Université de Rouen-Normandie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Université de Rouen-Normandie
Université de Rouen.png
Université de Rouen.
Pôle Régional des Savoirs 04.jpg
Histoire
Fondation
Statut
Type
Forme juridique
Établissement public national à caractère scientifique culturel et professionnel (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Président
Joël Alexandre (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
CESAR
Normandie AeroEspace
Normandie Université
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
31 500 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Enseignants
1 409 (2010 - 2011)
Chercheurs
133
Budget
180,3 millions d'euros (2009)[1]
Localisation
Pays
Campus
Localisation
Localisation sur la carte de Haute-Normandie
voir sur la carte de Haute-Normandie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Rouen
voir sur la carte de Rouen
Red pog.svg

L'Université de Rouen Normandie (auparavant Université de Rouen)[3], est une université internationale française, basée à Rouen en Normandie.

Elle regroupe 6 UFR (liste des sites), 2 IUT, 2 instituts (IAE, IPAG), 1 Institut Supérieur du Professorat et de l’Éducation (INSPÉ) et une école d'ingénieurs (ESITech). Outre ses locaux basés à Rouen et son agglomération, elle possède plusieurs antennes universitaires à Évreux et Elbeuf. Sa population estudiantine est d'environ 25 000 étudiants[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Première délocalisation universitaire[modifier | modifier le code]

  • 1605 : Collège de médecine
  • 1841 : le , Louis-Philippe Ier crée par ordonnance l'École préparatoire de médecine et pharmacie de Rouen. La majorité des cours ont lieu rue des Arsins puis dans l'enclave Sainte-Marie à partir de 1854. L'amphithéâtre de physique occupait l'actuel théâtre des 2 Rives.
  • 1924 : Cours supérieurs de droit
  • 1955 : École de médecine-pharmacie
  • 1958 : Collège des sciences
  • 1958 : Institut de lettres
  • 1961 : Collège littéraire
  • 1964 : Le Conseil de l'université de Caen approuve, à la suite d'une délibération du , la création par décret du d'un collège universitaire de droit et des sciences économiques à Rouen, à compter du [5]
  • 1965 : Faculté des sciences
  • 1965 : Faculté des lettres
  • 1965 : Collège de droit
  • 1966 : Faculté de médecine

Création de l'université et développement[modifier | modifier le code]

  • 1966 : création de l'université de Rouen, par scission d'avec l'université de Caen Basse-Normandie, sous l'impulsion notamment de la Fédération des étudiants de Rouen, pourtant proche par ses membres, du Mouvement normand
  • 1966 : création de l'IUT de Rouen, l'un des premiers IUT de France
  • 1968 : Faculté de droit
  • 1968 : UFR de psychologie
  • 1992 : UFR Sciences et techniques des activités physiques et sportives
  • 1995 : ouverture d'un IUT à Évreux
  • 1996 : pose de la première pierre de la faculté de médecine-pharmacie (quartier Martainville). Création de deux autres IUP : management et gestion des entreprises, Génie électrique et informatique industrielle
  • 1997 : inauguration du bâtiment de l'Institut de recherche en chimie organique fine (IRCOF)
  • 1999 : inauguration de l'UFR de médecine-pharmacie à Martainville (proche du centre hospitalier universitaire de Rouen). Ouverture d'un Département d'IUT à Elbeuf
  • 2004 : inauguration de la première tranche et pose de la première pierre de la seconde tranche de l'Institut des matériaux de l'UFR Sciences et techniques du Madrillet.
  • 2010 : extension de la faculté de médecine-pharmacie rue du Professeur-Stewart avec notamment la construction d'un amphithéâtre de 500 places et deux autres de 210 places (amphitheâtre 210A et 210B).
  • 2014 : création de l'école d'ingénieur interne ESITech

Historique des présidents[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Mandat Président
2016 en cours Joël Alexandre[6]
2007 2016 Cafer Özkul
2002 2007 Jean-Luc Nahel
1998 2002 Ernest Gibert
1993 1998 Jean-Marie Carpentier
1988 1993 Patrick Boucly
1986 1988 Dominique Gambier
1981 1986 Bernard Maitrot
1976 1981 Paul Rollin
1966 1976 Maurice Maisonnet

Composantes[modifier | modifier le code]

L'université compte six UFR, cinq instituts et une école interne[7].

