École pour l'informatique et les techniques avancées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
EPITA
Entrée campus EPITA Le Kremlin-Bicêtre.jpg
Epita.png
Histoire et statut
Fondation
Type
École d'ingénieurs (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique
Nom officiel
École pour l'informatique et les techniques avancéesVoir et modifier les données sur Wikidata
Régime linguistique
Fondateur
Patrice Dumoucel
Président
Marc Sellam
Directeur
Joël Courtois
Localisation
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
2256 de bac+1 à bac+5[1], dont:
1263 (2019) bac+3 à bac+5[2], dont:
1183 élèves-ingénieurs
Enseignants-chercheurs
37
Budget
16 471 407 euro ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Divers
Devise
L'école de l'intelligence informatiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Site web

L'École pour l’informatique et les techniques avancées (EPITA) est l'une des 205 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[3].

Créée en 1984, c'est un établissement d'enseignement supérieur privé reconnu par l'État. Elle est membre de la conférence des grandes écoles (CGE), de l'union des grandes écoles indépendantes (UGEI), de la conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs (CDEFI) et appartient au pôle Institute of Technology du groupe IONIS.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’école a été créée en 1984[4] par le Groupe Paris-Campus, fondé par Patrice Dumoucel, qui intègre de nombreux autres établissements créés ou repris par le Groupe. Le groupe IONIS rachète l'école en 1994[5].

À partir de 1996, le certificat de l'EPITA devient un titre reconnu niveau I par l'État à la suite de la session de de la commission nationale de la certification professionnelle et par l'Arrêté du [6].

À partir de 2007, elle est habilitée par la commission des titres d'ingénieur (CTI) à délivrer le diplôme d'ingénieur pour trois ans. Cependant, compte-tenu de la durée des études (3 ans) et de la non-rétroactivité, le titre d'ingénieur diplômé n'est délivré aux lauréats qu'à partir de 2010[6]. Elle est reconnue par l’État à partir de 2008[7]. En 2010, l'habilitation est renouvelée pour trois ans[8]. L'école d'ingénieurs devient membre de l'union des grandes écoles indépendantes (UGEI)[9] en 2013. En 2011, elle est habilitée par le ministère de l'Éducation nationale à délivrer le diplôme national de master en sciences et technologies, mention informatique[10]. À partir de , l'habilitation par la commission des titres d'ingénieur est renouvelée pour la durée maximale possible[11].

En 2017, l'école ouvre de nouveaux campus à Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse[12] et en 2016, dans le cadre d'un partenariat entre le Groupe IONIS et le Groupe Sup de Co, elle ouvre sa première école à l'étranger : EPITA Dakar[13].

Organisation[modifier | modifier le code]

L'école est gérée au quotidien par un directeur général. Depuis , ce directeur est Joël Courtois[14], précédemment enseignant à l’Institut supérieur d'électronique de Paris de 1984 à 1995[15].

L'école est présidée par le président du groupe Ionis, Marc Sellam.

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

Cycle préparatoire[modifier | modifier le code]

Les enseignements du cycle préparatoire ont trait à des domaines tels que les mathématiques, l'algorithmique, la programmation, les langues ou encore l'électronique. Enfin un stage en entreprise vient clôturer ces deux années préparatoires[16].

Cycle ingénieur[modifier | modifier le code]

En 2018, selon la CTI, les caractéristiques des diplômes délivrés étaient les suivantes[17] :

Intitulé du diplôme d'ingénieur Type de formation Accréditation Label
Ingénieur diplômé de l'École pour l’informatique et les techniques

avancées

Formation initiale sous statut d'étudiant Maximale EUR-ACE
Formation initiale sous statut d'apprenti

A partir de la deuxième année de cycle ingénieur, les étudiants commencent à se spécialiser en suivant une majeure parmi les suivantes[18] :

