Institut polytechnique de Bordeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Institut polytechnique de Bordeaux
Institut polytechnique de Bordeaux
Informations
Fondation
Type Grand établissement (EPSCP)
Localisation
Coordonnées 44° 47′ 55″ nord, 0° 36′ 55″ ouest
Ville Bordeaux
Pays Drapeau de la France France
Campus Domaine universitaire de Talence Pessac Gradignan
Direction
Directeur Marc Phalippou[1]
Chiffres clés
Personnel 140 personnels BIATOS[2]
Enseignants 240 enseignants et enseignants-chercheurs[2]
Étudiants 1 800 élèves ingénieurs[2]
Divers
Affiliation Aerospace Valley, CDEFI, Communauté d'universités et établissements d'Aquitaine
Site web bordeaux-inp.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Institut polytechnique de Bordeaux

L’institut polytechnique de Bordeaux (nom de marque : Bordeaux INP) est un établissement d’enseignement supérieur, sous tutelle du ministère chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche, et constitué en grand établissement.

Créé en 2009, il regroupe plusieurs formations d’ingénieurs de Bordeaux ; son siège est situé sur le domaine universitaire de Talence Pessac Gradignan.

Historique[modifier | modifier le code]

Premier logo (2009)

L’institut a été créé le [3], par attribution des moyens, locaux, personnels et étudiants des écoles suivantes :

Le décret de création prévoyait le rattachement de l’institut aux universités Bordeaux-I et Bordeaux-II.

Les objectifs principaux qui ont présidé à la création de ce nouvel établissement pour une nouvelle structuration des formations d’ingénieurs sont :

  • augmenter le nombre d’ingénieurs formés en Aquitaine, en particulier en appui aux pôles de compétitivité,
  • permettre l’émergence de nouvelles filières de formations d’ingénieurs,
  • améliorer la visibilité scientifique et technologique du site de Bordeaux et la lisibilité nationale et internationale des écoles,
  • maintenir et améliorer l’employabilité des élèves ingénieurs formés,
  • maintenir et améliorer le niveau de recrutement,
  • favoriser les synergies entre les formations d’ingénieurs.

À sa création, l’institut polytechnique de Bordeaux rassemblait les écoles d’ingénieurs du PRES « Université de Bordeaux » constitué en 2007. L’établissement était engagé dans un processus de constitution d’un établissement unique « université de Bordeaux[4] », dont il s’est retiré en décembre 2012. Lors de la fusion des universités, le PRES devient la Communauté d'universités et établissements d'Aquitaine.

Le nom de l’établissement rappelle les instituts nationaux polytechniques qui sont des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPCSCP) « assimilés aux universités »[5]. Les instituts nationaux polytechniques ont été créés en 1969, à la suite de la loi Faure et du changement de statut des écoles nationales supérieures d’ingénieurs[6]. En 2014, le « groupe INP » est constitué des INP de Bordeaux, de Grenoble, de Lorraine et de Toulouse, qui ont des statuts différents (seul l’INP de Toulouse reste un INP au sens juridique du terme). Ce réseau propose notamment des classes préparatoires permettant d’intégrer une des écoles sans passer de concours[7]. En septembre 2014, l’institut polytechnique de Bordeaux adopte comme nom de marque « Bordeaux INP » et change son logo afin d’affirmer son appartenance à ce réseau[8].

Organisation[modifier | modifier le code]

L’institut est un Grand Établissement[3] (type particulier d’EPSCP). Il est dirigé par un directeur général, assisté de deux directeurs généraux adjoints et de structures administratives centralisées : un conseil de direction (composé notamment des directeurs des écoles internes et du directeur général), un conseil d’administration, un conseil scientifique et un conseil des études.

L’institut polytechnique de Bordeaux est constitué de cinq écoles internes :

Les quatre premières écoles ont été créées par la délibération du conseil d’administration de l’institut du et par arrêté du [9], une cinquième a été créée par arrêté du [10] :

Formation continue[modifier | modifier le code]

L'institut permet à des salariés de poursuivre des études pour devenir ingénieurs ou de se reconvertir professionnellement en changeant de spécialité technique grâce à la filière Fontanet qui est disponible dans plusieurs de ses écoles d'ingénieurs.

Sources[modifier | modifier le code]

Articles plus généraux[modifier | modifier le code]

Système éducatif français > Études supérieures en France > Université en France