Unités de formation et de recherche[modifier | modifier le code]

L'université compte 6 UFR, elles ont la charge de l'enseignement des étudiants de 1er et 2e cycle, et d'une partie des activités de recherche.

  • UFR Droit, Sciences économiques et Gestion
  • UFR Lettres et Sciences humaines
  • UFR Santé
  • UFR Sciences de l'homme et de la société
  • UFR Sciences et techniques[8]
  • UFR STAPS

Instituts d'enseignement[modifier | modifier le code]

L'IUT de Rouen à Elbeuf.

L'université compte cinq instituts chargés d'enseignement, dont deux IUT.

École interne[modifier | modifier le code]

  • ESITech, École Supérieure d'Ingénieur en Technologies Innovantes, interne à l'Université de Rouen et en convention avec l'INSA Rouen Normandie[9].

L'Université de Rouen Normandie fait également partie du projet XL-Chem Ecole Universitaire de Recherche, qui a bénéficié d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche.

Écoles doctorales[modifier | modifier le code]

L'université est habilitée pour six écoles doctorales. Elles ont la charge de la formation et du suivi des étudiants de troisième cycle.

  • ED Normande de Chimie ED 508
  • ED normande de Biologie intégrative, Santé, Environnement
  • ED Mathématiques, Information, Ingénierie des Systèmes ED 590
  • ED Physique, Sciences de l'Ingénieur, Matériaux, Energie ED 591
  • ED Homme, Sociétés, Risques, Territoire ED 556
  • ED Histoire Mémoire Patrimoine Langage ED 558
  • ED Économie Gestion Normandie
  • ED Droit Normandie.

Implantations[modifier | modifier le code]

L'université est principalement située dans la métropole de Rouen, mais dispose aussi d'implantations dans d'autres villes de la région.

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Fonds documentaires[modifier | modifier le code]

  • Bibliothèques universitaires en six sections Lettres, Médecine-pharmacie, Sciences Mont-Saint-Aignan, Sciences Madrillet et Sciences du Tertiaire Pasteur (7 000 m2)
  • Au sein de l'UFR de Lettres et Sciences humaines : le Pôle documentaire Langues et civilisations, le Pôle documentaire Sciences humaines et sociales (principalement pour les historiens, géographes et philosophes), la Bibliothèque de lettres modernes, la Bibliothèque de lettres classiques, le CETAS (Centre d'études transdisciplinaires anglo-saxonnes), la Bibliothèque DESCILAC (Département sciences du langage et de la communication), ERIAC (études canadiennes, germaniques…)
  • Évreux

Relations internationales[modifier | modifier le code]

Activité de recherche[modifier | modifier le code]

Laboratoires de l'université[modifier | modifier le code]

  • Complexe de recherche interprofessionnel en aérothermochimie (CORIA)
  • Groupe de Recherche Rouennais en Informatique Fondamentale (GR²IF)
  • Groupe Physique des matériaux
  • Institut fédératif de recherches multidisciplinaires sur les peptides
  • Institut de recherche en chimie organique fine
  • Laboratoire de Mathématiques Raphaël Salem
  • Polymères, biopolymères et surfaces
  • Laboratoire Sciences et Méthodes Séparatives (SMS)
  • Laboratoire d'informatique, de traitement de l'information et des systèmes (LITIS)
  • Centre interdisciplinaire de recherche normand en éducation et formation (Cirnef). Anciennement centre interdisciplinaire de recherches sur les valeurs, les idées, les identités et les compétences en Éducation et en formation Civiic [10]
  • Psychologie et Neurosciences de la Cognition et de l'Affectivité
  • Laboratoire de Psychologie et Neurosciences : Intégration COgnitive, du NEurone à la Société
  • Dynamique Sociale et Langagière
  • Institut de Recherche Interdisciplinaire Homme et Société
  • Centre d'Études des Transformations des Activités Physiques et Sportives -CETAPS[11]
  • Laboratoire de sciences végétales
  • Équipe de Recherche Interdisciplinaire des Aires Culturelles (ERIAC)[12].

Scientométrie[modifier | modifier le code]

Elle est classée 875e au classement mondial 2015 « Ranking Web of World Universities » et 757e en termes d'excellence qui classe 6 000 écoles et universités en fonction du volume et de la qualité de leurs publications électroniques.

