Pierre Goursat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goursat.
Pierre Goursat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité

Pierre Goursat (-) est le fondateur de la communauté de l'Emmanuel et de la Fraternité de Jésus.

Enfance[modifier | modifier le code]

Pierre Goursat est né le 15 août 1914 à Paris. Il y demeurera toute sa vie. Enfant, il perd son unique frère dont il était très proche. Il est le neveu de Sem, célèbre caricaturiste du début du XXe siècle.

Jeune homme brillant, il entreprend des études d'art. Sa conversion à une foi catholique personnelle se situe à l’âge de 19 ans alors qu’il était soigné pour tuberculose au plateau d'Assy. Il raconte avoir entendu son frère décédé lui dire « tu es devenu orgueilleux ». Il dira que ces quelques instants le remplirent d'humilité.

L'époque de formation[modifier | modifier le code]

Pendant la guerre, il rencontre le cardinal Suhard, archevêque de Paris, dont il devient proche. Celui-ci le confirme dans sa vocation d'adorateur laïc consacré dans le célibat.

Engagé dans le monde culturel, il reste marqué par une santé très fragile. Il se consacre à l’évangélisation à travers les livres, les revues et la participation au Cercle Catholique des Intellectuels. Il s’oriente ensuite vers le cinéma. Il devient l’ami et parfois le conseiller de plusieurs metteurs en scène et exerce pendant dix ans la fonction de secrétaire de l’Office Catholique du Cinéma. En 1970, il prend sa retraite dans une vie très simple.

L'engagement et la fondation de l'Emmanuel[modifier | modifier le code]

Le 11 février 1972, quarante personnes, avec parmi elles Pierre Goursat et Martine Laffitte, sont réunies pour entendre un témoignage et des explications de Xavier Le Pichon qui revient d'un voyage aux États-Unis où il a découvert le renouveau charismatique. Plus tard, ils invitent quelques personnes à venir prier avec eux à Paris dans la grâce du renouveau. Au départ, ils sont cinq. Un an plus tard, ils sont cinq cents. Ainsi naissent les prémices de la Communauté de l'Emmanuel dont il devient le premier modérateur.

En 1986, le pape Jean-Paul II, en visite à Paray-le-Monial, dit à Pierre Goursat : « Merci d'avoir fondé l'Emmanuel ».

La cause de béatification[modifier | modifier le code]

Pierre Goursat meurt le 25 mars 1991, qui est en général la fête de l'Annonciation, mais tombe cette année-là le Lundi Saint. Né le jour de l'Assomption et mort le jour de l'Annonciation, cela illustre sa dévotion mariale[1]. Sa messe de sépulture a lieu à l'église de la Sainte-Trinité et est présidée par le cardinal Lustiger. Il est enterré à Paray-le-Monial.

Le conseil de la Communauté de l'Emmanuel a proposé en septembre 2007 l'ouverture du procès de sa cause de canonisation, (héroïcité des vertus) à l'archevêque de Paris, qui a obtenu en 2008 l'accord de Rome pour l'introduction de la cause. Elle permettra peut-être d'envisager une béatification. Mgr Francis Kohn est postulateur. La vice-postulatrice est Élisabeth Baranger.

Avec l’accord du cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris, la cause de béatification du Serviteur de Dieu Pierre Goursat a été officiellement introduite le jeudi 7 janvier 2010 en l'église de la Sainte-Trinité (Paris IXe).

La commission chargée l’enquête est composée de Mgr Georges Soubrier, Délégué épiscopal pour la Cause, du Père Xavier Rambaud, Promoteur de justice et de trois notaires. La phase diocésaine de l’enquête est officiellement clôturée le samedi 19 décembre 2015 en l’église de la Sainte-Trinité à Paris.

La cause est désormais instruite à Rome par la Congrégation pour la Cause des Saints.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hervé-Marie Catta et Bernard Peyrous, le Feu et l'espérance : Pierre Goursat, fondateur de la Communauté de l'Emmanuel .
    • 1e édition : Paris, éditions de l'Emmanuel, 1994. 314 pp., 21 cm. ISBN 2-905995-78-5 (épuisé).
    • 2e édition mise à jour, 2006, 240 pp. : (ISBN 2-915313-78-4)
    • Traduction anglaise: Fire and hope : Pierre Goursat, founder of the Emmanuel Community (translated by Michelle K. Borras). Paris : éditions de l'Emmanuel, 2005. 216 pp.-16 pp. de pl., 24 cm. (ISBN 2-915313-40-7).

Liens externes[modifier | modifier le code]