École centrale d'électronique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ECE.
ECE Paris
ECE PARIS ssvilles.png
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
ECE Paris
Fondateur
Directeur
Christophe Baujault
Localisation
Campus
10 rue Sextius Michel
Immeuble Pollux 37, quai de Grenelle
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
2500[1]
Enseignants
350[1]
Budget
17 700 000
Divers
Devise
Là où tout devient possible
Membre de
Concours Avenir, CGE, CDEFI, UGEI, ASTech, « Elles Bougent », ANR, Campus France, INSEEC U., TEDx[3].
Site web

L’ECE Paris (anciennement École centrale d’électronique) est l'une des 210 écoles d'ingénieurs françaises habilitées à délivrer un diplôme d'ingénieur. Elle est située dans le 15e arrondissement de Paris et aussi dans le 7e arrondissement de Lyon à partir de septembre 2018.

Elle est membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE), d'Edufrance et de l'Union des Grandes Écoles Indépendantes, et habilitée [4] par la CTI (Commission des Titres d'Ingénieurs) à délivrer le diplôme d'ingénieur.

Le cursus complet à l'ECE Paris dure cinq ans à partir du baccalauréat : deux années de cycle préparatoire intégré puis trois années de cycle ingénieur.

Elle forme principalement des ingénieurs dans les technologies de l'information (systèmes d'information, télécoms, réseaux, IoT, systèmes embarqués, finance, multimédia). L'école a su diversifier ses majeures enseignées en proposant de nouvelles formations axées sur la santé et son lien avec la technologie, sur les transports et mobilité, ou bien sur les énergies et l'environnement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancien logo de l'École centrale d'électronique.
Logo de l'École centrale d'électronique jusqu'à novembre 2017.

L'ECE Paris (anciennement École de la rue de la Lune) fut créée sous le nom d'École centrale de la TSF en 1919 par Eugène Poirot[5] dans le but de former les tout premiers opérateurs radio. La TSF était alors une technologie naissante.

L'origine de son nom (au départ École centrale de TSF) vient du fait que ses premiers locaux se situaient au 77 rue de la Verrerie, derrière le BHV, au centre de Paris. C'est cependant rue de la Lune que l'école se développera[6] réellement.

L'ECE Paris resta l'une des seules écoles à former les opérateurs radio civils et militaires pendant un certain nombre d'années, avant d'enseigner les transistors, dès leurs premières apparitions et applications pratiques.

En 1960, son nom devient École centrale de TSF et d’électronique, puis, en 1963, École centrale d’électronique.

En 2010 elle lance le programme Prep'Ac[7] une rentrée décalée (en mars) en première année du cycle préparatoire intégré, pour la réorientation des étudiants de PACES.

À partir de 2011, elle transforme sa pédagogie en créant le programme VPE[8] (Valorisation des Projets des Elèves) qui vise à démontrer à l'extérieur de l'école la valeur innovante des projets. Ce programme a été labellisé Initiative d'Excellence en Formation Innovante (IDEFI). Les axes de valorisation se déclinent comme suit:

En 2012, elle ouvre son incubateur sous le nom de "ECE Cube"[9]. Il a vocation à accompagner des startups dans leur plus jeune stade. Une condition pour l'intégrer est que parmi les fondateurs se trouvent au moins un ou une élève ou alumni de l'école.

En mai 2013, l'école quitte ses locaux de la rue de Grenelle et emménage dans l'ancien siège historique de la DCNS (direction des constructions navales) occupé depuis 1926, au 10 rue Sextius-Michel dans le 15e arrondissement. Ce bâtiment de 13 000 m2 totalement rénové est aussi plus proche des deux autres bâtiments de l'ECE Paris (sur le quai de Grenelle) et est un campus partagé avec l'ESCE, l'ECTEI (devenue IT Paris Eiffel, puis ECE Tech), l'IFG CNOF, et depuis 2014 l'EBS Paris du même groupe[10].

En 2016, l'école rejoint le groupe INSEEC U. suite à la vente[11] par le groupe Laureate Education de ses écoles parisiennes au fonds d'investissement Apax Partners.

En septembre 2018, une première promotion d'élèves[12] intégrera son campus de Lyon[13], au 25 rue de l'Université, dans l'ancien garage Citroën. Ce nouveau site a pour nom "ECE Paris campus de Lyon" et ne doit pas être confondu avec "ECE Lyon", appellation encore utilisée par l'Ecole de Commerce Européenne de Lyon.

