Lina Wertmüller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lina Wertmüller : Portrait par Augusto De Luca.

Arcangela Felice Assunta Wertmüller von Elgg Spanol von Braueich connue sous le nom de Lina Wertmüller (née le 14 août 1926 à Rome) est une scénariste et réalisatrice de cinéma italienne d'origine suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lina Wertmüller est la fille d'un avocat romain. Enfant rebelle, elle devient institutrice avant de se lancer dans une carrière artistique. Elle est une des assistantes de Federico Fellini sur le film 8 1/2. En 1963, elle réalise son premier film, I Basilischi, une œuvre d'inspiration néo-réaliste. Présenté au festival de Locarno, I Basilischi reçoit le trophée de la Nacelle d'argent.

C'est le film Mimi métallo blessé dans son honneur, présenté en 1972, qui fait vraiment connaitre Wertmüller au grand public. Provocante satire des mœurs siciliennes, le film met en vedette Giancarlo Giannini (qui deviendra son acteur fétiche) et Mariangela Melato. Wertmüller poursuit dans la même veine, et avec le même duo, avec Un Film d'amour et d'anarchie, satire de l'Italie fasciste qui vaut à Giancarlo Giannini de recevoir le prix d'interprétation masculine au festival de Cannes en 1973.

L'année suivante, Wertmüller présente un de ses films les plus célèbres, Vers un destin insolite, sur les flots bleus de l'été, une comédie satirique où se côtoient guerre des sexes et lutte des classes. Puis elle s'attaque à l'univers concentrationnaire avec Pasqualino (Pasqualino Settebellezze). En 1977, ce dernier film est nommé aux Oscars à quatre reprises et permet à Wertmüller de devenir la première femme en nomination pour l'Oscar de la mise en scène.

En 1978, elle réalise son seul film en anglais, A night full of rain, mettant encore une fois Giancarlo Giannini en vedette, cette fois-ci flanqué de Candice Bergen. Le film n'a pas le même impact que les œuvres précédentes.

Après D'amour et de sang en 1978, elle s'éloigne du cinéma, ne réalisant qu'un documentaire pour la télévision, E una domenica sera di novembre en 1981. Elle revient au cinéma en 1983 avec Scherzo del destino in agguato dietro l'angolo come un brigante da strada, une comédie qu'elle coscénarise avec Agenore Incrocci et qui met en vedette Ugo Tognazzi. En 1985, elle réalise sa seule œuvre totalement dramatique, Un Complicato intrigo di donne, vicoli e delitti, drame social portant sur les ravages causés par la mafia.

Par la suite, elle continue à tourner assez régulièrement, travaillant parfois pour la télévision et proposant toujours des films incorporant humour et critique sociale.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisatrice[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]