École pour l'informatique et les techniques avancées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
EPITA
Image dans Infobox.
Histoire
Fondation
Statut
Type
École d'ingénieurs (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique
SA EPITA – RCS Créteil 898
Nom officiel
École pour l'informatique et les techniques avancéesVoir et modifier les données sur Wikidata
Régime linguistique
Fondateur
Patrice Dumoucel
Président
Marc Sellam
Directeur
Philippe Dewost (Depuis 2021)
Joël Courtois (1997 - 2021)
Patrice Dumoucel (1984 - 1997)
Devise
L'école de l'intelligence informatiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
3 258 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Budget
16 471 407 euros ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Campus
Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse
Localisation

L'École pour l’informatique et les techniques avancées (EPITA) est l'une des 204 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[1].

Créée en 1984, c'est un établissement d'enseignement supérieur privé reconnu par l'État. Elle est membre de la conférence des grandes écoles (CGE), de l'union des grandes écoles indépendantes (UGEI), de la conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs (CDEFI) et appartient au pôle Institute of Technology du groupe IONIS.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’école a été créée en 1984[2] par le Groupe Paris-Campus, fondé par Patrice Dumoucel, qui intègre de nombreux autres établissements créés ou repris par le Groupe. Le groupe IONIS rachète l'école en 1994[3].

En 1996, le certificat de l'EPITA devient un titre reconnu niveau I par l'État à la suite de la session de de la commission nationale de la certification professionnelle et par l'Arrêté du [4].

À partir de 2007, elle est habilitée par la commission des titres d'ingénieur (CTI) à délivrer le diplôme d'ingénieur pour trois ans. Cependant, compte-tenu de la durée des études (3 ans) et de la non-rétroactivité, le titre d'ingénieur diplômé n'est délivré aux lauréats qu'à partir de 2010[4]. Elle est reconnue par l’État à partir de 2008[5]. En 2010, l'habilitation est renouvelée pour trois ans[6]. L'école d'ingénieurs devient membre de l'Union des grandes écoles indépendantes (UGEI)[7] en 2013. En 2011, elle est habilitée par le ministère de l'Éducation nationale à délivrer le diplôme national de master en sciences et technologies, mention informatique[8]. À partir de , l'habilitation par la commission des titres d'ingénieur est renouvelée pour la durée maximale possible[9].

En 2017, l'école ouvre de nouveaux campus à Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse[10] et en 2016, dans le cadre d'un partenariat entre le Groupe IONIS et le Groupe Sup de Co, elle ouvre sa première école à l'étranger : EPITA Dakar[11].

En 2019, EPITA devient partenaire de la défense Nationale française dans le but de collaborer dans le domaine de la cyber-sécurité[12].

En 2021, EPITA annonce que le cycle ingénieur - jusque là disponible uniquement au campus du Kremlin-Bicêtre - sera aussi accessible dans les campus de région[13].

En 2022, EPITA obtient le Grade de Licence pour son Bachelor Cybersécurité[14].

Organisation[modifier | modifier le code]

L'école est gérée au quotidien par un directeur général. De 1997 à 2021, ce directeur était Joël Courtois[15], précédemment enseignant à l’Institut supérieur d'électronique de Paris de 1984 à 1995[16].

En octobre 2021, Joël Courtois cède sa place de directeur de l’EPITA à Philippe Dewost[17], notamment connu en tant que cofondateur de Wanadoo. Ce dernier déclare à l'occasion de sa prise de poste :

« Je rejoins l’EPITA avec un immense enthousiasme. Tout au long de ma carrière, aux avant-postes de la transformation numérique de notre pays et de ses entreprises, je me suis forgé la conviction que l’éducation est un enjeu fondamental : la “souveraineté numérique” est avant tout une souveraineté de compétences. »

L'école est présidée par le président du Groupe IONIS, Marc Sellam.

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

Cycle préparatoire[modifier | modifier le code]

Les enseignements du cycle préparatoire ont trait à des domaines tels que les mathématiques, l'algorithmique, la programmation, les langues ou encore l'électronique.