En 2018 également, ECE Tech, l'école du numérique rattachée à l'école d'ingénieurs, diversifie son offre de Bachelor en proposant dorénavant 6 spécialisations en 3 ans menant à un titre RNCP de niveau II.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Durant le cycle préparatoire intégré, les étudiants ont, non seulement des mathématiques et de la physique, mais aussi de l'informatique et l'électronique dans une part importante dans l'enseignement, que ce soit en cours, en TD (Travaux Dirigés) ou en projet. Des enseignements de formation humaine sont également dispensés, tels l'anglais, la communication et la gestion.

Stages[modifier | modifier le code]

12 mois de stages sont prévus tout au long de la scolarité à l'ECE Paris :

  • En 2e année de cycle préparatoire : Stage découverte de l'entreprise : 4 à 6 semaines durant l'été.
  • En 1re année de cycle ingénieur : Stage organisation de l'entreprise : 6 à 8 semaines durant l'été.
  • En 2e année de cycle ingénieur : Stage technique : 3-4 mois minimum à partir des vacances de printemps.
  • En 3e année de cycle ingénieur : Stage ingénieur : 5 mois minimum à partir de début février.

Majeures[modifier | modifier le code]

Une majeure est à choisir en 2e année de cycle ingénieur parmi celles-ci :

  • La majeure Énergies & Environnement : Elle couvre l’ensemble des métiers « high-tech » de la production d’énergie, de sa distribution, et de la maîtrise des consommations, en y incorporant désormais une dimension sociétale et de mondialisation.
  • La majeure Transport & mobilité : L’information des voyageurs, leur confort et leur sécurité, l’optimisation des consommations en énergies fossiles aussi bien qu’électriques, la rationalisation des plans de transports urbains et interurbains, le contrôle et la prévision du trafic sont autant de sujets pour lesquels une utilisation croissante des nouvelles technologies s’avère de la plus haute importance. (La majeure Transport & mobilité sera seulement proposée en 3e année du cycle ingénieur à partir de la rentrée 2016-2017)
  • La majeure Santé & technologie : Les solutions "e-santé" (imagerie à distance, télémédecine, suivi des patients sur leur lieu de vie, dossier médical, etc.) permettront d’augmenter l’efficacité des dépenses de santé et le confort du patient, de réduire les coûts et la durée des séjours dans les hôpitaux.
  • La majeure Systèmes d'Information et réseaux : Elle prépare notamment aux métiers d'architecte de systèmes d'information, de concepteur logiciel, d'administrateur systèmes et réseaux, ingénieur d'analyse et de conception…
  • La majeure Systèmes Embarqués : Elle couvre les domaines de l'automobile, l'aéronautique, l'astronautique, la téléphonie mobile, la monétique… Elle forme des ingénieurs logiciel embarqué ou temps réel, ingénieurs applications embarquées ou en informatique industrielle…
  • La Majeure Objets connectés, Réseaux et Services (ex Télécommunications et Réseaux[14] ) : L’Internet des objets connait aujourd’hui des déclinaisons dans de nombreux domaines comme les « wearables », la voiture connectée, la maison intelligente, la « smart city », le paiement numérique… Les montagnes de données accumulées par tous ces objets connectés créent de la valeur. En associant à l’objet une intelligence déportée dans le cloud, on rend possible un modèle économique lié à son usage et l’objet devient alors service. Le premier semestre est plus spécifiquement centré sur l’objet connecté et son prototypage rapide. Le second semestre s’appuie sur la programmation web et mobile. Le troisième aborde plus particulièrement la dimension services et architectures de plateformes avec notamment un cours pratique sur la blockchain et un atelier de type hackathon qui fait la synthèse en élaborant un service innovant en mode « design thinking ».
  • La Majeure Ingénierie Financière : L'ECE Paris a ouvert à la rentrée 2007 une option finance quantitative pour les élèves de la majeure SI de 3e année du cycle ingénieur. Elle permet d'avoir une double compétence en systèmes d'information et finance.

