en fonction de plusieurs critères. Le dossier académique du candidat sera examiné puis un entretien aura lieu avec des responsables de l'ESILV pour connaitre les motivations et les attentes de l'étudiant.

Débouchés[modifier | modifier le code]

Différents secteurs d'activités des diplômés promo 2010

Voici les statistiques de l’intégration des étudiants dans la vie active :

  • 92 % des diplômés de l'école en 2010 ont trouvé leur emploi en moins de 3 mois[23]
  • Salaire moyen d'embauche: 36 000 euros[24]
  • Salaire moyen d'embauche pour la promotion 2013: 38 600 euros [25]
  • Salaire moyen d'embauche pour la promotion 2015: 40 234 euros (9e meilleur salaire à la sortie ) [26]
  • Salaire moyen d'embauche pour la promotion 2016: 43 050 euros (4e meilleur salaire à la sortie ) [14]

Voici les principaux secteurs d'activité où travaillent les diplômés : mécanique, aéronautique, automobile, génie civil, informatique, télécommunications, banques, assurances[27].

Contenu de la formation[modifier | modifier le code]

L'ESILV possède un cycle préparatoire qui recrute à la sortie du bac qui permet l'accès aux parcours en apprentissage ou en formation continue qui débouchent sur le diplôme d’ingénieur[28]. Les étudiants du cycle préparatoire peuvent effectuer une double validation avec l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense[29].

Des Mastères scientifiques sont ouverts aux étudiants disposant d’un Bac+4/Bac+5.

L'ESILV propose aussi aux étudiants en dernière année du cycle ingénieur des parcours comme le parcours Entreprendre en commun avec l'EMLV menant à un double diplôme. Ce parcours permet aux étudiants porteurs d'un projet de création d'entreprise ou de reprise d'entreprise de suivre une formation adaptée.

Cycle préparatoire[modifier | modifier le code]

Le cycle préparatoire intégré dure deux années.

Ce cycle est marqué par l'acquisition de connaissances scientifiques théoriques et techniques. Ces bases scientifiques sont caractérisées par l'informatique, la mécanique, les mathématiques, l'électricité, l'électronique et l'électromagnétisme (63 % des heures de cours) mais aussi par la culture générale et le développement des capacités de communication (37 % des heures de cours).

Durant le cycle préparatoire, les étudiants passent le TOEIC (et/ou au TOEFL) à la fin du cursus scolaire et peuvent participer aux compétitions universitaires (35 % des étudiants)[30].

L'ESILV a mis en place pour les élèves en classe préparatoire avec l'Université Paris-Ouest-Nanterre-La-Défense une double validation du cursus. S'ils le souhaitent, ils peuvent bénéficier des deux premières années de la licence Sciences, Technologie et santé, mention mathématiques, informatique et applications (MIA). Les étudiants peuvent ainsi se réorienter s'ils ne sont pas admis en cycle ingénieur.

Cycle ingénieur : formation continue[modifier | modifier le code]

Le cycle ingénieur dure 3 ans de Bac+3 à Bac+5. Il commence par un stage de 3 mois pour découvrir le monde du travail et se conclut par un stage ingénieur de 6 mois en dernière année[31]. Les étudiants peuvent bénéficier d'aides pour faciliter leurs stages à l'étranger via les établissements partenaires de l'ESILV[32].

La première année du cycle ingénieur donne une formation généraliste pour acquérir les bases fondamentales de l’ingénierie. À la fin de cette année généraliste, l'étudiant choisira une des quatre spécialisations suivantes pour poursuivre sa formation[33] :

Informatique, Big Data et Objets connectés[modifier | modifier le code]

La majeure Informatique, Big Data et Objets connectés a pour but de former des professionnels et des scientifiques dans les domaines suivants : la conception et le développement de logiciels, les systèmes d'information, la mobilité, etc.[34] Le responsable de la majeure est Gaël Chareyron[35].

Mathématiques et Ingénierie Financière[modifier | modifier le code]

La majeure Ingénierie Financière (IF) est orientée sur la gestion d'actifs et évaluation des risques financiers qui comporte quatre grandes parties[36] : la finance de marché (concepts et modèles mathématiques des marchés et des produits financiers, évaluation et couverture de produits dérivés, optimisation de portefeuille), les outils mathématiques (optimisation, modélisation stochastique…), etc. Le responsable de la majeure est Cyril Grunspan[37].

Mécanique Numérique et Modélisation[modifier | modifier le code]

La spécialité Mécanique Numérique et Modélisation (MNM) est orientée sur la modélisation numérique qui comporte : la mécanique du solide (matériaux, structures…), les méthodes numériques en mécanique, la mécanique des fluides, la thermodynamique, etc. Le responsable de la majeure est Radoin Belaouar[38],[39]

Nouvelles énergies[modifier | modifier le code]

La nouvelle spécialité Nouvelles énergies sera axée sur la gestion et l'économie d'énergie sous toutes ses formes (SmartGrid, l'énergie renouvelable, bâtiments intelligents, etc.)[40]. Le responsable de la majeure est Pierre Courbin[41].

Cycle ingénieur par apprentissage[modifier | modifier le code]

À partir de Bac+3, les étudiants ont la possibilité de poursuivre leur étude via un contrat d'apprentissage pour trois spécialités[42] : Informatique, Big Data et objets connectés, Mécanique, Numérique et modélisation et Nouvelles énergies. Il s’agit d’un contrat à durée déterminée (3 ans) conclu entre l’entreprise, l’apprenti et le CFA Léonard de Vinci. Le rythme de l'alternance est de 2 jours en entreprise et 3 jours à l'école, ce qui équivaut à 30 semaines en entreprises la première année, 32 en 2e année et 30 en 3e année du contrat d'apprentissage.

Ouverture à l'International[modifier | modifier le code]

L'ESILV offre la possibilité aux étudiants d’effectuer un semestre ou un stage à l’étranger dans une des 41 universités partenaires[43]. 15 doubles diplômes sont proposés avec des universités partenaires[44].

À la fin de son cursus, un étudiant devra maîtriser aux moins une langue étrangère parmi l'espagnol, l'allemand et le chinois, en plus de l'anglais qui est obligatoire : pour valider le diplôme d'ingénieur, l'étudiant doit valider un score de 550 au TOEFL ou 750 au TOEIC [45].

Ouverture aux entreprises[modifier | modifier le code]

L'ESILV organise des forums de rencontre entre les entreprises et les étudiants afin d'optimiser les offres d'emploi et de stages [46].

Financements[modifier | modifier le code]

Pour les étudiants qui intègrent l'ESILV en 2016-2017, les frais de scolarité sont les suivants[47] :

  • Cycle préparatoire : 7 200 euros / an
  • Cycle ingénieur : 7 000 euros / an

Les étudiants disposant d'une bourse d’État[48] peuvent bénéficier de réductions allant de 5 à 12.5 %. Celles-ci seront applicables après étude du dossier par la Commission centrale d'aide sociale[49].

Le Campus[modifier | modifier le code]

ESILV est hébergée au sein du Pôle universitaire Léonard-de-Vinci et bénéficie donc de ses infrastructures[50].

L'école est à proximité de la gare de La Défense qui dispose de plusieurs réseaux de transports en commun[51].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le Pôle Universitaire est équipé d'une douzaine d'amphithéâtres, des salles de cours équipées en Wi-Fi, des salles de travaux pratiques et des laboratoires scientifiques (électronique, électromagnétisme, mécanique, informatique, etc).
De plus, les étudiants ont accès à une infothèque de 3 200 m2 comportant des salles d'informatique, des postes de travail, des espaces de travail individuels et de groupes dont les carrels au nombre de 16 disposant chacun d'un poste informatique[52].

Chaque élève a la possibilité de choisir une des 22 disciplines sportives parmi lesquelles des sports collectifs (football, basket-ball, handball, rugby, etc.), ou des sports individuels (boxe, badminton, karaté, judo, etc.)[53]. Il peut choisir de pratiquer ce sport en compétition (FFSU) ou en initiation durant sa formation.

Logements[modifier | modifier le code]

Des logements sont situés à proximité de l'école. Ces résidences sont réservées aux étudiants internationaux en échange inter-universitaires dans l'une des trois école du Pôle universitaire Léonard-de-Vinci[54].

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Estelle Mossely : championne olympique de boxe en 2016

Associations[modifier | modifier le code]

Il existe deux types d'associations auxquels participent les étudiants d'ESILV :

  • Les associations d'étudiants du Pôle universitaire Léonard-de-Vinci en commun avec les autres étudiants des écoles du pôle.
  • et de plus petites associations créées et gérées par les étudiants d'ESILV.

DavinciBot[modifier | modifier le code]

DavinciBot est une nouvelle association qui a pour objectif de participer à la Coupe de France de robotique[55].

Associations du Pôle universitaire Léonard de Vinci[modifier | modifier le code]

  • Bureau des étudiants du pôle : L'objectif du BDE est d'animer la vie étudiante et d'organiser régulièrement des évènements tels que des soirées, des voyages, des spectacles, des animations sportives, etc.[56].
  • Bureau des anciens du pôle : Fondé en 1996, le bureau des anciens constitue déjà plus de 6 000 anciens élèves diplômés du pôle universitaire Léonard-de-Vinci. Le réseau des anciens est une association à but non lucratif qui permet notamment le recrutement des élèves ingénieurs en stage ou lors de leur premier emploi[57]. Essentiellement axé sur l'emploi, il est composé de différents pôles d'activités, dont notamment l'accompagnement pour la création d'entreprise[58].

Organisation de l'École[modifier | modifier le code]

L'école est dirigée par le Conseil d’École constitué de dix personnalités qualifiées et de dix représentants du personnel et des élèves. Son président est membre du Conseil Scientifique et Pédagogique du Pôle universitaire Léonard-de-Vinci et est nommé par le Conseil d'Administration de l'Association Léonard de Vinci. Le rôle de ce conseil est de définir les programmes de recherches et pédagogiques, les collaborations industrielles et internationales et de répartir les emplois d'enseignants-chercheurs.

Elle fait partie d'une des écoles du Pôle universitaire Léonard-de-Vinci avec l'EMLV et l'IIM[Quoi ?], d'autres établissements sont en partenariat avec le pôle donc leurs élèves empruntent les locaux du pôle (université Paris-Dauphine, Université Paris-Ouest-Nanterre-La-Défense, ESCE et SKEMA Business School.

Le comité de direction, constitué du directeur Tanguy Cathelain[10], du directeur adjoint, des directeurs du Département des enseignements et des recherches (DER) et du directeur des études, assiste au conseil d’École. Ce comité de direction se réunit aussi tous les mois afin de traiter toutes les questions concernant l'école.

Les programmes pédagogiques de l'école sont définis par le conseil d'école et sont mis en œuvre par la Direction des Études (DDE)[59]. Elle intervient dans l'organisation, la coordination, le suivi et l'animation pédagogique quotidien des programmes de l'école.

