École nationale supérieure de chimie, de biologie et de physique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
École nationale supérieure de chimie, de biologie et de physique
École nationale supérieure de chimie, de biologie et de physique, Logo 2014.PNG
Histoire et statut
Fondation
2009
Type
Nom officiel
ENSCBP - Bordeaux INP
Directeur
Isabelle Gosse[1]
Localisation
Campus
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Aquitaine
voir sur la carte d’Aquitaine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Gironde
voir sur la carte de la Gironde
Red pog.svg
Chiffres-clés
Enseignants-chercheurs
51 [2]
Divers
Membre de
Site web

L’école nationale supérieure de chimie, de biologie et de physique (ENSCBP) est l'une des 205 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[3].

Elle est située à proximité immédiate du tramway bordelais (station Doyen Brus) et des UFR scientifiques de l’université de Bordeaux, au domaine universitaire de Talence Pessac Gradignan.

Historique[modifier | modifier le code]

Écoles de chimie[modifier | modifier le code]

Entrée de l'école en 2006.
  • 1891 : fondation de l’« école de chimie appliquée à l’industrie et à l’agriculture » par Ulysse Gayon et Jean Alexandre Joannis à Bordeaux.
  • 1893 : sortie de la première promotion de l’école (quatre élèves).
  • 1907 : première diplômée.
  • 1908 : création du diplôme d'ingénieur chimiste de l’université de Bordeaux.
  • 1919 : changements de locaux.
  • 1934 : l’école de chimie appliquée à l’industrie et à l’agriculture devient l’« école de chimie industrielle et agricole » de l’université de Bordeaux, après son annexion à la faculté des Sciences.
  • 1953 : l’école prend le statut d’école nationale supérieure d'ingénieurs (ENSI) et le nom en d’« école nationale supérieure de chimie de Bordeaux » (ENSCB)[4].
  • 1962 : changement de locaux - déménagement sur le domaine universitaire de Talence Pessac Gradignan.
  • 1982 : sous la direction de Jacques Joussot-Dubien, l’ENSCB devient l’« école nationale supérieure de chimie et physique de Bordeaux » (ENSCPB) en introduisant dans ses enseignements des modules de physique. C'est également l'année durant laquelle les premières unités de recherche propres à l'école sont créées.
  • 1986 : l’école devient un établissement public à caractère administratif rattaché à l’université Bordeaux 1[5],[6].
  • 1991 : centenaire de l’ENSCPB, célébré en présence de trois lauréats du prix Nobel (Jean-Marie Lehn).
  • 1995 : l’ENSCPB emménage dans ses locaux actuels, à Pessac, sur le campus de Talence-Pessac-Gradignan. Création de la filière des ingénieurs des techniques de l'industrie option matériaux (FITI Matériaux), sous la direction de Gérard Demazeau.
  • 1998 : sortie de la première promotion FITI de l’ENSCPB.
  • 2005 : création de la formation d'ingénieurs de spécialité en polymères (ISPol).
  • 2007 : inauguration de Cheminnov, bâtiment consacré au transfert de technologie.

La direction de l'établissement a été assurée, entre autres, par Albert Kirrmann (1933-1934), Louis Genevois (1937-1942) et Georges Brus (1943-1969).

ISTAB[modifier | modifier le code]

L'institut des sciences et techniques des aliments de Bordeaux était une école interne de l'université Bordeaux I créée en 1986[7][source insuffisante].

Fusion[modifier | modifier le code]

Logo en 2009.

L'école nationale supérieure de chimie, de biologie et de physique (ENSCBP) née de la fusion de l'ENSCPB et de l'ISTAB en [8] à la création des écoles internes du nouvel institut polytechnique de Bordeaux créé quelques mois plus tôt[9]. En 2014, l'institut polytechnique de Bordeaux adopte comme nom de marque « Bordeaux INP ».

L'école est membre de la CDEFI[10] et de la fédération Gay-Lussac.

Enseignements de l'ENSCBP[modifier | modifier le code]

L'école propose cinq spécialisations approuvées par la CTI[11][source insuffisante]. Trois spécialisations relèvent du statut d'étudiant et deux spécialisations du statut d'apprenti.

Formation des Ingénieurs en Chimie et Génie Physique (CGP)[modifier | modifier le code]

L'effectif moyen de la promotion est actuellement d'environ 90 élèves-ingénieurs.

Conditions d'admission[modifier | modifier le code]

Formation des Ingénieurs en Agroalimentaire - Génie biologique (AGB)[modifier | modifier le code]

L'effectif moyen de la promotion est actuellement d'environ cinquante élèves-ingénieurs.

Conditions d'admission[modifier | modifier le code]

Formation des Ingénieurs en Matériaux (MAT)[modifier | modifier le code]

La formation des ingénieurs en techniques de l'industrie (deuxième formation d'ingénieurs créée à l'ENSCPB en 1995) est proposée en partenariat avec le CFA Sup Nouvelle-Aquitaine[14]. L'effectif moyen d'une promotion est actuellement d'environ 25 élèves-ingénieurs.

Conditions d'admission[modifier | modifier le code]

L'intégration se fait sur dossier, tests de sélection et entretien. L'admission est accessible à partir de Bac +2.