  • Multimédia et Technologies de l'Information (MTI)
  • Systèmes, Réseaux et Sécurité (SRS)
  • Génie Informatique des Systèmes Temps Réel et Embarquées (GISTRE)
  • Télécommunications (TCOM)
  • Système d'Information et Génie Logiciel (SIGL)
  • Consulting & Innovation (GTIM)
  • Data Science et Intellience Artificielle (SCIA)
  • IMAGE
  • Santé
  • Recherche (RDI)[19]

Diplôme national de Master[modifier | modifier le code]

Depuis 2011, l'école est également habilitée à délivrer le diplôme national de master en sciences et technologies, mention informatique. Cette formation de deux ans, dispensée entièrement en langue anglaise, s'adresse à des étudiants étrangers titulaires d'un niveau Bachelor ou équivalent[10]. À l'issue du tronc commun, trois spécialisations sont proposées : management des systèmes d'information, sécurité informatique et ingénierie logicielle[20].

Formation continue[modifier | modifier le code]

Depuis 2011, l'école propose pour ses anciens élèves un exécutive MBA en « management et innovation ». Organisé sur deux ans, l'accès à la formation se fait sur dossier pour les diplômés ayant au moins trois ans d'expérience professionnelle[21].

Recherche[modifier | modifier le code]

L’école dispose de trois laboratoires :

  • le Laboratoire de recherche et de développement de l’Épita (LRDE) où les thèmes abordés sont entre autres le traitement d'image, les automates et la vérification formelle[22] ;
  • le Laboratoire de sécurité de l'Épita (LSE) avec des problématiques de cybersécurité, systèmes d'exploitation et intelligence artificiel[23] ;
  • l’institut d'innovation informatique de l'Épita (3iE)[24].

La dizaine d’enseignants-chercheurs de l'EPITA dispensent des enseignements en tronc commun du cycle ingénieur et sur leurs thèmes de recherche dans les majeures de l’école[25].

EPITA a intégré les pôles de compétitivité Cap Digital et Systematic Paris-Region[26] lui fournissant une aide à la réalisation de projets.

Relations internationales[modifier | modifier le code]

Durant le cursus en cinq ans, les élèves doivent faire au moins trois stages ainsi qu'au minimum un semestre à étranger, que ce soit en stage ou en semestre d'échange universitaire.[27].

Classements[modifier | modifier le code]

L'EPITA apparaît dans les classements nationaux des écoles d'ingénieurs :

Nom 2019 (Rang) 2020 (Rang)
L’Étudiant[28] 71
Usine Nouvelle[29] 20 15

Élèves[modifier | modifier le code]

Procédure d'admission et frais[modifier | modifier le code]

L'admission se fait après un Bac S ou STI2D sur concours commun « Advance » avec 3 autres écoles du groupe, dans le cadre de la procédure Parcoursup mise en place par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche. Au total, les quatre écoles proposent environ 1 500 places[30]. L'école propose 15 places pour les STI2D.

Il est également possible d'intégrer l'école sur dossier en 2e ou 3e année pour les étudiants issus des classes préparatoires aux grandes écoles[31], des titulaires de DUT, de licence (L1, L2, L3) ou de master 1[32].

Pour être admis, les terminales S doivent d'abord payer 80 € de frais de concours. Après acceptation, il doivent verser les frais d'inscription, et chaque années des frais de réinscription de 1 050 €, puis les frais de scolarité (données année scolaire 2020/2021) sont ensuite de 7 288 € chacune des deux premières années, puis 9 432 € pour chacune des trois années suivantes, soit un total de 48 202 €. Les montants sont révisables chaque année[33].

Vie étudiante[modifier | modifier le code]