Mineures[modifier | modifier le code]

Il faut également en 2e année de cycle ingénieur choisir une mineure qui occupera une demi-journée par semaine. Elle est à choisir parmi 9 possibles :

  • La mineure Ingénierie d'affaires : Elle permet aux étudiants d'acquérir les compétences qui leur seront nécessaires pour défendre leurs projets et travailler en pleine concertation avec les équipes commerciales ou pour accéder à des carrières commerciales dans les hautes technologies.
  • La mineure International : Elle permet de préparer les étudiants à gérer un projet technologique à l'étranger (une année d'étude complète à l'étranger ou un stage au sein d'une entreprise étrangère)
  • La mineure Recherche : Elle concerne les élèves qui envisagent d'effectuer un DEA durant leur dernière année pour ensuite aboutir à un doctorat.
  • La mineure Management d'une association : Elle permet aux élèves de s'investir dans de nombreuses activités associatives
  • La mineure Projet personnel : Elle concerne les étudiants qui ont un projet personnel qu'ils souhaitent accomplir dans un secteur technologique spécifique (médical, spatial…), qui veulent acquérir une compétence spécialisée (acoustique, optique, ..), réaliser un projet humanitaire ou civique, ou bien étudier en parallèle dans un autre établissement.
  • La mineure Entrepreneuriat : Elle concerne donc les étudiants qui souhaiteraient créer une entreprise et permet de les aider à appréhender leurs responsabilités de chef d'entreprise.
  • La mineure Métiers du conseil
  • La mineure Multimédia et Médias Numériques
  • La mineure Métiers de la finance

Options d'approfondissement[modifier | modifier le code]

En dernière année de cycle ingénieur, les étudiants choisissent une voie d'approfondissement qui est enseignée le lundi et le mardi :

International[modifier | modifier le code]

Le TOEFL et/ou le TOEIC est obligatoire pour l'obtention du diplôme ECE Paris, en accord avec les exigences de la CTI, avec un score de 560 pour le TOEFL et 780 pour le TOEIC.

La dernière année d'ingénieur peut être entièrement faite à l'étranger grâce aux nombreux accords avec des universités étrangères et ainsi obtenir le diplôme de l'université d'accueil :

  • Université d'Aalborg (Danemark) : MSc in Computer Vision and Graphics, MSc in Mobile Communications
  • Université de Staffordshire (R.U.) : MSc in Computer Science, MSc in Electronic Engineering
  • Université d'Oxford Brookes (R.U.) : MSc in Mobile and High Speed Telecommunication NetWork, MSc in Computer Science
  • Université KTH (Suède) : Accès à tous les diplômes MSc (sur inscription individuelle)

Il y a de nombreuses autres universités étrangères partenaires; au Québec (McGill, Polytechnique Montréal, ETS, Concordia), en Australie, etc. Au total, 32 destinations dans 19 pays sont accessibles pour partir étudier à l'étranger en dernière année du cycle ingénieur.

L'école permet aussi à une centaine d'élèves de deuxième et dernière année de cycle ingénieur de suivre leur cursus en langue anglaise grâce à la section internationale.

À ces possibilités s'ajoutent deux séminaires obligatoires :

Conditions d'admission[modifier | modifier le code]

On peut intégrer l'ECE Paris après le baccalauréat pour la 1re année, dans le cadre du Concours Avenir[15] en passant par la plateforme gouvernementale Parcoursup[16]. Le concours est ouvert aux élèves de terminale S de toutes spécialités. Il y a 320 places disponibles pour les admissions en 1re année pour les élèves qui souhaitent intégrer le campus de Paris et 60 pour ceux qui choisissent Lyon.

On peut également entrer à l'ECE Paris en 2e année de cycle préparatoire après une année de prépa classique (Math Sup MPSI, PCSI, PTSI) ou après une année de DEUG Scientifique ou Technologique (Niveau Bac + 1). L'admission se fait sur dossier et entretien. Il y a environ 25 places disponibles.

Pour intégrer la 1re année de cycle ingénieur, il y a des concours et des entretiens spécifiques à chaque diplôme ou formation (DUT, CPGE, Deug, Licence, BTS). Ouvert aux élèves de DUT en GEII, MP, GTR, SRC, Informatique). 25 places en Génie Électrique et 15 en génie Informatique. Élève issus de maths spé PT, 15 places. Math spé ATS, 5 places. Admission sur titres (dossier + entretien) pour les élèves de math spé TSI et L2/L3 scientifique ou technologique. 20 places.