Formation des Ingénieurs en Matériaux composites - Mécanique (MCM)[modifier | modifier le code]

La formation des ingénieurs en techniques de l'industrie est proposée en partenariat avec le CFA Sup Nouvelle-Aquitaine. L'effectif moyen d'une promotion est actuellement d'environ vingt élèves-ingénieurs.

Conditions d'admission[modifier | modifier le code]

L'intégration se fait sur dossier, tests de sélection et entretien. L'admission est accessible à partir de Bac +2.

Formation des Ingénieurs en Agroalimentaire - Génie industriel (AGI)[modifier | modifier le code]

La formation est proposée en collaboration avec l'IFRIA Aquitaine. L'effectif moyen d'une promotion est actuellement d'environ 20 élèves-ingénieurs.

Conditions d'admission[modifier | modifier le code]

L'intégration se fait sur dossier, tests de sélection et entretien. L'admission est accessible à partir de Bac +2.

Formation continue[modifier | modifier le code]

Les formations d'ingénieurs de l'ENSCBP sont accessibles en formation continue, courte ou longue.

L'ENSCBP propose également des diplômes d'établissement.

La recherche à l'ENSCBP[modifier | modifier le code]

Les laboratoires de l'école[modifier | modifier le code]

L'école compte huit laboratoires de recherche :

  • CBMN (chimie et biologie des membranes et nanoobjets)
  • I2M (institut de mécanique et d’ingénierie de Bordeaux)
  • ICMCB (institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux)
  • IMS (laboratoire de l’intégration du matériau au système)
  • ISM (institut des sciences moléculaires)
  • LCPO (laboratoire de chimie des polymères organiques)
  • Nutrineuro (unité de nutrition et neurosciences)
  • UMR d'œnologie (institut des sciences de la vigne et du vin)

Transferts de technologie[modifier | modifier le code]

L'ENSCBP dispose de trois plateaux techniques dédiés au transfert de technologie[2].

Personnalités liées à l'école[modifier | modifier le code]

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Enseignants[modifier | modifier le code]

Les activités étudiantes de l'ENSCBP[modifier | modifier le code]

Quelques traditions générales[modifier | modifier le code]

  • Les promotions « chimie - génie physique » sont nommées d'après leur année de sortie par l'élément chimique dont le numéro atomique Z correspond aux deux derniers chiffres de cette année. Ainsi la promotion 2001 est la promotion hydrogène (Z=1). Une exception à cette règle : les dernières années de siècle (années en 00) qui correspondent à Z=100 (donc au fermium).
  • Les promotions « agroalimentaire - génie biologique » sont nommées avec un aliment.
  • Les promotions « matériaux » sont nommées par rapport à l'année de sortie de la première promotion (P1) : la promotion 2001 correspond donc à la P4.
  • Les couleurs de l'école (particulièrement visibles dans les tournois sportifs) sont basées sur le bordeaux (damier blanc-bordeaux).

Les associations « permanentes »[modifier | modifier le code]

Le bureau des élèves (BDE)[modifier | modifier le code]

Le BDE est l'association loi de 1901 qui s'occupe de la majorité des clubs de l'école, à l'exception des clubs sportifs et d'associations autonomes présentées ci-après, ainsi que l'évènementiel (dans et hors les murs de l'école). Il gère également le foyer de l'ENSCBP. Parmi les clubs (évoluant chaque année au gré des demandes et des offres proposées par les élèves), on trouve : des clubs culturels (théâtre, littérature, BD & mangas, cinéma), des clubs « danses » (danse orientale, rock, salsa, hip-hop, modern-jazz), des clubs dégustations et traditions (œnologie, biérologie, et le BDT - hors BDE), et d'autres (jeux de rôles, conférences chimie dans les lycées).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b https://enscbp.bordeaux-inp.fr/fr/presentation-de-l-enscbp
  2. a et b « ENSCBP, Ecole Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique - La Prépa des INP », sur La Prépa des INP (consulté le 9 septembre 2020).
  3. Arrêté du 28 janvier 2020 fixant la liste des Écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé
  4. [PDF] Décret du relatif à l’école nationale supérieure de chimie de Bordeaux, Légifrance.
  5. Décret no 86-640 du 14 mars 1986 fixant les règles d'organisation et de fonctionnement de certaines écoles d'ingénieurs rattachées à un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, Légifrance.
  6. Décret no 86-641 du 14 mars 1986 portant création et rattachement d'établissements publics à caractère administratif à un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, Légifrance.
  7. Décret n° 90-658 du 24 juillet 1990 modifiant le décret n° 85-1243 du 26 novembre 1985 modifié portant création d'instituts et d'écoles internes dans les universités et les instituts nationaux polytechniques.
  8. Arrêté du 23 juin 2009 portant création d'écoles internes
  9. Décret n° 2009-329 du 25 mars 2009 créant l'Institut polytechnique de Bordeaux
  10. Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs, CDEFI.
  11. [PDF] Avis de la CTI (2017)
  12. https://enscbp.bordeaux-inp.fr/fr/chimie-genie-physique
  13. https://enscbp.bordeaux-inp.fr/fr/agroalimentaire-genie-biologique
  14. Site officiel du centre de formation des apprentis de l'enseignement supérieur Nouvelle-Aquitaine (« CFA Sup Nouvelle-Aquitaine »).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]