Edward G. Robinson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robinson.

Edward G. Robinson

Description de l'image  Edward G. Robinson - still.jpg.
Nom de naissance Emanuel Goldenberg
Naissance
Bucarest (Roumanie)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 79 ans)
Hollywood (Californie), États-Unis
Profession Acteur
Films notables Assurance sur la mort
La Maison rouge
Key Largo
Les Dix Commandements
Soleil vert
La Femme au portrait

Edward G. Robinson, de son vrai nom Emanuel Goldenberg, est un acteur de cinéma américain, d'origine roumaine, né le à Bucarest, mort d'un cancer le à Hollywood (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille de confession juive s'exprimant en yiddish, il émigre aux États-Unis avec sa famille, lorsqu'il est âgé de dix ans. Il suit une formation à l'Académie d'art dramatique de New-York et fait ses débuts au théâtre en 1913.

C'est en 1923 qu'il commence sa carrière au cinéma. Il devient populaire en 1930 grâce à son rôle de ganster dans Little Caesar de Mervyn LeRoy. Au cours de sa carrière, Robinson interprètera souvent des rôles de gangster, notamment dans Key Largo de John Huston; et parfois de façon parodique comme dans Frissons garantis de Jerry Paris ou Au diable les anges de Lucio Fulci. En 1949, son înterprétation d'un banquier autoritaire dans le film La Maison des étrangers de Joseph L. Mankiewicz vaut à Robinson de reçevoir le prix d'interprétation au festival de Cannes. Parmi ses autres rôles marquants, on compte celui de l'enquêteur dans Assurance sur la mort de Billy Wilder et de Dathan, adversaire de Moïse dans Les Dix Commandements de Cecil B. DeMille.

En 1973, il obtient en un Oscar pour l'ensemble de sa carrière. Malheureusement, il meurt quelques semaines avant la cérémonie. Son dernier rôle sera celui de Sol dans Soleil vert de Richard Fleischer. Ce film contient une scène d'euthanasie qui revêt une signification particulière sachant que l'acteur se savait condamné.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]