Il est possible d'intégrer l'ECE Paris en 2e année d'ingénieur sur dossier en ayant une maîtrise scientifique ou équivalent, un Master of Science, un MST Scientifique. 15 places.

Financement des études[modifier | modifier le code]

Les frais de scolarité ci-dessous sont donnés à titre indicatif pour l’année 2017 – 2018[17] :

  •    Formation Prépac (rentrée décalée) : 5 600€
  •    Cycle Préparatoire Intégré : 9 000€ par an
  •    Cycle Ingénieur : 9 300€ par an

Comme pour toutes les écoles d'ingénieurs, les étudiants peuvent bénéficier des différentes bourses de l'état comme la bourse d'enseignement supérieur du CROUS, la bourse régionale de mobilité internationale[18],[19], des bourses au mérite...

Certaines associations peuvent constituer une source de revenus ; en particulier la Junior-Entreprise de l'ECE Paris, JEECE[20]. Fonctionnant comme un cabinet de conseil, elle permet aux étudiants de réaliser des projets liés aux nouvelles technologies. Il existe également une association proposant des petits jobs, la JobServic'ECE[21] Paris.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.ece.fr/a-propos-de-lece/chiffres-cles/
  2. a et b http://www.letudiant.fr/palmares/classement-ecole-ingenieur-apres-bac/fiche/ecole-centrale-d-electronique-6870.html
  3. [1]
  4. « DONNÉES CERTIFIÉES CTI CAMPAGNE 2017 »
  5. « Eugène Poirot et l’école des mousses – », sur www.ece.fr (consulté le 17 février 2018)
  6. « L’Ecole Centrale de T.S.F. s’installe rue de la Lune – », sur www.ece.fr (consulté le 17 février 2018)
  7. « Prép’ac pour se réorienter en 1re année de médecine », Studyrama.com,‎ (lire en ligne)
  8. « Idefi : l'ECE va déployer la 'valorisation des projets des étudiants' », EducPros by L'Etudiant,‎ (lire en ligne)
  9. « Matinale « start-up des lieux innovants - Focus sur l’ECE Cube » – Agenda – Les Actualités – Opticsvalley | Le Réseau des hautes technologies en Ile-de-France », sur www.opticsvalley.org (consulté le 18 février 2018)
  10. Jessica Gourdon, « Indiscret. L’ESCE quitte le pôle Léonard de Vinci et s’installe dans le 15e », sur www.letudiant.fr, mis en ligne le 2 février 2012, mis à jour le 14 septembre 2012, consulté le 21 octobre 2013.
  11. « Laureate Education, Inc. et Apax Partners signent un accord pour la cession des actifs de Laureate dans l’enseignement supérieur en France. Bpifrance co-investira aux côtés d’Apax Partners. - APAX », APAX,‎ (lire en ligne)
  12. « L’ECE Paris s’implante à Lyon à la rentrée 2018 », Studyrama Grandes Ecoles,‎ (lire en ligne)
  13. « Séance plénière du 5 décembre 2017 – CTI – Commission des Titres d'Ingénieur », sur www.cti-commission.fr (consulté le 17 février 2018)
  14. ECE Paris, « Objets Connectés, Réseaux et Services, une nouvelle Majeure », (consulté le 17 février 2018)
  15. « Concours Avenir - intégrez une grande école d'ingénieurs », sur Concours Avenir (consulté le 17 février 2018)
  16. « Parcoursup - Comment ça marche ? », sur www.parcoursup.fr (consulté le 17 février 2018)
  17. « Tarifs et financement - École d’ingénieurs ECE Paris », École d’ingénieurs ECE Paris,‎ (lire en ligne)
  18. Région Auvergne Rhône-Alpes, « Bourse Région Mobilité Internationale Etudiants - Enseignement supérieur - Recherche - Innovation », sur www.auvergnerhonealpes.fr (consulté le 17 février 2018)
  19. « Aide à la Mobilité Internationale des Etudiant(e)s inscrits en Licence et Master – AMIE », Région Ile de France,‎ (lire en ligne)
  20. « JEECE, la Junior Entreprise de l'ECE Paris, école d'ingénieur », sur JEECE (consulté le 17 février 2018)
  21. (en) « Job Servic'ECE », sur jobservice.ece.fr (consulté le 17 février 2018)