James Earl Jones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir James Jones et Jones.

James Earl Jones

Description de l'image  James Earl Jones 2010.jpg.
Naissance 17 janvier 1931 (83 ans)
Arkabutla, Mississippi, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Films notables voix de Dark Vador dans la saga Star Wars
L'Insurgé (film)
Thulsa Doom dans Conan le Barbare (film)

James Earl Jones est un acteur et doubleur américain, né le 17 janvier 1931 à Arkabutla, dans le Mississippi (États-Unis).

Il est le fils de l'acteur Robert Earl Jones (1910-2006). Il est connu pour avoir prêté sa voix au célèbre Dark Vador de la saga Star Wars. Il reçoit en 2012 un Oscar d'Honneur pour l'ensemble de sa carrière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

James Earl Jones est né à Arkabutla au Mississippi. Il est le fils de Ruth (née Connolly), une enseignante et femme de ménage et de Robert Earl Jones (1910-2006), un acteur, boxeur, maître d'hôtel et chauffeur, qui quitte la cellule familiale peu après sa naissance. Il s'est réconcilié avec son père plusieurs années plus tard, dans les années 1980. Il grandit dans la ferme de ses grands-parents maternels, Maggie et John Henry Connolly dans les traditions de ses ancêtres africains, irlandais, Choctaws et Cherokees.

Il emménage dans la ferme de ses grands-parents maternels à Jackson, Michigan, à l'âge de 5 ans, mais son adoption est si traumatisante qu'il développe un bégaiement si sévère qu'il refuse de parler. Lorsqu'il emménage à Brethren quelques années plus tard, un enseignant commence à l'aider à lutter contre son bégaiement. Il reste muet pendant encore 8 ans jusqu'à ce qu'il soit au lycée. Son enseignant, Donald Crouch, découvre qu'il a un don pour la poésie, ce qui l'aide à sortir de son silence. Le professeur pense que le forcer à parler publiquement l'aiderait à gagner en confiance et l'incite à réciter un poème devant la classe chaque jour[1]. « J'étais bègue. Je ne pouvais parler. Ainsi ma première année à l'école fut ma première année muette, et ces années muettes continuèrent jusqu'à ce que j'aille au lycée »[2].

Éducation[modifier | modifier le code]

Après avoir été à l'école pour garçons de Browning et avoir eu son diplôme à l'école secondaire de Brethren, il continue ses études à l'Université du Michigan où il est major de sa promotion. Il rejoint les Reserve Officers Training Corps, où il excelle. Il se sent bien dans l'armée, et apprécie la franche camaraderie qui règne parmi les cadets au Pershing Rifles Drill Team et à la Scabbard and Blade Society. Au cours de ses études, il découvre qu'il n'était pas fait pour être médecin. Ainsi il se réinvestit dans le théâtre, avec l'envie de faire quelque chose qu'il apprécie avant de devoir combattre en Corée, où il pense être envoyé sous peu. Après quatre années passées à l'Université, il obtient son diplôme en 1955[3].

Service militaire[modifier | modifier le code]

La guerre s'intensifiant en Corée, il pense devoir y partir dès l'obtention de son brevet de sous-lieutenant. En attendant de recevoir les ordres de supérieurs pour aller combattre, il trouve un stage à mi-temps dans l'équipe d'une pièce au Manistee Summer Theater, où il avait déjà joué auparavant. À la fin de l'été 1953, il reçoit son brevet de sous-lieutenant, et doit se rendre au Fort Benning pour rejoindre la Basic Infantry Officers School. Son unité s'établit ensuite à Camp Hale, dans le Colorado. Il obtient le grade de lieutenant avant d'être libéré de l'armée. Il emménage alors à New York et étudie le théâtre à l'American Theatre Wing.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière d'acteur au théâtre et joue dans de nombreuses pièces. Au cours de sa carrière théâtrale, il reçoit deux Tony Awards, en 1969 pour The Great White Hope, et en 1987 pour Fences. Il obtient son premier rôle au cinéma en 1964 dans Docteur Folamour. Son premier grand rôle est celui du boxeur Jack Jefferson dans L'Insurgé (The Great White Hope, 1970), reprise de son rôle au théâtre, et il est nommé pour celui-ci à l'Oscar du meilleur acteur. Ses rôles les plus connus au cinéma sont ceux de Thulsa Doom dans Conan le Barbare (film) (1982) et de l'amiral Greer dans À la poursuite d'Octobre rouge (1990), Jeux de guerre (1992) et Danger immédiat (1994).

Il est également célèbre pour avoir été la voix de Dark Vador dans la première trilogie Star Wars. Il a en effet assuré le doublage de la voix de David Prowse en postproduction pour ces trois films en raison du fort accent du West Country de Prowse[4]. Il est aussi la voix de Mufasa dans Le Roi lion (1994).

Il a aussi joué de nombreux rôles la télévision et reste le seul acteur à avoir remporté la même année, en 1991, deux Emmy Awards pour ses rôles dans la série télévisée Gabriel Bird et dans le téléfilm Heat Wave.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié depuis 1982 avec l'actrice Cecilia Hart, avec qui il a un enfant, Flynn Earl Jones. Il a été marié auparavant avec l'actrice et chanteuse Julienne Marie, avec qui il n'a pas eu d'enfant.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux Vidéo[modifier | modifier le code]

Voxographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi :

Anecdote[modifier | modifier le code]

Lors de l'enregistrement de la voix de Dark Vador dans L'Empire contre-attaque, Jones était, avec Mark Hamill et George Lucas bien sur, l'un des seuls, avant la diffusion dans les salles, à savoir la véritable identité de Dark Vador, c'est-à-dire le père de Luke. Lors de l'enregistrement, Lucas fit enregistrer plusieurs phrases à Jones pour que même les ingénieurs du son ne sachent pas la vérité, et pendant le tournage David Prowse (l'acteur sous le casque de Dark Vador) dit que c'est Obi-Wan qui avait tué le père de Luke et ainsi rendu crédible le "NON!" de Luke.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The daddy of them all », sur Herald Scotland (consulté le 21 avril 2012)
  2. (en) « The Voice of Triumph », sur American Academy of Achievement (consulté le 21 avril 2012)
  3. (en) « Famous Alumni », sur Université du Michigan (consulté le 21 avril 2012)
  4. (en) « The Green Force », sur BBC (consulté le 21 avril 2012)
  5. a et b « Comédiens ayant doublé James Earl Jones en France » sur RS Doublage

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :