Bilan d'aptitude délivré par les grandes écoles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bilan d'aptitude délivré par les grandes écoles
Pays Drapeau de la France France
Établissements Grandes écoles membres de la conférence des grandes écoles
Sélection
Diplômes requis Bac
Accès Bac+2 ou titre RNCP niveau III + VAE
Bac + VAE
Diplôme
Durée de la formation moins d'un an à 2 ans
Diplôme délivré BADGE
Niveau du diplôme
au RNCP
Diplôme d'établissement, titre RNCP niveau III
Débouchés

Un bilan d'aptitude délivré par les grandes écoles (Badge) est un label de validation des acquis professionnels créé en 2001 par la Conférence des grandes écoles[1] destiné principalement aux titulaires d'un Bac + 2 (niveau III).

Présentation[modifier | modifier le code]

D'après le règlement d’organisation des programmes de formation accrédités par la Conférence des grandes écoles, « "Le Badge … de l’Ecole …" est une marque collective, propriété de la Conférence des grandes écoles, attribuée à une formation spécifique organisée par une école membre de la CGE. Il s’adresse principalement aux titulaires d’un Bac + 2, ou un titre homologué niveau III, ayant une expérience professionnelle en rapport avec l’objet de la demande d’au moins trois ans. ».

Sont recevables les candidatures d’étudiants titulaires d’un des diplômes suivants :

  • Baccalauréat + 2 ou titre homologué niveau III, et ayant une expérience professionnelle en rapport avec l’objet de la demande d’au moins trois ans ;
  • Baccalauréat et justifiant d’une expérience professionnelle significative en rapport avec l’objet de la demande d’au moins cinq ans.

Le programme du Badge comprend nécessairement un certain nombre d’éléments communs : au moins 200 heures de cours, incluant des enseignements théoriques, des travaux pratiques, des projets en équipe et éventuellement de l’enseignement à distance ainsi qu'une épreuve de validation finale.

Le programme se déroule sur une période allant de 7 semaines à 24 mois maximum[2], sous réserve d’une alternance formation — entreprise lorsque la période est supérieure à 6 mois et correspond à de 15 à 25 crédits ECTS.

Les domaines de formations proposés sont variés (Management, gestion, télécommunications etc.[3]) et adaptés aux besoins des entreprises[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]