L'école rassemble une trentaine d'associations étudiantes parmi lesquelles : Epitanime, Prologin et l'association de conférence GConfs[34].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Avis de la CTI, 2019
  2. Données certifiées de la CTI 2019
  3. Arrêté du 28 janvier 2020 fixant la liste des Écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé
  4. « Vidéo 42 : la réaction à chaud de Patrice Dumoucel - Epita », ITespresso.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 14 septembre 2018)
  5. Décision n°2014/01-06 relative à l’habilitation de l’École pour l’informatique et les techniques avancées (EPITA) à délivrer un titre d’ingénieur diplômé
  6. a et b « Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) (Résumé descriptif de la certification) - Commission nationale de la certification professionnelle », sur www.rncp.cncp.gouv.fr (consulté le 14 septembre 2018)
  7. Arrêté du 15 mai 2008 portant reconnaissance par l'État de l'école pour l'informatique et les techniques avancées, [lire en ligne]
  8. Décision no 2010/06-08 relative à l’habilitation de l’École pour l’informatique et les techniques avancées (EPITA) à délivrer un titre d’ingénieur diplômé, [lire en ligne]
  9. « Titre d'ingénieur: renouvellement de l'habilitation de l'EPITA pour six ans », Orientation Éducation,‎ (lire en ligne, consulté le 14 septembre 2018)
  10. a et b « L'EPITA habilitée à délivrer un DNM », sur le site espacedatapresse.com de la société DataPresse, (consulté le 25 mai 2012).
  11. « Studyrama Grandes Ecoles », sur Studyrama Grandes Ecoles (consulté le 14 septembre 2018)
  12. Audrey Sommazi, « Numérique : Epita ouvre une prépa à Toulouse », ToulEmploi,‎ (lire en ligne, consulté le 27 septembre 2018)
  13. « Groupe Ecole Supérieure de Commerce de Dakar - Nous travaillons pour l'Afrique ! », sur www.supdeco.sn (consulté le 8 février 2018)
  14. « BIOGRAPHIE », sur le site L'Étudiant (consulté le 1er septembre 2018)
  15. « Joël COURTOIS », sur le site educpros des éditions Génération - L'Étudiant (consulté le 25 mai 2012)
  16. « Info Spé - 2e année du Cycle Préparatoire de l'école d'ingénieurs EPITA », sur EPITA (consulté le 29 janvier 2019)
  17. Avis CTI
  18. « Cycle Ingénieur en 3 ans de l'EPITA, l'école de l'intelligence informatique », sur EPITA (consulté le 16 septembre 2020)
  19. « Les Majeures de l'école d'ingénieurs en intelligence informatique EPITA », sur EPITA (consulté le 16 septembre 2020)
  20. « L'EPITA habilitée à délivrer un Diplôme National de Master », sur le site de la SA Studyrama, (consulté le 25 mai 2012).
  21. « Epitech annonce la création de son Executive MBA », sur le site planetecampus.com de la société 2NK médias, (consulté le 25 mai 2012).
  22. « LRDE - Laboratoire de Recherche & Développement de l'EPITA », sur EPITA (consulté le 3 février 2020)
  23. « LSE - Laboratoire Sécurité & Système de l'école d'ingénieurs EPITA », sur EPITA (consulté le 3 février 2020)
  24. « 3IE : Laboratoire d’Innovation Numérique de l'école d'ingénieurs EPITA », sur EPITA (consulté le 3 février 2020)
  25. « Données certifiées 2018 », sur le site de la Commission des titres d'ingénieur (consulté le 3 septembre 2018).
  26. « Les membres », sur le site du pôle System@tic (consulté le 25 mai 2012).
  27. « EPITA », sur le site de la SARL Atout On Line (consulté le 25 mai 2012).
  28. « Classement général des écoles d'ingénieurs », sur L’Étudiant
  29. « Le classement 2019 des écoles d'ingénieurs », sur Usine Nouvelle
  30. « Écoles d’ingénieurs post-bac : le concours Advance, mode d'emploi », sur www.letudiant.fr (consulté le 31 mai 2020)
  31. « Admission à l'école d'ingénieurs EPITA via le Concours CPGE Bac+2 », sur EPITA (consulté le 5 juin 2020)
  32. « Intégrer l’école d'ingénieurs EPITA en Cycle Préparatoire - Bac à Bac+5 », sur EPITA (consulté le 5 juin 2020)
  33. « Coût et financement des études », sur le site de l'EPITA (consulté le 11 octobre 2016).
  34. « La vie étudiante et associative », sur le site de l'EPITA (consulté le 13 décembre 2012)