Les Départements d'Enseignements et de Recherches (DDR) sont dirigés par des enseignants œuvrant dans la recherche qui ont été sélectionnés par le Conseil Scientifique et Pédagogique du Pôle Universitaire Léonard de Vinci sur la présentation d'un projet Enseignement-Recherche cohérent afin de garantir un enseignement de bon niveau.
Chaque option de spécialisation proposée par l'ESILV ainsi que les stages correspondants est gérée par l'un des départements. Chaque département développe des actions de recherche en collaboration avec d'autres universités ou avec des industriels par l'intermédiaire de contrats de recherche[60].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ESILV, « présentation »
  2. a, b et c letudiant.fr, « ESILV - Paris-La Défense »
  3. Site de l'ESILV
  4. Site du pôle universitaire Léonard-de-Vinci
  5. Olivier Rollot, « Le Pôle Léonard-de-Vinci parie sur la pluridisciplinarité », sur Il y a une vie après le bac ! (consulté le 22 juin 2016)
  6. a et b « Le titre d'ingénieur », sur ESILV
  7. « Décision n° 2013/05-03 relative à l’habilitation de l'École supérieure d’ingénieurs Léonard de Vinci (ESILV) à délivrer un titre d’ingénieur diplômé » [PDF], sur Cti, le site de la Commission des Titres d'Ingénieur
  8. « Signature d'un partenariat entre le PULV et l'Université Paris-Ouest Nanterre La Défense », sur ESILV
  9. Catalogue des formations aéronautiques, « Mastère Scientifique Ingénierie Aéronautique et Économie Durable »
  10. a et b « Monsieur Tanguy Cathelain est le nouveau directeur de l'ESILV depuis le 1er juillet 2010 », sur ESILV
  11. « Programme du cycle ingénieur par apprentissage », sur ESILV
  12. http://www.usinenouvelle.com/comparatif-des-ecoles-d-ingenieurs-2013
  13. http://www.usinenouvelle.com/comparatif-des-ecoles-d-ingenieurs-2014
  14. a et b http://www.usinenouvelle.com/comparatif-des-ecoles-d-ingenieurs-2016
  15. educpros, « Écoles d’ingénieurs : l'EISTI et l'ESILV rejoignent le concours Avenir »
  16. « Research Center - Pôle Universitaire Léonard de Vinci », sur Pôle Universitaire Léonard de Vinci (consulté le 22 juin 2016)
  17. « Présentation - Pôle Universitaire Léonard de Vinci », sur Pôle Universitaire Léonard de Vinci (consulté le 22 juin 2016)
  18. Pôle universitaire Léonard de Vinci, « Chiffres clés »
  19. ESILV, « Comment s’inscrire en 1ère année du cycle préparatoire intégré ? »
  20. « Concours Avenir »
  21. ESILV, « L'ESILV intègre le Concours Avenir »
  22. Concours avenir, « Le Concours Avenir en 2013 »
  23. CIDE, « ESILV École Supérieure d'Ingénieurs Léonard de Vinci »
  24. ESILV, « Les plus de l'ESILV »
  25. http://www.usinenouvelle.com/fiche-esilv,1292
  26. http://www.usinenouvelle.com/comparatif-des-ecoles-d-ingenieurs-2015
  27. Studyrama, « l'ESILV, École supérieure d'ingénieurs Léonard de Vinci »
  28. « Cursus », sur ESILV
  29. site, « Équivalence universitaire avec l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense »
  30. ESILV, « Sports »
  31. ESILV, « Stages et missions »
  32. ESILV, « Les établissements partenaires de l'ESILV »
  33. ESILV, « Pédagogie »
  34. Association Léonard De Vinci, « Majeure Informatique, Big Data et objets connectés »
  35. « ESILV : Gaël Chareyron directeur de la Majeure Informatique, Big Data et Objets Connectés (IBO) », sur Assurance & Banque 2.0, (consulté le 22 juin 2016)
  36. RNCP, « Description des compétences évaluées et attestées »
  37. « Ecoles d'ingénieurs : choisir la spécialité ingénierie financière », sur www.studyramagrandesecoles.com (consulté le 22 juin 2016)
  38. [1]
  39. Association Léonard De Vinci, « Majeure : Mécanique numérique et modélisation »
  40. ESILV, « Pédagogie »
  41. Navin Caleechurn, « L’ESILV crée un Département Nouvelles Energies », sur www.meilleures-grandes-ecoles.com (consulté le 22 juin 2016)
  42. « Filières en alternance », sur Ecole d'Ingénieurs Paris-La Défense ESILV (consulté le 22 juin 2016)
  43. « Université partenaires ESILV : Europe, Amérique, Asie, Océanie et Afrique », sur Ecole d'Ingénieurs Paris-La Défense ESILV (consulté le 22 juin 2016)
  44. « Doubles diplômes de l'ESILV à l'international », sur Ecole d'Ingénieurs Paris-La Défense ESILV (consulté le 22 juin 2016)
  45. « Ingénieurs : un nécessaire parcours international », sur Studyrama.com (consulté le 22 juin 2016)
  46. « Forum entreprises 2015 : les entreprises recrutent des ingénieurs du numérique dans les écoles généralistes - Ecole d'Ingénieurs Paris-La Défense ESILV », sur Ecole d'Ingénieurs Paris-La Défense ESILV, (consulté le 22 juin 2016)
  47. « Financer des études d'ingénieurs à Paris : tarifs et financement ESILV », sur Ecole d'Ingénieurs Paris-La Défense ESILV (consulté le 22 juin 2016)
  48. CNOUS CROUS, « Simulateur »
  49. ESILV, « Tarifs et financement »
  50. ESILV, « Vie du Campus »
  51. ESILV, « Accès - ESILV, l'Ecole Superieure d'Ingénieur Leonard de Vinci »
  52. ESILV, « infothèque-ESILV »
  53. ESILV, « Sports - ESILV, l'École Supérieure d'Ingénieur Léonard de Vinci »
  54. ESILV, « Logements - ESILV, l’École supérieure d'ingénieurs Léonard de Vinci »
  55. « Blog de l'association DaVinciBot »»
  56. ESILV«« Bureau des étudiants »»
  57. ESILV, « Bureau des anciens »
  58. ESILV, « Réseaux des anciens - ESILV, l’École supérieure d’ingénieurs Léonard de Vinci »
  59. ESILV, « Direction des études »
  60. Pôle universitaire Léonard de Vinci, « Présentation succincte des activités de l'ESILV 2007/2008 »