Charles Boyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boyer.

Charles Boyer

Description de cette image, également commentée ci-après

De gauche à droite : Sigrid Gurie, Charles Boyer et Hedy Lamarr - photo promotionnelle pour Casbah (1938)

Naissance 28 août 1899
Figeac (France)
Nationalité d'origine : Drapeau de la France Française
naturalisée : Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 26 août 1978 (à 78 ans)
Phoenix, Arizona (États-Unis)
Profession Acteur
Films notables

Casbah (1938)
Elle et Lui (1939)
Hantise (1944)

Fanny (1961)
Deux européens - métropolitains- de la Casbah d'Alger vus par Hollywood en 1938 dans l'adaptation américaine de Pépé le Moko. À gauche, l'acteur français Charles Boyer (Pépé Le Moko, « Français de France ») et à droite l'acteur pennsylvanien Stanley Fields (Carlos, « Françai»).
Charles Boyer dans Elle et Lui (1939)
Charles Boyer et Bette Davis dans L'Étrangère (1940)
Charles Boyer et Ingrid Bergman dans Hantise (1944)

Charles Boyer, né le 28 août 1899 à Figeac (Lot) et mort le 26 août 1978 à Phoenix (Arizona), est un acteur franco-américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi le conservatoire, Charles Boyer débute sa carrière par le théâtre, mais c'est en Europe puis à Hollywood qu'il connaîtra ses plus grands succès comme jeune premier au cours des années 1920 et 1930. Les plus grandes actrices de son époque furent ses partenaires : Bette Davis (L'étrangère), Greta Garbo (Marie Walewska), Marlène Dietrich (Le Jardin d'Allah), Danielle Darrieux (Mayerling) (Madame de...), Irene Dunne (Love Affair / Elle et lui), Olivia de Havilland (Par la porte d'or), Ingrid Bergman (Hantise). Il continuera encore d'avoir des rôles jusqu'à sa mort, mais avec un succès moindre.

En 1942, il obtient la citoyenneté américaine.

En 1948, il est fait chevalier de la Légion d'honneur.

Le 26 août 1978, il se suicida (au moyen d'une dose de barbituriques Sécobarbital qui lui a été fatale) deux jours après le décès de sa femme, Pat Paterson, des suites d'un cancer, et deux jours avant de fêter son 79e anniversaire, ainsi que 13 années après le suicide de son fils unique.

Il est enterré au Holy Cross Cemetary à Los Angeles.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Hommages, citations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Biographie[modifier | modifier le code]

  • L'Oscar oublié de Charles Boyer - La Dépêche du Midi, p. 10 (pleine page), article de Pierre Mathieu, 4 mars 2012, avec l'aide de Philippe Calmon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "for his progressive cultural achievement in establishing the French Research Foundation in Los Angeles as a source of reference for the Hollywood Motion Picture Industry. [certificate of merit]."
  2. "Special Award for assisting a new theatre trend by means of his distinguished performance in Don Juan in Hell"

Sur les autres projets Wikimedia :