Loyal Griggs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Loyal Griggs

Description de cette image, également commentée ci-après

Avec Gloria Talbott, sur le tournage de
La Cuisine des anges (1955, photo promotionnelle)

Nom de naissance Loyal Allen Griggs
Naissance 15 août 1906
Lieu indéterminé
Michigan, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 6 mai 1978 (à 71 ans)
Laguna Hills
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Technicien des effets visuels
Films notables L'Homme des vallées perdues (1953)
Les Dix Commandements (1956)
Première Victoire (1965)
Les Ponts de Toko-Ri (1955) :
Grace Kelly et William Holden
Les Dix Commandements (1956) :
Charlton Heston (Moïse)

Loyal (Allen) Griggs, né le 15 août 1906 au Michigan (lieu indéterminé), mort le 6 mai 1978 à Laguna Hills (Californie), est un directeur de la photographie et technicien des effets visuels américain, membre de l'ASC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Loyal Griggs intègre en 1924 la Paramount Pictures, où il mène l'essentiel de sa carrière jusqu'en 1969. Il débute comme premier assistant opérateur en 1928, sur deux films de William A. Wellman (qu'il retrouvera par la suite), et comme cadreur la même année. Il devient chef opérateur en 1950, à l'occasion de trois films de Lewis R. Foster, sortis en 1951.

Comme directeur de la photographie, il contribue à quarante films américains (le dernier en 1971), un des plus connus étant Les Dix Commandements de Cecil B. DeMille, sorti en 1956. Il collabore aussi avec les réalisateurs Michael Curtiz (ex. : le film musical Noël blanc en 1954), Otto Preminger (ex. : le film de guerre Première Victoire en 1965), George Stevens (ex. : le western L'Homme des vallées perdues en 1953), entre autres. Pour la télévision, il est chef opérateur d'un téléfilm diffusé en 1959, Destination Space de Lewis R. Foster.

Loyal Griggs s'illustre également comme technicien des effets visuels sur de nombreux films, entre 1932 et 1953. À ce titre, mentionnons La Duchesse des bas-fonds (1945) de Mitchell Leisen et Une place au soleil (1951) de George Stevens. En outre, il est plusieurs fois requis en qualité de photographe de seconde équipe, par exemple sur les tournages de Sueurs froides (1958) d'Alfred Hitchcock et d’Airport (1970) de George Seaton.

Au cours de sa carrière, il obtient quatre nominations à l'Oscar de la meilleure photographie (dont un gagné). Et comme technicien des effets visuels, il est gratifié d'un Oscar d'honneur (voir la rubrique "Distinctions" ci-dessous).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme directeur de la photographie[modifier | modifier le code]

Comme technicien des effets visuels[modifier | modifier le code]

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Premier assistant opérateur[modifier | modifier le code]

Cadreur[modifier | modifier le code]

Photographe de seconde équipe[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]