Université Bourgogne - Franche-Comté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université Bourgogne - Franche-Comté
Informations
Fondation 2010 (PRES)
2015 (statut actuel)
Type Communauté d'universités et établissements (EPSCP)
Régime linguistique Français
Localisation
Coordonnées 47° 11′ 30″ nord, 5° 01′ 22″ est
Ville Dijon, Besançon
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne, Franche-Comté
Chiffres clés
Étudiants Environ 54 000
Divers
Site web ubfc.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Université Bourgogne - Franche-Comté

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Université Bourgogne - Franche-Comté

L’université Bourgogne - Franche-Comté est une communauté d'universités et établissements associant des établissements d’enseignement supérieur et de recherche de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Le siège de l'établissement est à Besançon.

Historique[modifier | modifier le code]

Le rapprochement des universités bourguignonne et franc-comtoise a commencé en mai 2007 par la signature d'une convention de partenariat. En 2010, deux structures sont créées : l’« Université fédérale Bourgogne-Franche-Comté », sous la forme juridique d’une association, et le pôle de recherche et d'enseignement supérieur « PRES Bourgogne Franche-Comté », sous la forme juridique d’une fondation de coopération scientifique et dont le siège est situé à Dijon. Cette formule est préférée à la création d’un Établissement public de coopération scientifique[1],[2].

En juillet 2013, les deux université de Dijon et de Besançon annoncent leur volonté de créer une communauté d’universités et établissements (ComUE), sans les écoles d’ingénieurs, et avant même la promulgation de la loi ESR qui instaure ce statut. Il est décidé que le siège de la communauté sera à Besançon. La fondation doit être conservée pour des appels à financement[3],[4].

Au 1er avril 2015, la ComUE est créée, avec le nom d’« université Bourgogne - Franche-Comté » et la forme d’un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel[5].

Membres fondateurs[modifier | modifier le code]

Lors de la création de la ComUE, les membres fondateurs sont[5] :

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Aline Desvignes, « Les universités de Bourgogne et de Franche-Comté achèvent leur rapprochement », sur www.letudiant.fr/educpros,
  2. Décret du 15 décembre 2010
  3. Camille Stromboni, « Jacques Bahi (université de Franche-Comté): "Il est impossible de faire une fusion du jour au lendemain sans aller dans le mur" », sur www.letudiant.fr/educpros,
  4. Camille Stromboni, « Universités et écoles d'ingénieurs en Bourgogne - Franche-Comté : de l'art de faire communauté… ou pas », sur www.letudiant.fr/educpros,
  5. a et b Décret du 11 mars 2015

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Textes réglementaires[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]