Vie étudiante[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de la population universitaire
1992 1993 1994 1995 1996 2000 2001 2002
21 859[13]24 467[13]25 329[13]25 094[13]23 738[13]23 988[14]22 867[15]23 846[16]
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
24 040[17]23 873[18]23 912[19]23 451[20]22 290[21]23 280[22]24 201[23]23 942[24]
2011 2012 2016 2017 - - - -
24 145[25]25 220[26]27 99528 460----

Activités culturelles[modifier | modifier le code]

  • Animations du campus : médiathèque, festival de courts-métrages, théâtre d'improvisation, journal de la fac (depuis ), jeux de rôle et jeux de société, associations de filières et de résidences…

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Enseignants et anciens enseignants[modifier | modifier le code]

Anciens étudiants[modifier | modifier le code]

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Au cours de l'année 2011, l'université de Rouen s'est mise en recherche d'une nouvelle identité visuelle et le conseil d'administration a décidé de lancer une grande consultation auprès des professionnels et des étudiants pour se doter d'un nouveau logotype. Plusieurs ébauches ont été émises à partir du deuxième semestre de l'année 2011 avant que le conseil d'administration ne valide, le , un logo définitif. Ce dernier entre en service à partir du mois de .

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Université Rouen - MESR
  2. Université de Rouen - Moyens humains
  3. Marie-Rose Giannattasio, « La communauté universitaire - Nouveaux Statuts de l'Université de Rouen-Normandie 2016 », sur communaute-universitaire.univ-rouen.fr (consulté le )
  4. les effectifs étudiants
  5. « Création d'un collège universitaire de droit et des sciences économiques à Rouen », BBF, 1964, no 11, p. 446-446, consulté sur bbf.enssib.fr le 26 février 2011
  6. Président et équipe de direction
  7. Structures de formation et de recherche, www.univ-rouen.fr, consulté le 11 décembre 2020
  8. Sciences et techniques, Université de Rouen, sur sciences-techniques.univ-rouen.fr.
  9. ESITech, sur esitech.fr.
  10. Cirnef sur normandie-univ.fr
  11. http://staps.univ-rouen.fr/le-laboratoire-cetaps-191625.kjsp
  12. Équipe de Recherche Interdisciplinaire des Aires Culturelles (ERIAC) sur univ-rouen.fr.
  13. a b c d et e Comité national d'évaluation 1998, p. 16
  14. Jean-Richard Cytemann, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2001, Imprimerie nationale, p. 161, (ISBN 2-11-092136-6), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  15. Jean-Richard Cytemann, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2002, Imprimerie nationale, p. 159, (ISBN 2-11-092152-8), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  16. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2003, Imprimerie nationale, p. 155, (ISBN 2-11-093455-7), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  17. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2004, Imprimerie nationale, p. 159, (ISBN 2-11-094345-9), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  18. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2005, Imprimerie nationale, p. 175, (ISBN 2-11-095390 X), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  19. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2006, Imprimerie nationale, p. 179, consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  20. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2007, Imprimerie nationale, p. 181, consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  21. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2008, Imprimerie nationale, p. 173, consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  22. Daniel Vitry, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2009, Imprimerie moderne de l’Est, p. 175, (ISBN 978-2-11-097805-9), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  23. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2010, Imprimerie moderne de l’Est, p. 173, (ISBN 978-2-11-097819-6), consulté sur www.education.gouv.fr le 17 septembre 2010
  24. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2011, Imprimerie moderne de l’Est, p. 175, (ISBN 978-2-11-097810-3), consulté sur www.education.gouv.fr le 2 septembre 2011
  25. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2012, Imprimerie moderne de l’Est, p. 177, (ISBN 978-2-11-099368-7), consulté sur www.education.gouv.fr le 30 août 2012
  26. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2013, Imprimerie nationale, p. 181, consulté sur www.education.gouv.fr le 16 décembre 2020

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne Bidois, L'Université à Rouen, no 28, collection histoire(s) d'agglo, Agglomération de Rouen, 2006 (ISBN 2-913914-69-1)
  • Comité national d'évaluation, L'université de Rouen, rapport d'évaluation, Paris, , 140 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]