La dimension internationale de la formation EPITA est affirmée depuis de nombreuses années. Elle se traduit de plusieurs façons :

  • Introduction de cours dispensés en anglais dès la 2e année du cycle préparatoire pour tous les étudiants
  • Rédaction des documentations de projets en anglais
  • Pratique d’une seconde langue étrangère encouragée (principalement chinois, japonais et coréen)
  • Échange académique[18] possible et fortement conseillé dès la deuxième année de cycle préparatoire pour un semestre dans une université partenaire.
  • Classes anglophones pour ceux qui souhaitent suivre l’intégralité du cycle préparatoire en anglais

Enfin un stage en entreprise vient clôturer ces deux années préparatoires[19].

Cycle ingénieur[modifier | modifier le code]

Selon la CTI, les caractéristiques des diplômes délivrés étaient les suivantes[20] :

Intitulé du diplôme d'ingénieur Type de formation Accréditation Label
Ingénieur diplômé de l'École pour l’informatique et les techniques

avancées

Formation initiale sous statut d'étudiant Maximale EUR-ACE
Formation initiale sous statut d'apprenti

À partir de la deuxième année de cycle ingénieur, les étudiants commencent à se spécialiser en suivant une majeure[21] parmi les suivantes[22]

  • SRS : Garantir la cybersécurité et appuyer la transformation numérique
  • GISTRE : L’excellence dans la maîtrise des environnements embarqués
  • TCOM : Conjuguer enjeux techniques et économiques des nouveaux modes de communication
  • SIGL : Innover tout en maîtrisant les systèmes d’information les plus complexes
  • MTI : Le développement au service de l’innovation et de l’industrie
  • ICE : Apprendre à résoudre un problème multidimensionnel et à faire émerger des projets innovants par le numérique.
  • GITM : Apprendre à résoudre un problème complexe et à mettre en valeur un projet innovant
  • SCIA : Surfer aux frontières de la connaissance
  • IMAGE : Donner vie aux pixels
  • Santé : Le numérique au service de la santé
  • SSIE: Protéger l’intelligence des systèmes embarqués
  • IF: La transformation numérique dans l’industrie
  • CS: Garantir la sécurité des systèmes et maîtriser les nouveaux modes de communication
  • RECHERCHE : Majeure double compétence

Titre d'Expert en apprentissage[modifier | modifier le code]

L’apprentissage permet aux étudiants de suivre des études financées par des entreprises afin de valider un diplôme certifié par l’État, en mettant leurs savoirs au bénéfice de celles-ci. C’est le moyen idéal de comprendre les enjeux du monde professionnel tout en gagnant de l’expérience et un salaire. Durant son parcours complet, chaque apprenti bénéficie d’un encadrement pédagogique personnalisé par des enseignants-chercheurs À la sortie, les diplômés ont la garantie de trouver très rapidement un emploi qui correspond au niveau de leurs trois années d’expérience professionnelle.

Cette formation, reconnue par l'État certifié RNCP niveau 7, est orienté Web, Infrastructure et Mobile.

Bachelor Cybersécurité[modifier | modifier le code]

En 2021, l'EPITA a lancé son Bachelor Cybersécurité (Sécurité du Numérique), une toute nouvelle formation professionnalisante en trois ans.

Ce nouveau Bachelor a donc pour vocation de transmettre les fondamentaux du numérique tout en se spécialisant dans la cybersécurité dès la première année. Évidemment, culture de l’EPITA oblige, l’enseignement n’y sera pas linéaire : de nombreux projets de développement et de recherche animeront le cursus pour permettre aux étudiants d’acquérir des compétences techniques, humaines et professionnelles. Les stages seront également de la partie chaque année, avec une possibilité d’effectuer la 3e année en apprentissage. L’objectif ? Donner accès aux étudiants à l’ensemble des métiers du domaine de la cybersécurité et particulièrement aux entreprises membres du Campus Cyber, startups comme grands groupes. « Les débouchés sont très divers, poursuit Joël Courtois. Nos diplômés pourront prétendre à devenir architectes sécurité juniors, spécialistes en développement sécurité, opérateurs analystes SOC (Security Operation Center), consultants en cybersécurité, pentesters, reverseurs de code, analystes de malware, etc. Un bel avenir s’offre à eux ! » Et celles et ceux qui auront fait le choix de ce Bachelor auront en plus le plaisir de contribuer à rendre le monde numérique un peu plus sûr.

Intitulé du diplôme d'Expert Type de formation Accréditation
Expert en Cybersécurité diplômé de l'École pour l’informatique et les techniques

avancées

Formation initiale sous statut d'étudiant et apprenti en 3° année Grade de Licence

Diplôme National de Master[modifier | modifier le code]

Depuis 2011, l'école est également habilitée à délivrer le diplôme national de master en sciences et technologies, mention informatique. Cette formation de deux ans, dispensée entièrement en langue anglaise, s'adresse à des étudiants étrangers titulaires d'un niveau Bachelor ou équivalent[8]. À l'issue du tronc commun, trois spécialisations sont proposées : management des systèmes d'information, sécurité informatique et ingénierie logicielle[23].

Formation continue - SECURESPHERE by EPITA[modifier | modifier le code]

Parce que l’essor d’une entreprise passe aussi par les compétences de chacun des collaborateurs, SECURESPHERE propose aux acteurs de terrain un choix de formations techniques et adaptées aux différents métiers et différentes entreprises allant de la sensibilisation aux programmes experts dans les domaines de la sécurité numérique et du développement web.

Les formations en sécurité numérique ont été conçues pour répondre aux recommandations de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI). Certaines d’entre elles sont labellisées SecNumedu FC.

Les formations post-graduate[modifier | modifier le code]

Le Diplôme d’Université « Mise en Œuvre de la Sécurité Numérique »[modifier | modifier le code]

Cette formation de 10 jours en part-time sur 5 mois permet aux acteurs de terrain (développeurs, administrateurs réseau, chefs de projets…) de développer leurs compétences en sécurité numérique. Lors de sa dernière commission de labellisation interne, l’ANSSI a accordé le label SecNumedu « formation continue » au Diplôme universitaire proposé par l’EPITA et l’Université de Troyes (UTT) depuis 2018.

BADGE CDTIC : Conception et Développement en Technologie de l’Information et de la Communication[modifier | modifier le code]

Un programme labellisé par la Conférences des Grandes Écoles (CGE) qui s’adresse à des cadres en activité ayant une certaine connaissance du monde informatique et souhaitant se réorienter ou mettre à jour leurs savoir-faire dans le développement d’applications web.

La Cybersécurité pour les dirigeants[modifier | modifier le code]

Face à la menace informatique, chacun des acteurs de l’entreprise se trouve concerné par les enjeux de cybersécurité. Cette formation, proposée par SECURESPHERE by EPITA est spécialement proposée aux dirigeants d’entreprise et managers, premiers garants du bon développement de leur entreprise et de sa protection. « Cybersécurité pour les dirigeants », une formation de 6 jours pour maîtriser les bonnes pratiques de prévention et de maintien de la sécurité numérique. Ce programme inclut les compétences visées par le référentiel pédagogique de formation à la cybersécurité des TPE et des PME de l’ANSSI.

Manager de la Sécurité et des risques de l’Information[modifier | modifier le code]

L’école d’ingénieurs en intelligence informatique EPITA et Grenoble Ecole de Management (GEM) unissent leurs compétences pour le développement de nouvelles formations dans leurs domaines d’excellence. Première collaboration réussie avec l’habilitation par la Branche du numérique, de l’ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l’évènement du tout nouveau programme de Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Programme Manager de la Sécurité et des risques de l’Information (MSRI) . Ce cursus inédit, visant à mieux armer les managers de demain face à la cybercriminalité, a ouvert ses portes à la rentrée de 2017 à Paris.

Executive MBA Transformation numérique et Management[modifier | modifier le code]

Pour les managers et futurs managers disposant d’au moins 5 ans d’expérience qui souhaitent être digital ready, développer leurs compétences et accélérer leur carrière. Compétences et objectifs de la formation : – Développer ses compétences de manager. – Développer son réseau. – Se doter des connaissances stratégiques pour créer/diriger/développer l’entrepreneuriat.

Recherche[modifier | modifier le code]

L’école dispose de quatre laboratoires et d'un centre des ressources informatiques :

  • le Laboratoire de Recherche et de Développement de l’EPITA (LRDE) où les thèmes abordés sont entre autres le traitement d'image, les automates et la vérification formelle[24] ;
  • le Laboratoire de sécurité de l'EPITA (LSE) avec des problématiques de cybersécurité, systèmes d'exploitation et intelligence artificiel[25] ;
  • l’Institut d'innovation informatique de l'EPITA (3ie)[26].
  • le Laboratoire des Systèmes Informatiques de l'école (LabSI).
  • le Centre des Ressources Informatiques de l'EPITA (CRI)[27].

La dizaine d’enseignants-chercheurs de l'EPITA dispensent des enseignements en tronc commun du cycle ingénieur et sur leurs thèmes de recherche dans les majeures de l’école[28].

EPITA a intégré les pôles de compétitivité Cap Digital et Systematic Paris-Region[29] lui fournissant une aide à la réalisation de projets.

Relations internationales[modifier | modifier le code]

Durant le cursus en cinq ans, les élèves doivent faire au moins trois stages ainsi qu'au minimum un semestre à étranger, que ce soit en stage ou en semestre d'échange universitaire[30].

Classements[modifier | modifier le code]

L'EPITA apparaît dans les classements nationaux des écoles d'ingénieurs :

Nom 2019 (Rang) 2020 (Rang) 2021 (Rang)
L’Étudiant[31] 71 88
Usine Nouvelle 20[32] 15[33] 15[34]

Élèves[modifier | modifier le code]

Procédure d'admission et frais[modifier | modifier le code]

L'admission se fait après un Bac général (recommandations des spécialités en terminale mathématiques et 1 spécialité scientifique) sur concours commun « Advance » avec 3 autres écoles du groupe, dans le cadre de la procédure Parcoursup mise en place par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Il est également possible d'intégrer l'école sur dossier en 2e ou 3e année pour les étudiants issus des classes préparatoires aux grandes écoles[35], des titulaires de BUT, de licence (L1, L2, L3) ou de master 1[36].

Pour être admis, les terminales doivent d'abord payer 75  de frais de concours (gratuit pour les boursiers). Après acceptation, ils doivent verser les frais d'inscription, et chaque année des frais de réinscription de 990 , puis les frais de scolarité (données année scolaire 2021/2022) sont ensuite de 7 613  chacune des deux premières années, puis 9 757  pour chacune des trois années suivantes, soit un total de 49 447 . Les montants sont révisables chaque année[37].

Vie étudiante[modifier | modifier le code]

L'école rassemble une cinquantaine d'associations étudiantes partagées avec l'Epitech et les autres écoles du Groupe IONIS, parmi lesquelles des associations de musique, programmation, d'enseignement, pop-culture, photographie, conférences ou encore même une junior-entreprise. Certaines associations existent par ailleurs depuis plus de 20ans, comme la convention Epitanime, l'association de vidéo EPTV, l'association Apple EpiMac[38] ou le concours national de programmation, Prologin.

Abandons et redoublements[modifier | modifier le code]

D'après les chiffres de la Commission des Titres d'Ingénieur, en 2016, 452 élèves ont été intégrés tandis que 3 ans après, 238 élèves ont été diplômés.[réf. nécessaire]

En 2016, l'école a intégré 382 élèves en cycle préparatoire dont 44 femmes. Cette même année parmi les préparationnaires de première année, 23 % ont démissionné et 11 % ont redoublé.[réf. nécessaire]

D'après la CTI, l'école est en 2017 une des rares à avoir un taux de réorientations / exclusions / démissions de plus de 33%[réf. nécessaire], ce qui pose question sur sa qualité de l’accompagnement et du recrutement[39],[40].

