Charles Burnett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Burnett en 2008
Charles Burnett en 2008.

Charles Burnett est un réalisateur, scénariste, directeur de la photographie, producteur, monteur et acteur américain né le 13 avril 1944 à Vicksburg, Mississippi (États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Photographie de Charles Burnett avec Guido Convents en 2007
Charles Burnett (à gauche) avec Guido Convents en 2007.

Comme beaucoup d'autres familles noires, ses parents décident de quitter le Mississippi pour la Californie lors du second mouvement de migration des Afro-Américains qui débute dans les années 1940. Ils cherchent à profiter du dynamisme l'industrie de la défense, en pleine explosion à la suite de la Seconde Guerre mondiale, pour obtenir de meilleures conditions de vie, et notamment le droit de vote. Burnett grandit donc à Los Angeles dans le quartier de Watts. Il décroche un baccalauréat et commence par suivre des études pour devenir électricien, mais attiré par le cinéma et la photographie, il s'inscrit à l'école de théâtre, de cinéma et de télévision de l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Les travaux les plus significatifs de Burnett décrivent la vie de Noirs Américains de la classe moyenne urbaine, dans un style quasi-documentaire qui peut être rapproché du néoréalisme italien. On en trouvera une illustration dans son premier long métrage Killer of Sheep (1977). Peu diffusé lors de sa première sortie à cause de problèmes de droits liés à la bande-son, il acquiert cependant une certaine réputation dans le milieu cinématographique américain. En 1990, il est sélectionné pour figurer dans le National Film Registry de la Bibliothèque du congrès[1]. En 2007, les questions de droits enfin éclaircies, le film connaît une nouvelle sortie aux États-Unis, prolongée en 2008 en France. Il réalise son second long-métrage My brother's Wedding en 1983, puis To Sleep with Anger en 1990, film qui obtient l'Independent Spirit Awards du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et du meilleur acteur. En 1993, Charles Burnett réalise The Glass Shield, un drame urbain sur la corruption et le racisme qui gangrène la police de Los Angeles. Il réalise également de nombreux documentaires pour la télévision et signe un volet de la série The Blues produite par Martin Scorcese. En 2007, il réalise un nouveau long-métrage Namibia: The Struggle for Liberation, dans lequel il dresse un portrait du leader indépendantiste namibien Samuel Nujoma.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il a reçu le Prix MacArthur en 1988.

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme directeur de la photographie[modifier | modifier le code]

comme producteur[modifier | modifier le code]

comme monteur[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dana Stevens, « Black Sheep: A legendary film from 1977 gets its due. », Slate.com, 30 mars 2007.