École nationale supérieure d'architecture de Montpellier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
École nationale supérieure d'architecture de Montpellier
École nationale supérieure d'architecture de Montpellier logo.svg
Histoire
Fondation
1969
Cadre
Type
Forme juridique
Domaine d'activité
Enseignement supérieurVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Coordonnées
Organisation
Effectif
1000
Site web
Identifiants
SIREN

L'École nationale supérieure d'architecture de Montpellier (ENSAM) est l'une des vingt écoles d'architecture françaises. Elle est située dans le quartier Hôpitaux-Facultés de Montpellier et dispose d'un campus à La Réunion.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'École nationale supérieure d'architecture de Montpellier a été créée par séparation de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts à la suite des événements de Mai 1968[1]. À la suite de la réforme de l'enseignement de l'architecture par le décret André Malraux du 5 décembre 1968, elle a tout d'abord porté le nom d'Unité pédagogique d'architecture (UP). L'école de Montpellier est alors l'une des 18 UP françaises, dont 5 sont situées en région parisienne et 23 en province. Elle porte le nom d'École d'Architecture Languedoc-Roussillon (EARL) à partir de 1986, puis celui d'École nationale supérieure d'architecture de Montpellier à partir de 2005. Depuis 1988, l'école dispose d'une antenne à La Réunion.

Le bâtiment de l'école est situé dans le quartier du Plan des Quatre-Seigneurs, sur une parcelle voisine du Collège des Écossais, fondé en 1924 par le biologiste et urbaniste Patrick Geddes (1854-1932), dont André Schimmerling fut le secrétaire dans sa jeunesse avant de participer lui-même à la création de l'école d'architecture, où il enseignera jusqu'en 1984. Sous la direction de Philippe Peyre, les premiers enseignants de l'école sont: Jean-Paul Lesterlin, Jean Mazard, Jean Perez, Frédéric Szczot et André Schimmerling, pour l'architecture; Pierre Bazan, Rostand et Poirier pour les sciences de la construction; Mas et Pieri pour la géométrie descriptive[2].

Le bâtiment actuel a été construit entre 1976 et 1978 sur la base d'un projet collectif auquel ont participé les enseignants et les étudiants de l'école. La maîtrise d’œuvre a été assurée par E. Gallix, M. Rueg, L. Doumenc, J.J. Leccia, J.P. Rey et F. Szczot[3]. Une extension a été réalisée en 2004.

Études[modifier | modifier le code]

L’école nationale supérieure d'architecture de Montpellier prépare aux diplômes suivants :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Dès les années 1960, les critiques des futurs architectes à l’égard de l’École des beaux-arts portent sur l’inadéquation de l’enseignement dispensé dans la section architecture par rapport aux réalités professionnelles" M. Decommer, Les enseignements de pratique opérationnelle après 1968 : le cas des antennes pédagogiques expérimentales, CHMC1, 2017 https://chmcc.hypotheses.org/3878#sdfootnote2sym
  2. L'histoire détaillée est retracée par le témoignage de Frédéric Szczot https://chmcc.hypotheses.org/8857
  3. École nationale supérieure d’architecture de Montpellier. Fonds des anciens laboratoires https://gtc.hypotheses.org/1925