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté du 25 février 2021 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé.
  2. « Vidéo 42 : la réaction à chaud de Patrice Dumoucel - Epita », ITespresso.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Décision n°2014/01-06 relative à l’habilitation de l’École pour l’informatique et les techniques avancées (EPITA) à délivrer un titre d’ingénieur diplômé
  4. a et b « Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) (Résumé descriptif de la certification) - Commission nationale de la certification professionnelle », sur www.rncp.cncp.gouv.fr (consulté le )
  5. Arrêté du 15 mai 2008 portant reconnaissance par l'État de l'école pour l'informatique et les techniques avancées, [lire en ligne]
  6. Décision no 2010/06-08 relative à l’habilitation de l’École pour l’informatique et les techniques avancées (EPITA) à délivrer un titre d’ingénieur diplômé, [lire en ligne]
  7. « Titre d'ingénieur: renouvellement de l'habilitation de l'EPITA pour six ans », Orientation Éducation,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. a et b « L'EPITA habilitée à délivrer un DNM », sur le site espacedatapresse.com de la société DataPresse, (consulté le ).
  9. « Studyrama Grandes Ecoles », sur Studyrama Grandes Ecoles (consulté le )
  10. Audrey Sommazi, « Numérique : Epita ouvre une prépa à Toulouse », ToulEmploi,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « Groupe Ecole Supérieure de Commerce de Dakar - Nous travaillons pour l'Afrique ! », sur www.supdeco.sn (consulté le )
  12. « Cyberdéfense : l’EPITA devient partenaire de la Défense Nationale en signant la Charte avec la Garde nationale », sur epita.fr, (consulté le )
  13. « Le Cycle ingé débarque à Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse ! », sur EPITA, (consulté le )
  14. « Bachelor Cybersécurité », sur EPITA (consulté le )
  15. « BIOGRAPHIE », sur le site L'Étudiant (consulté le )
  16. « Joël COURTOIS », sur le site educpros des éditions Génération - L'Étudiant (consulté le )
  17. Nicolas Vannier, « Philippe Dewost, un nouveau Directeur Général pour l’EPITA », sur Studyrama Grandes Ecoles, (consulté le ).
  18. « L'ouverture internationale de l'école de l'intelligence informatique EPITA », sur EPITA (consulté le )
  19. « Info Spé - 2e année du Cycle Préparatoire de l'école d'ingénieurs EPITA », sur EPITA (consulté le )
  20. Avis CTI
  21. « Les Majeures de l'école d'ingénieurs en intelligence informatique EPITA », sur EPITA (consulté le )
  22. « Cycle Ingénieur en 3 ans de l'EPITA, l'école de l'intelligence informatique », sur EPITA (consulté le )
  23. « L'EPITA habilitée à délivrer un Diplôme National de Master », sur le site de la SA Studyrama, (consulté le ).
  24. « LRDE - Laboratoire de Recherche & Développement de l'EPITA », sur EPITA (consulté le )
  25. « LSE - Laboratoire Sécurité & Système de l'école d'ingénieurs EPITA », sur EPITA (consulté le )
  26. « 3IE : Laboratoire d’Innovation Numérique de l'école d'ingénieurs EPITA », sur EPITA (consulté le )
  27. « EPITA - Documentation », sur doc.cri.epita.fr (consulté le )
  28. « Données certifiées 2018 », sur le site de la Commission des titres d'ingénieur (consulté le ).
  29. « Les membres », sur le site du pôle System@tic (consulté le ).
  30. « EPITA », sur le site de la SARL Atout On Line (consulté le ).
  31. « Classement général des écoles d'ingénieurs », sur L’Étudiant
  32. « Le classement 2019 des écoles d'ingénieurs », sur Usine Nouvelle
  33. « Le classement 2020 des écoles d'ingénieurs », sur Usine Nouvelle
  34. « Comparatif des écoles d'ingénieurs 2021 - Usine Nouvelle », sur www.usinenouvelle.com (consulté le )
  35. « Admission à l'école d'ingénieurs EPITA via le Concours CPGE Bac+2 », sur EPITA (consulté le )
  36. « Intégrer l’école d'ingénieurs EPITA en Cycle Préparatoire - Bac à Bac+5 », sur EPITA (consulté le )
  37. « Coût et financement des études », sur le site de l'EPITA (consulté le ).
  38. « La vie étudiante et associative », sur le site de l'EPITA (consulté le )
  39. Laurent Mahieu, « Taux d’abandon en formation d’ingénieur » (consulté le )
  40. « Données certifiées école – CTI – Commission des Titres d'Ingénieur » (consulté le )
  41. « Parcours d'EPITéen : Jessy Bernal (promo 2008), cofondateur de Doctolib », sur EPITA, (consulté le )
  42. « Vidéo : Julien Lemoine (promo 2004), cofondateur d’Algolia », sur EPITA, (consulté le )
  43. « Nicolas Sadirac », sur Leaders Europe, (consulté le )